| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mardi 3 décembre 2013

Mon coeur est de plus en plus féministe

par Louky Bersianik






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Lettre à l’incommensurable Hélène Pedneault
"Empreintes", l’avortement comme face-à-face avec soi-même
Anne Hébert – Le bonheur d’être soi-même
Les femmes de droite (A. Dworkin) - De la ferme et du bordel
Joyeux Noël et Bonne année 2013
"Les jours sont contés en Estrie" - Quelques primeurs à Montréal pour les 20 ans du Festival
Au Québec, la création en langue française doit disposer de moyens correspondant à la situation de la culture
Depuis 20 ans, les jours sont contés...
L’auteure Danielle Charest (1951-2011)
La mort à portée de la main
Paroles de femmes - Festival de contes et mythes
7ième édition du FESTIV’ELLES/Festival International des Femmes de Montréal (FIFM)
Hommage à Hélène Pedneault
FESTIV’ELLES - Festival international des femmes de Montréal du 24 au 28 septembre 2008
L’Iranienne Simin Behbahani - Une plume en liberté
"Célestine et le géranium magique", un conte de Barbara Sala
Réédition de "Clarice Lispector/Rencontres brésiliennes" de Claire Varin
La Britannique Doris Lessing prix Nobel de littérature (The Associated Press)
Festiv’Elles - 26 septembre au 7 octobre 2007
Louky Bersianik - La poésie et l’oeuvre
Dossier principal Arts, lettres et culture sur Sisyphe.org
Paroles et images d’Elles, Dominique Le Tirant
Faits saillants de la 3ième édition du Festival International des Femmes de Montréal/FIFM
Vous avez bien dit « diversité culturelle » ?!!
Les livres de Sisyphe
Livre d’ici, l’actualité de l’édition au Québec
Éva Circé-Côté, l’oubliée de la lutte pour l’égalité







JPEG - 9.5 ko
Photo : Kéro

Voici la réponse de Louky Bersianik à l’hommage que plusieurs de ses amies et amis lui ont rendu, le 11 août 2006, dans le cadre du Festival international des femmes de Montréal (FIFM).

Quand un tel événement vous arrive, vous êtes confondue, car un tel événement est confondant. La santé de votre cœur aimant en prend un coup, car il est en droit de fondre d’amour...

Bien que confondue, je me sens au Paradis car, telle une kamikaze, je pourrais bien exploser à tout moment, et ce n’est pas 11 000 vierges qui m’attendent, mais toutes les personnes ici présentes qui me font don de leur amitié comme une ceinture explosive. Dans cette action continue, je suis votre complice, car l’amitié est la base même de la complicité. Je vous suis infiniment reconnaissante de votre merveilleuse reconnaissance qui s’adresse à l’amie et à l’écrivaine que je suis.

L’Euguélionne a trente ans cette année. Bien que plus discrète qu’à son arrivée, elle continue sa petite bonne femme de route avec une vitesse de croisière qui lui fait faire de fabuleuses rencontres, comme celle de ce soir. Elle est toujours en recherche de sa planète positive et du mâle de son espèce. Celui-ci, elle ne l’a pas trouvé il y a trente ans ; qui sait si elle ne le trouverait pas aujourd’hui. Le monde a quand même changé un peu depuis.

Les dents, les yeux, les oreilles, les jambes, les seins, tout fout le camp lorsque vous avez vécu un siècle moins un quart. Et le coeur, à ce stade, pourrait bien devenir sec comme un vieux pruneau. S’il se bonifie comme un grand vin millésimé, c’est qu’il a la chance de poursuivre sa grande passion, l’écriture. Et si, en plus, ce coeur a le bonheur d’être mamie, alors, c’est le Paradis, encore et encore.

Pourquoi écrire est un si grand bonheur ? Qu’est-ce qu’un livre dans ses feuilles sinon un arbre reconditionné ? Qui balaie le sous-sol de cette planète avec ses racines vivantes et qui réveille le ciel avec ses branches souples, des plus anciennes aux plus neuves, transportant un feuillage sans cesse épris de renaissance. Et qui parfois rencontre la lune, car la lune aussi est une extra-terrestre.

Mon coeur est de plus en plus féministe, c’est son titre de gloire. Et vous qui êtes ici ce soir, avec moi et pour moi, vous êtes ma famille, ma famille élargie !

- Lu par l’auteure au Studio-Théâtre de la Place des Arts, à Montréal, le 11 août 2006.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 1er septembre 2006.


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Louky Bersianik

Louky Bersianik est née à Montréal où elle a fait des études universitaires en Lettres françaises, obtenu sa maîtrise ès-arts et terminé avec succès sa scolarité de Ph.D. Elle a ensuite étudié à la Sorbonne et séjourné plusieurs années à Paris. Après avoir publié quelques livres pour enfants dont l’un a obtenu le Prix de la Province (1966), elle a fait paraître L ‘Euguélionne en 1976, reconnu pour être le premier grand roman québécois d’inspiration féministe ; coédité chez Hachette Littérature en France (1978), traduit et publié en anglais sous le titre : The Euguélionne (1982). En 1979, Louky Bersianik passa une année dans l’île de Crète pour écrire Le Pique-nique sur l’Acropole (1979).

Elle a aussi publié plusieurs titres de poésie dont Maternative (1980), Au beau milieu de moi (1983), Axes et eau (1984), Kerameikos (1987), ainsi que quelques essais dont Les Agénésies du vieux monde (1982), La Main tranchante du symbole (1990) et un autre roman : Permafrost (1997). Un dossier de la revue universitaire “Voix et Images, Littérature québécoise”, lui a été consacré à l’automne 1991 (No. 49). « Pour moi, la question de l’engagement est imbriquée dans la question de l’écriture. On est toujours engagé dans sa propre conscience. » (Extrait de ce dossier).



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2013
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin