Accueil > ... > Forum 50923

> LE RACISME MÉDIATIQUE ?

10 octobre 2007, 03:23, par dreamer

Le nazisme n’est qu’une conséquence, il n’est pas le début de toute perversion, mais l’aboutisssement de la pensée catholique, rappelez vous le livre de Hitler "mein kampf" où il revendique sa foi en sa religion (catholique), d’ailleurs, où aurait-il eu cette idée d’exterminer les juifs ? personne n’y aurait pensé s’il n’avait cotoyé cette religion. 2ème chose : Jésus n’était pas chrétien mais Juif, seulement il avait des idées nouvelles pour expliquer sa religion, et un comportement exemplaire qui ont inspirés d’autres personnes après lui, et se sont appelés chrétiens, de même Martin Luther n’était pas protestant mais catholique, mais il a été pris d’indignation en découvrant la "face cachée" du catholicisme, contrairement à Jésus, certaines de ses déclarations et comportements fûrent purement catholiques. Mais personne ne s’en indignait à l’époque puisque chacun est issu de ce moule. Seules ses idées néo-chrétiennes rejetées par le vatican, ont inspirés le mouvement de libération mentale que l’on nomma par la suite "protestant", qui n’était rien d’autre qu’un retour aux sources du christianisme. Ces idées inspirèrent ensuite les précurseurs de l’humanisme et de la libre pensée telle qu’on le conçoit aujourd’hui. Mais le mal rôde toujours.

Le catholicisme n’est en fait, ni plus ni moins que l’heritage de l’empire romain, il suffit de faire le paralèlle entre cet empire et ce type de "christianisme". A l’époque, les romains avaient colonisés toute la région autour de la méditérannée (le monde connu), et rien ne se faisait sans leur volonté, ni leur assentiment, même dans les régions dites "autonomes". Aucun jugement, aucun acte de torture, même pas la crucifixion inventé par les romains et destiné aux voleurs et autres malandrins, ne s’accomplissaient sans l’ombre de la main de Rome. Dans un climat de résistance, les romains craignaient que l’avenement de Jésus ne soit le début d’une nouvelle insurrection, donc, ils ont assasiné Jésus, et ont fait porté la faute sur ses compatriotes, pour l’exemple, et calmer les autres peuples. C’était sans compter sur la foi des nouveaux chrétiens, mais pour maintenir à tout prix l’impérialisme romain, il fallait réviser l’Histoire, récupérer le maximum de chrétiens et en faire des catholiques. Cette nouvelle "foi" romaine.

EXODE 20:4 # Tu ne te feras point d’image taillée, ni aucune ressemblance des choses qui sont là-haut aux cieux, ni ici-bas sur la terre, ni dans les eaux sous la terre. # Tu ne te prosterneras point devant elles, et ne les serviras point ; car je suis l’Eternel ton Dieu, le [Dieu] Fort, qui est jaloux, punissant l’iniquité des pères sur les enfants, jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent ; # Et faisant miséricorde en mille [générations] à ceux qui m’aiment, et qui gardent mes commandements.

Pour imposer ce nouveau pouvoir romain, la première tactique fut d’intégrer dans le catholicisme toutes les croyances, mythes, et légendes européennes, ensuite faire de tous les empires royaumes et autres pays inféodés, des porte drapeaux du catholicisme pour coloniser d’autres régions extra européennes. Pour éviter toute contradiction, ils ont entrepris de réviser systématiquement l’histoire en rapportant toutes sortes d’histoires sur les juifs, les faisant passer pour des criminels sans foi ni loi, à partir des cours de cathéchisme, ensuite de bouche à oreille, d’autres légendes sont nées. Et en faisant du vatican (territoire européen), le centre de la chrétienté. Car Jérusalem se trouve sur le continent Africain. Faire de Jésus et de sa famille, des personnes de type européens, à travers les icônes, images et les sculptures. Car en vérité ils étaient de type sémite. Basanés comme leur frères devenus musulmans dans cette région. Ensuite pour mieux asseoir le controle des esprits, établir la théorie sur la hierarchie des races, des cultures, et des civilisations, pour justifier la traite, et l’esclavage économique ainsi que la colonisation, physique et mentale par le catholicisme. D’autres missionnaires ont entrepris l’événgelisation pour des raisons purement religieuses pas le catholicisme. Dans tous ce qu’il font il y a toujours une arrière pensée. Eliminer les concurrents ou organisations potentiellement capable de mettre le systeme en cause, les cathares, les protestants, les communistes, les musulmans, les pays comme l’URSS, et les Etats-Unis...bientôt peut-être l’Inde, la Chine, le Japon... la tâche est longue, mais cela fait plus de 2000 qu’ils s’y attelent. Néanmoins, il faut se convaincre que le règne, la puissance, et la gloire de l’empire romain pour les siècles des siècles, est une utopie infernale, césar, puis charlemagne, ensuite napoléon et Hitler en ont fait l’amère expérience.

La stratégie locale de la hierarchie catholique la plus commune est : Agresser moralement, harceler moralement, raqueter moralement, s’imposer moralement, faire du chantage morale à la religion, faire en sorte que les victimes se sentent moralement mal à l’aise sans qu’ils ne soient vraiment conscients de l’origine de ce mal etc... (c’est tellement bien fait que cela ne se voit pas, bien qu’à une époque, c’était bel et bien physiquement), aujourd’hui on accuse les secte d’utiliser cette méthode, mais elle est bien catholique à tous les niveaux. Si la personne, le groupe ou le pays ne répond pas aux provocations, il s’agit pour eux de continuer, s’ils ont le malheur d’y répondre ; alors les catholiques se mettent à jouer aux victimes, puis aux saints ; ensuite ils diabolisent ceux qu’ils ont agréssés en prenant d’autres personnes ou groupe ou pays neutres (futures victimes) à témoin. Qui se souvient que l’oeucuménisme est une idée protestante, qui sait vraiment le contenu du concile de vatican II ? Des idées récupérées ici ou là chez les "autres" chrétiens, puis une bonne chasse aux sorcière contre les "sectes" pour s’attribuer la paternité de ces idées. VOILA TOUT LE CATHOLICISME, OBJECTIF LE POUVOIR SUR LES ESPRITS.

Et le pire dans tout cela, est que si on répond à leurs méthodes, on risque de devenir comme eux, et c’est le cercle vicieux qui s’installe, pour une communauté toute innocente au départ. Le piège se referme, et c’est alors l’occasion pour eux de réviser un mélange inextricable (complexe est un terme très prisé) de l’Histoire et de faire comprendre ironiquement : "Vous aussi, vous voyez bien qu’il n’y a pas que nous, hein ?" C’est dans ce piège que sont tombés les musulmans. Sinon, qui leur aurait inculqué ces idées sur les Juifs (Sémites comme les Palestiniens), beaucoup de communautés et de personnes "censés", tombent parfois dans ce piège maléfique chaque jour et sont contaminés. Ce qu’ils veulent c’est faire naître en nous des sentiments négatifs qu’ils peuvent ensuite exploiter et se servir de nous. Ne nous trompons pas de cible. D’autres prétendu grands, impérialistes, puissances, sont aussi victimes de la désinformation pour en faire des armes ou des coupables désignés. Leur cible actuelle étant l’ISLAM.

Prions simplement pour garder notre foi et notre integrité, qu’elle soit chrétienne ou pas (cela concerne aussi les simples croyants catholiques de base pour qui cette politique est inconnue). A propos de la guerre entre le peuple d’israël et de palestine, si il n’y avait pas cette exode massif d’européens "pseudo-juifs" en 1949, cette guerre aurait-elle eu lieu ? Si les européens "blancs", n’avaient pas fait croire à leur frères (de 2000 ans sur la même terre d’europe) que leur place étaient sur cette "terre sans peuple", cette guerre aurait-elle eu lieu ? Car cette guerre a bien été engendrée par des européen "juifs" (élevés avec une culture eurocatholique de la violence), qui rêvaient de la terre de leur lointains ancêtres. Les autres juifs restés sur place, n’ont jamais eu de problème de co-existence avec d’autres peuples ou religions, alors pourquoi, d’un subitemment y avait-il guerre ? Et pourquoi nous fait-on croire que c’est inéluctable, parce que ce sont des juifs ?

La diaspora, les descendants d’originaires d’Afrique, ceux qui croient en l’être humain, doivent garder cette religion africaine débarassée de tous les apparâts européens. Et ne pas tomber ni dans les pièges, ni dans les préjugés inventés par le catholicisme ROMAIN.