Accueil > ... > Forum 83671

MA PLUS BELLE SIGNATURE OU MA REPONSE A SUZANNE

11 mars 2008, 20:16, par brigittebrami

Suzanne, vous dire que vous auriez fait une excellente avocate de...ce violeur n’est pas dans ma bouche un compliment, vous le comprendrez aisément.
Cet homme est indéfendable, et vous, vous tenez des propos dangereux, et sans doute nés d’une psychanalyse que vous avez mal digérée.
Vous vous mettez du côté de l’agresseur, c’est la victime qui devient une castratrice, despote, etc, ce sont vos propres termes.
Vous nous rejouez l’antienne habituelle selon laquelle la femme met à bout le mâle qui exaspéré et sans plus aucune resource la frappe, la viole, et pourquoi pas, la tue.
Même Noir, même colonisé, même humilié, un homme n’a pas à violer de femmes.
Et c’est une insulte que vous faites et aux femmes, et aux hommes et aux Noirs et aux colonisés en vous exprimant ainsi, les dépossédant des raisons de leurs propres actions ; ce qui est une forme de mépris.En analysant ainsi ce viol, vous commettez la même faute que vous reprochez à Lilith : en bonne intellectuelle que vous êtes, vous écrasez les deux protagonistes par votre interprétation abusive.
Je finirai par cette anecdote : je suis en train de faire circuler une pétition contre l’expert psychiatre, Michel Dubec, un psy qui justifie le viol (que vous trouverez sur ce site). Et bien , lors du 8 mars, j’ai fait signer à pas mal de personnes la pétition, et le soir, j’ai fait le point sur les signatures et qu’est-ce que je lis ? Le nom d’un homme qui indique à l’endroit de : qualité, profession : SANS PAPIER. Et bien, je peux vous dire que c’est ma plus belle signature. Pourquoi donc ? Parce qu’il était important pour cet homme, sans papier, sans statut, en cavale, de respecter le corps des femmes et de condamner les violeurs.
Je voudrais que cette histoire vous touche autant que qu’elle m’a touchée.Et que cet homme vous apprenne que rien ne justifie un tel crime, ni son profil socio-culturel ni une mauvaise assise narcissique.Puisse cette leçon vous servir dans vos savantes interprétations à venir.