| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






lundi 18 septembre 2006

La publicité à connotation pornographique

par le CALACS de Lévis






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


M. Martineau, vos "jokes de mononc" ne passent plus
Versailles - Viol punitif posthume de la Reine Marie-Antoinette
Insulte à la présidente de l’Assemblée nationale française - Les députés de l’UMP soutiennent le sexisme dans la langue française
Exploiter la nudité devient-il un acte "révolutionnaire" si des femmes le posent ?
Publicité sexiste - Les annonceurs Pulco et Axe modifient leurs films publicitaires
Un lave-auto sexiste pour la charité ! Et le respect des femmes ?
Après la porno chic, la porno crade ?
La publicité nous tire vers le bas. Ça suffit !
Les Chiennes de garde montrent les crocs au « macho de l’année » et aboient contre la publicité la plus sexiste
La Meute des Chiennes de garde dénonce une publicité de Reporters sans frontières
Lancement de la Coalition nationale contre les publicités sexistes (CNCPS)
Publicité sexiste - Vendre son corps au plus offrant
Sexisme de Molson - Le cercle vicieux
Le retour des publicités sexistes
Publicité sexiste destiné aux diplômés des grandes écoles dans le département des Yvelines
Pub d’une association étudiante de l’Université Laval : pur conformisme au sexisme de l’époque
Publicité sexiste - La ministre Christine St-Pierre incite les entreprises à promouvoir des modèles féminins et masculins non sexistes
Belgique - Pour la première fois, une condamnation pour publicité sexiste et injurieuse envers les femmes
La publicité suit la mode "trash"
Publisexisme - Reversa renversante !
Toujours prêtes ! Mais à quoi ?
La publicité tentaculaire et le sexisme
Le gouvernement français veut sanctionner les propos homophobes, mais pas les propos sexistes
La publicité, un instrument du patriarcat
La publicité sexiste et violente en France







Lévis, 17 juillet 2006

M. Benoît Paré
Directeur des ventes (publicité)
Voir Québec
470, rue de la Couronne
Québec, Québec G1K 6G2

OBJET : La publicité à connotation pornographique

Monsieur,

À titre de Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS), nous ne pouvons qu’être choquées des images stéréotypées, avilissantes et très suggestives du corps des femmes et des hommes qui sont présentées à toute la population par la publicité de
American Apparel dans votre journal.

Nous faisons ici référence aux publicités pleine page parues le 15 décembre 2005, le 20 avril 2006, les 18 et 25 mai 2006 ainsi que le 15 juin 2006.

Votre journal, classé pour tous, facilement accessible et gratuit, se retrouve en circulation libre dans nos foyers, là où il y a de jeunes adolescentEs, mais aussi de jeunes enfants.

L’érotisation, la pornographie, l’indécence, l’obscène font partie des moeurs quotidiennes de notre société. Ils sont banalisés, normalisés et outre tolérés, ils sont à la portée de tous. Mais, accepteriez-vous que votre enfant regarde les images des publicités de American Apparel ?

Que diriez-vous si elles étaient affichées dans la chambre de votre fille ou de votre fils ?

Comme plusieurs, nous sommes inquiètes des traces que laissent ces images sur nos fillettes, nos adolescentes et adolescents. Nous avons toujours été férocement en désaccord avec l’utilisation du corps des femmes comme objet sexuel ou à des fins de marchandisation et d’exploitation à caractère pornographique. Suivant notre expérience auprès des femmes et des adolescentes, nous sommes en mesure de constater que les impacts de ces messages ne sont pas anodins.

Combien de jeunes femmes développent une mauvaise image d’elles-mêmes parce qu’elles ne sont pas une réplique parfaite d’un modèle féminin stéréotypé et hypersexualisé ? Se plient sous une forme ou une autre à porter des vêtements dans lesquels elles sont mal à l’aise, gênées de leurs corps, dans leurs mouvements ? Croient que pour être belles, « cools » ou attirantes, c’est l’image qu’elles doivent avoir pour approcher les garçons
de leur âge ? Imaginent que si elles ne sont pas aussi sexuelles qu’elles ont en l’air, elles seront traitées de « pas déniaisées » et qu’elles seront ultimement repoussées, isolées des autres ?

Nous aimerions à la lumière de nos connaissances de la problématique vous demander de sérieusement reconsidérer la publicité que vous intégrez à votre journal parce qu’elle n’est pas que « vendeuse de rêves », elle est porteuse de valeurs et d’images qui ont des impacts malheureusement souvent néfastes sur les personnes à qui elle s’adresse. Nous vous demandons plus particulièrement de retirer les publicités de American Apparel de votre
publication.

Nous espérons que vous serez sensible et solidaire face à notre demande et que vous contribuerez, par cette action, à enrayer le phénomène entourant l’hypersexualisation de nos jeunes.

Nous vous remercions de l’attention portée à cette lettre.

Nada Massé, pour le CALACS À Tire-d’Aile
271, rue St-Joseph
Lévis, Qc
G6V 1E7
418-835-8342

Le Réseau québécois d’action pour la santé des femmes nous invite à appuyer cette initiative.

(...) Dans sa lettre, le CALACS a soulevé de grandes préoccupations et a réclamé que les publicités
soient retirées. À ce jour, aucune réponse de la part du journal Voir Québec n’a été reçue.
Nous vous invitons à passer à l’action en étant attentives aux publicités que vous pouvez retrouver
dans les différentes éditions régionales du journal Voir (Estrie, Gatineau- Ottawa, Mauricie, Montréal,
Québec, Saguenay-Alma) et, s’il y a lieu, en adressant vos préoccupations et questionnements aux personnes responsables de la vente d’espaces publicitaires (de ces journaux.

Nous vous invitons également à visiter le site d’American Apparel où vous pourrez vous rendre
compte par vous-mêmes des photographies et vidéos utilisés pour les différentes campagnes
promotionnelles de la marque au Québec et ailleurs dans le monde.

Nous espérons que vous serez nombreuses et nombreux à leur adresser vos commentaires.

Pour information : À Tire-d’aile, CALACS Lévis
Nicole Gagnon ou Nada Massé
Tel : 1-866-835-8342
Courriel

Bulletin Audacieuses, le 11 septembre 2006, Réseau québécois d’action pour la santé des femmes.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 16 septembre 2006.


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

le CALACS de Lévis



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2006
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin