| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







dimanche 29 juillet 2007
Abolir la prostitution, un vibrant plaidoyer pour l’égalité

Disponible dans toutes les bonnes librairies.
Votre libraire peut s’adresser à sisyphe2@globetrotter.net ou au téléphone 514-374-5946
Pour commander ce livre par la poste, allez à cette page.

Un vibrant plaidoyer pour l’humain
et pour l’égalité des femmes

« L’histoire des civilisations jusqu’à nos jours est l’histoire de la subordination marchande des femmes et des enfants au plaisir sexuel masculin », écrit le sociologue Richard Poulin, auteur de La mondialisation des industries du sexe, dans son manifeste pour un monde sans prostitution. Après avoir rappelé les grandes lignes de l’histoire de la prostitution, de l’abolitionnisme et du capitalisme néolibéral, le chercheur définit concrètement les principes, les conditions et les moyens à mettre en place pour en finir avec cette industrie. La prostitution n’a pas toujours existé et pourra donc disparaître comme l’esclavage et toute autre forme d’oppression. Il s’agit d’un vibrant plaidoyer pour l’inaliénabilité du corps humain et l’égalité entre les hommes et les femmes. Tant que des femmes et des enfants seront achetés, vendus et prostitués, cette égalité restera inaccessible.

Quiconque se sent concerné-e par les droits humains et l’oppression des femmes lira avec grand intérêt cette remarquable synthèse sur la prostitution, « fille aînée du patriarcat » (Legardinier & Bouamama), écrit par un chercheur qui puise dans sa vaste connaissance du sujet pour nous offrir une lecture sensible et engagée d’une réalité aux enjeux considérables pour l’avenir de la société et des femmes en particulier. En conclusion, l’auteur propose des moyens, pour peu qu’il existe une volonté politique, de venir en aide aux personnes prostituées et de combattre l’exploitation dont elles font l’objet.

Richard Poulin, Abolir la prostitution, manifeste,
Montréal, Les éditions Sisyphe, 2006.
Format : 10 cm x 15 cm.

Prix régulier à l’unité : 12$. ISBN : 2-923456-04-1.
En librairie.

L’auteur
Professeur de sociologie à l’Université d’Ottawa, Richard Poulin fait des recherches depuis plusieurs années sur les industries du sexe, sujet sur lequel il a déjà publié plusieurs livres. Il est reconnu et sollicité sur le plan international à titre d’expert. À l’automne 2004, il a publié La mondialisation des industries du sexe (éditions L’interligne).

Quelques recensions de La mondialisation des industries du sexe
- « Un livre majeur », Joël Le Bigot, Radio-Canada.
- « Un portrait saisissant et épouvantable des liens entre la mondialisation, le crime organisé, la violence, le libéralisme et les industries du sexe », Marie-France Bazzo, Radio-Canada.
- « Un livre magistralement documenté. » Catherine Albertini, Choisir la cause des
femmes.
- « Une enquête fouillée », La Gazette des femmes.
- « Un excellent ouvrage », Ulysse Bergeron, Le Devoir.
- « Richard Poulin trace un saisissant portrait des liens entre le crime organisé, la mondialisation et les industries du sexe. » Michaëlle Jean, RDI.

Libraires

Pour voir nos autres livres, allez à la page "Tout sur les livres de Sisyphe". Vous y trouverez des notes biographiques sur les auteures, une présentation du contenu, la photo de la page couverture et la fiche technique (format, nombre de pages, ISBN, prix à l’unité).

Autres titres de Sisyphe

* La sexualisation précoce des filles, par Pierrette Bouchard, Natasha Bouchard et Isabelle Boily
* Prostitution, perspectives féministes, par Élaine Audet
* Des tribunaux islamiques au Canada, par Vida Amirmokri, Homa Arjomand, Élaine Audet, Micheline Carrier et Fatima Houda-Pepin
* La plénitude et la limite, poésie, par Élaine Audet

Voir les détails à la page "Tout sur les livres de Sisyphe".

Les éditions Sisyphe
4005, rue des Érables
Montréal, Québec, H2K 3V7
Courriel : sisyphe2@globetrotter.net
Pour service de presse : sisyphe2@globetrotter.net

Pour l’Europe

D.N.M./Distribution du Nouveau Monde
30, rue Gay Lussac
75005 Paris
+33 1 43 54 49 02

Pour les services de presse écrire à anne@librairieduquebec.fr.
Le site librairieduquebec.fr

Mis en ligne sur Sisyphe, le 3 septembre 2006.



