Accueil > ... > Forum 132096

L’intégrisme orthodoxe et la Serbie

1er septembre 2011, 16:27, par Ivar

Merci Carol pour cette analyse très intéressante.
Aucun de ces pays n’est épargné par les conséquences des guerres successives.
En Bosnie-Herrzégovine, la violence subie se traduit plus souvent que normal par des maladies graves, comme si le mal qui leur a été fait les rongent de l’intérieur. La religion musulmane y sert en général de pansement psychique.
La dérive vers l’intégrisme est rare, mais la menace existe. Comme les sectes, le fondamentalisme exploite le désarroi des populations.
Ce n’est donc pas étonnant que ce phénomène se développe en Serbie, pays qui a connu une telle manipulation. Le message précèdent est d’ailleurs édifiant à cet égard.
La violence qui a été exercée vers l’extérieur n’a pas été reconnue.
L’église orthodoxe n’a pas du tout exercé le rôle d’apaisement attendu (le message de Jésus était : "aime ton prochain comme toi-même") et a donc perdu tout sens de l’universel (le prochain étant désigné comme ennemi).
Pas étonnant dès lors que la violence non maîtrisée se tourne contre leurs proches, contre les femmes.
Wilhem Reich avait bien analysé ce phénomène d’alienation.
Celà ne signifie pas pour autant que les serbes ou tous les serbes sont mauvais. Ils ont eux aussi été victimes des manipulations exercées par leur propre pouvoir (Etat-église-mafia).
Espérons que les nouveaux mouvements sociaux arriveront avec les "femmes en noir" à faire progresser la prise de conscience et le changement de société qui s’impose, et d’ailleurs pas seulement en Serbie.