| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






lundi 3 avril 2006

Les longs chemins

par Lucie Poirier






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


J’ai déposé mes ailes
Le réveil de la sacrifiée
Enfance violée
Chemins de patience
Comme un cœur qui pleure
Elle marche
Mémoires de femmes
À Nadia Ajuman
Trop près pour que tu me voies
La magie de toi
Haïti - Des énergies positives existent encore
J’ai pas choisi
Dans la peau d’un Noir
Quatre chrysanthèmes
Tu es présente
Femmes-mères
Le coeur au centre
"Nous sommes tous des guerriers", de Sébastien Bec
Je crois en la femme
Envol et autres poèmes
Eux-elles et nous
Dans la Médina
Discernement
Quatre chrysanthèmes
Feux de langue
Le coeur au centre
Luminance
Feu sage
Effritement
Dissolution
Être prostituée, j’en ai jamais rêvé
La peur
Parole de louve
Illustre Mahomet !
Avril et ses vents
Chuchotements écrits
Poèmes de Kaboul
Funeste
Sous les cendres
Abnégation
Note finale
Mon bout du monde
L’étoile la plus fade
Comment (version rap)
Bas salaire
Lisse comme une pierre blanche
Chair, chère
Némésis
Dessins de l’U
Intervalle
Fer et feu







Avec son poème Les longs chemins, dans lequel elle développe le thème de la liberté, la poétesse, comédienne et journaliste Lucie Poirier a mérité le 2e Prix au concours de Poésie du Festival International du Texte Court de Sherbrooke.

air respirable et inaccessible
possibilité de déploiement
dernier refuge des âmes entravées
fragile peau originelle de la naissance
intimité du couple préservé dans la neige tournoyante
or immarcescible du ciel aveugle et battu
union fusionnelle des danses du feu
rosée secrète des confidences pleines de ferveur
pudeur du cœur qui cède à l’élan vers la confiance
exactitude des mots imprégnés d’idéal
poussière lumineuse jetée sur les visages ouverts
eau pour la soif des esprits purs et maltraités
recours acharné des démunis qui réclament la lune
insondable espoir des sourires mouillés et des mains terreuses
éveil insoumis qui perdure dans les saisons retorses
crachat et vomissure ensanglantés sur la veulerie des puissants criminels incondamnables
opposition volontaire dans la nuit ivre, l’aurore effrontée, le jour massacré et le crépuscule silencieux
vision soluble et charnue aux épines attrayantes défiant la perfection des êtres et des accomplissements
ampleur des gestes et des revendications égalitaires au nom des autres qui viendront affamés, ébahis, déterminés et beaux de désirs
Sur les murs et sur nos épaules, nos images délavées, nous serons la transparence, la limpidité, le rayonnement et l’accession
parce qu’enfin nous serons libres

Mis en ligne sur Sisyphe, le 29 mars 2006.


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Lucie Poirier

Directrice-fondatrice des éditions Les Mots Bancs, spécialisées dans le livre-objet d’art à tirage limité, elle a publié, entre autres, son théâtre poétique Les Amoureux de l’Autre Monde. En 1992, elle a eu le Prix de la plus belle lettre d’amour avec Lettre à Benjamin. Maître ès arts, Lucie Poirier exprime ses convictions humanistes et pacifistes, ses idéaux érotiques et féministes, à travers ses œuvres poétiques et ses articles socio-politiques.



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2006
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin