source - http://sisyphe.org/article.php3?id_article=558 -



Violence conjugale
Lettre ouverte aux député-es de l’Assemblée nationale du Québec

24 juillet 2003

par Martin Dufresne

Madame la députée,
Monsieur le député,

Comme vous, je suis sous le choc du triple meurtre commis jeudi matin à Otterburn Park. Une autre famille québécoise rayée de la carte par la violence conjugale. Comme vous sans doute, je me demande comment éviter la répétition de tels crimes.

Il me semble que le fait d’être autant à avoir les mêmes pensées ce soir pourrait donner lieu à une stratégie collective, un plan d’action aussi pragmatique que possible où vous et vos collègues reliriez les mémoires déposés depuis plus de 15 ans par des associations de maisons d’hébergement et conviendriez en groupe de travail non partisan d’objectifs et d’échéanciers pour mettre en oeuvre les mesures les plus efficaces.

Il me semble que notre gouvernement a les ressources financières pour valider le vécu des personnes menacées et y sensibiliser leur collectivité, repérer sans délai les situations à haut risque et repriser le filet de sécurité qui permet à des femmes et à des enfants menacées de se retrouver sans ressources face à un agresseur déterminé, armé. Notre culture collective de solidarité, axée sur la corvée, nous en donne l’esprit, le désir et les moyens.

Inutile de chercher midi à quatorze heures, le déblayage est fait. Il y a des années que les intervenantes en violence conjugale vous rappellent les besoins essentiels à combler pour que des personnes qui sont littéralement en danger de mort ne se heurtent plus à des refuges débordés, acculés à la faillite par des restrictions gouvernementales injustifiables, à une absence de logements à prix abordables, à un régime d’aide sociale de plus en plus implacable à leur égard.

Au même moment, on voit l’État québécois se prêter, sous la pression d’un lobby réactionnaire qui sacralise les « droits du Père » à une déjudiciarisation de facto des attentats conjugaux, malgré un risque de récidive extrêmement élevé. Faute d’être reconnus comme tels, on voit ainsi des criminels d’habitude conserver une autorité parentale et le « droit » de harceler leurs victimes malgré leurs antécédents. C’est une situation que risque d’aggraver la réforme imminente de la loi fédérale sur le divorce en supprimant la possibilité même d’obtenir la garde de ses enfants pour une femme agressée qui tente d’échapper à son tortionnaire*.

Ces problèmes systémiques ont été maintes fois soulignés au gouvernement québécois par le mouvement des femmes et les intervenantes de première ligne. Quand ces appels seront-ils enfin entendus ? Combien faudra-t-il sacrifier d’autres familles ?

En 2002 uniquement, 30 Québécoises ont été tuées par un conjoint, un ex-conjoint ou un membre de leur famille et 5 enfants ont été tués par leur père ou le nouveau conjoint de leur mère. Depuis 13 ans et demie où notre organisme tient ces statistiques**, ce ne sont pas moins de 705 femmes et enfants qui ont été ainsi abattues par des hommes du Québec (ou des inconnus), victimes d’une violence virile, habituellement aux mains d’un homme que ces femmes et enfants côtoyaient au quotidien. N’est-il pas temps qu’une série de drames aussi systématique fasse l’objet, pour le moins, d’une campagne nationale de dénonciation et de prévention, issu d’un chantier collectif de recherche et de mise en oeuvre de solutions ?

J’ai la conviction que nous pouvons confronter les assassins dans leurs justifications, mettre leurs victimes à l’abri de la violence familiale et transformer une culture masculiniste qui banalise la possessivité et la violence.

Je vous invite à y réfléchir ce soir et quand surviendront de prochains drames, qui n’ont vraiment rien d’inexplicable ou d’inévitable. Parlez-en à vos collègues, s’il vous plaît. Prenez position au sein de votre caucus ou du Cabinet.

S’il vous plaît.

Martin Dufresne, Secrétaire
Collectif masculin contre le sexisme
Le 24 juillet 2003

* Projet de loi C-22, http://www.anfd.ca
** http://sisyphe.levillage.org/article.php3?id_article=130


ADRESSES DES DÉPUTÉ-ES

Leurs adresses électroniques, à copier-coller dans la ligne d’adresse de votre propre courriel (en plusieurs blocs) :

marseneau@assnat.qc.ca ; vauclair@assnat.qc.ca ; ministre.cabinet@mder.gouv.qc.ca ; cbachand@assnat.qc.ca ; line.beauchamp@mcc.gouv.qc.ca ; denise.beaudoin@assnat.qc.ca ; ministre@mess.gouv.qc.ca ; sbedard@assnat.qc.ca ; ministre@justice.gouv.qc.ca ; cabinet@revenu.gouv.qc.ca ; dbernard@assnat.qc.ca ; raymondbernier@assnat.qc.ca ; rosairebertrand@assnat.qc.ca ; mbissonnet@assnat.qc.ca ; kblackburn@assnat.qc.ca ; aboisclair@assnat.qc.ca ; ybordeleau@assnat.qc.ca ; camilbouchard@assnat.qc.ca ; dbouchard@assnat.qc.ca ; cboucher@assnat.qc.ca ; jboulet@assnat.qc.ca ; abourdeau@assnat.qc.ca ; bbrodeur@assnat.qc.ca ; jcaron@assnat.qc.ca ; ministre@msp.gouv.qc.ca ; nchampagne@assnat.qc.ca ; jpcharbonneau@assnat.qc.ca ; ncharest@assnat.qc.ca ; scharest@assnat.qc.ca ; lcharlebois@assnat.qc.ca ; achenail@assnat.qc.ca ; rcholette@assnat.qc.ca ; mclermont@assnat.qc.ca ; rcopeman@assnat.qc.ca ; Pierre.Corbeil@mrnfp.gouv.qc.ca ; jcote@assnat.qc.ca ; ministre@msss.gouv.qc.ca ; cabinet@mrci.gouv.qc.ca ; ccousineau@assnat.qc.ca ; wcusano@assnat.qc.ca ; mdelisle@assnat.qc.ca ; pdescoteaux@assnat.qc.ca ; sdeslieres@assnat.qc.ca ; ministre@travail.gouv.qc.ca ; ldion@assnat.qc.ca ; rdionnemarsolais@assnat.qc.ca ; ddoyer@assnat.qc.ca ; jdubuc@assnat.qc.ca ; marjolaindufour@assnat.qc.ca ; dumont.rdl@assnat.qc.ca ; jdupuis@assnat.qc.ca ; jean-marc.fournier@mamm.gouv.qc.ca ; agabias@assnat.qc.ca ; cabinet@mri.gouv.qc.ca ; fgaudet@assnat.qc.ca ; ministre.mapaq@agr.gouv.qc.ca ; hgautrin@assnat.qc.ca ; fgendron@assnat.qc.ca ; jgrondin@assnat.qc.ca ; Sam.Hamad@mrnfp.gouv.qc.ca ; fhamel@assnat.qc.ca ; lharel@assnat.qc.ca ; fhoudapepin@assnat.qc.ca ; cabinet@sct.gouv.qc.ca ; njutras@assnat.qc.ca ; gkelley@assnat.qc.ca ; rlafreniere@assnat.qc.ca ; mlamquinethier@assnat.qc.ca ; blandry@assnat.qc.ca ; dleblanc@assnat.qc.ca ; clecuyer@assnat.qc.ca ; dlegault@assnat.qc.ca ; flegault@assnat.qc.ca ; rlegendre@assnat.qc.ca ; nleger@assnat.qc.ca ; glelievre@assnat.qc.ca ; dlemieux@assnat.qc.ca ; llessard@assnat.qc.ca ; mletourneau@assnat.qc.ca ; nloiselle@assnat.qc.ca ; nmacmillan@assnat.qc.ca ; amaltais@assnat.qc.ca ; ministre@mtq.gouv.qc.ca ; pmarois@assnat.qc.ca ; pmarsan@assnat.qc.ca ; ericmercier@assnat.qc.ca ; pmoreau@assnat.qc.ca ; michelmorin@assnat.qc.ca ; nmorin@assnat.qc.ca ; ministre@menv.gouv.qc.ca ; ministre@menv.gouv.qc.ca ; fouimet@assnat.qc.ca ; spage@assnat.qc.ca ; lpapineau@assnat.qc.ca ; apaquet@assnat.qc.ca ; jpaquin@assnat.qc.ca ; ministre.saic@mce.gouv.qc.ca ; sperreault@assnat.qc.ca ; mpicard@assnat.qc.ca ; cpinard@assnat.qc.ca ; ministre@meq.gouv.qc.ca ; lorrainerichard@assnat.qc.ca ; jrioux@assnat.qc.ca ; hrobert@assnat.qc.ca ; sylvieroy@assnat.qc.ca ; ministre@finances.gouv.qc.ca ; ssimard@assnat.qc.ca ; csirros@assnat.qc.ca ; jpsoucy@assnat.qc.ca ; jstandre@assnat.qc.ca ; carole.theberge@mess.gouv.qc.ca ; lisetheriault@assnat.qc.ca ; luctheriault@assnat.qc.ca ; ttomassi@assnat.qc.ca ; stephantremblay@assnat.qc.ca ; d@nielturp.org ; yvallieres@assnat.qc.ca ; jvalois@assnat.qc.ca ; cvermette@assnat.qc.ca ; dvien@assnat.qc.ca ; dwhissell@assnat.qc.ca ; rwilliams@assnat.qc.ca

Site du gouvernement du Québec

http://www.premier.gouv.qc.ca/general/exprimez_vous/exprimez_vous.htm

Martin Dufresne


Source - http://sisyphe.org/article.php3?id_article=558 -