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 27 mars
Gai Écoute Panels 2017, le 21 avril
vendredi 17 mars
Revue Relations - Violences faites aux femmes : le Québec à un tournant ?
dimanche 5 mars
"Dis, c’est quoi le féminisme ?" par Nadia Geerts
mardi 24 janvier
Conférence - Le racisme systémique entre justice sociale et persistance
jeudi 19 janvier
Le groupe de recherche d’intérêt public du Québec (GRIP-Q) à McGill : Contre les mascu au Rialto !
samedi 3 décembre
L’Université de Montréal se mobilise contre la violence faite aux femmes
samedi 26 novembre
Condition féminine Canada - Appel de candidatures de groupes pour la Commission de la condition de la femme des Nations Unies
vendredi 25 novembre
Condition féminine Canada - 16 jours d’actions contre les violences fondées sur le sexe
samedi 19 novembre
Le Conseil du statut de la femme demande une enquête indépendante sur le racisme systémique envers les Premières Nations
mercredi 9 novembre
MMF - 25 novembre 2016 : Debout contre les violences contre les femmes !








Abolir la prostitution, manifeste
4 octobre 2006, par transsex solitaire



Abolir la prostitution, manifeste
4 octobre 2006, par transsex solitaire   [retour au début des forums]

Cléopâtre a tenté d’abolir la prostitution, il y a presque 2000 ans. Qu’est-ce qui vous fait croire que vous y arriverez maintenant ?

[Répondre à ce message]

    > Abolir la prostitution, manifeste
    4 octobre 2006, par
    Sisyphe   [retour au début des forums]


    Nous espérons que l’humanité a fait quelque progrès depuis Cléopâtre...

    Nous n’y arriverons pas "maintenant", mais un jour peut-être, si tous les êtres humains s’unissent pour lutter contre l’exploitation et pour l’égalité.

    [Répondre à ce message]

      > Abolir l’humanité
      5 octobre 2006, par
      Bernardo   [retour au début des forums]


      Vous espérez que l’humanité a fait des progrés depuis Cléopatre ?
      Vous voulez parler de Hitler ou de Staline ?
      De Ted Bundy ou de Ed Gein ?

      La prostitution est constitutive de l’humanité .
      Le seul moyen d’abolir la prostitution c’est d’abolir l’humanité .

      Vous êtes de bonne foi et vous voulez réellement lutter contre les aspects négatifs de la prostitution .
      Mais votre postulat de départ est faux et ainsi votre raisonnement l’est aussi .

      Ne pensez vous pas qu’il serait intéressant de reconsidérer le problème ?
      Par exemple sous l’angle de "l’essentialisme" ?
      Peut être qu’il existe des solutions plus pragmatiques et moins utopiques...

      [Répondre à ce message]

        > Abolir la prostitution
        10 octobre 2006, par
        FC   [retour au début des forums]


        Sauf à faire partir l’idée de commencement de l’humanité à la civilisation chrétienne ou grecque ou à confondre d’ailleurs le monde à la civilisation ou juger qu’ils existent civilisations et Civilisations. Je me fais un devoir de vous rappeler n’existe que depuis 600 avant Jésus Christ. Le passage sur la naïveté des féministes abolitionnistes m’amuse d’autant plus qu’il semble soulever le cliché suivant, la prostitution existera toujours parce qu’elle empêche les agressions.. Je vous laisse un court extrait du texte de l’association NID : " L’un et l’autre autorisent l’homme, agresseur ou client, à s’approprier le corps d’autrui, contre violence ou contre paiement.

        La prostitution n’a jamais supprimé ni diminué les viols et les agressions.

        Pour s’en convaincre, il suffit de constater à quel point ces comportements demeurent répandus. La démarche d’un client diffère de celle d’un agresseur. Un violeur ne trouve son plaisir que dans la contrainte : pourquoi payerait-il une passe auprès d’une personne qui présente toutes les apparences du consentement ?

        Par ailleurs, comme le remarque le Collectif Féministe contre le Viol en s’appuyant notamment sur les milliers d’appels reçus chaque année à son standard téléphonique : "le viol (dans l’enfance ou dans l’âge adulte) nourrit la prostitution en lui fournissant des victimes. [1]"

        La justification et la banalisation de la prostitution, lieu de violence sexuelle par nature, barre la route au changement des mentalités qui rendrait possible une diminution des viols »

        [Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin