| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mercredi 27 septembre 2006

Les assassins de femmes doivent êtres punis

par l’Organisation pour la liberté des femmes en Irak






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Précieuse Amira
Violées, enlevées, égorgées, l’enfer au carré des Irakiennes
Irak - Exécution sommaire de trois femmes et menace de mort contre Houzan Mahmoud de l’Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Le féminisme musulman mettra les terroristes en échec
Irak : une constitution inhumaine pour les femmes
La lutte des femmes en Irak avant et depuis l’occupation
Irak : une Constitution contre les femmes
Les prostituées, proies faciles en Irak
Les actes terroristes contre les femmes se multiplient en Irak
Où en sont les femmes dans l’Irak nouveau ?
Les viols dans la prison d’Abo Gharib en Irak
Redonner l’espoir aux Irakien-nes
Solidarité-Irak
Une liberté vide pour les femmes d’Irak
En Irak, les femmes manifestent et la présidente de l’OLFI est menacée de mort
Non à la loi islamique (Shari ’a) en Irak, oui à un État laïque
Menaces contre les locaux de l’Organisation pour la liberté des femmes en Irak
Incertitude sur les droits des femmes dans le « nouvel Irak »







Les assassins de femmes doivent êtres punis et pas libérés par la justice tribale !

A toutes les femmes, partisans des droits humains, organisations ouvrières et militants individuels du monde.

Copie au Gouvernement Régional du Kurdistan
Copie au Ministère de la Justice du Kurdistan

Nous, Organisation pour la Liberté des Femmes en Irak (représentantes à l’étranger), avons appris avec stupeur la libération de Saleh Ahmed Sharif (connu sous le nom de Saleh Mzlai), qui avait enlevé et assassiné une femme appelée Mohabad Abdullah en 1999. Son corps avait été retrouvé dans une rue de Sulaymania.

L’Union Patriotique du Kurdistan (UPK) ne l’avait pas puni mais avait choisi de le libérer. Trois ans plus tard, il a commis un autre crime et enlevé deux des sœurs de Mohabad. Joana, une de ces deux filles, a été assassinée et son corps fut retrouvé quelques jours plus tard dans les rues de Sulaymania. Au moment de ces crimes, les proches de Saleh Ahmed continuaient de menacer la famille de Mohabad et de Joana, si bien que de nombreux membres de cette famille ont fuit le pays pour demander l’asile en Europe.

Suite à la pression des militantes des droits des femmes au Kurdistan, Saleh Ahmed fut arrêté et condamné à la prison à vie. Il a récemment été libéré suite à une conciliation tribale avec la famille de Mohabad et de Joana.

Ce jugement tribal a été rendu par le biais du Comité des Affaires Sociales de l’UPK, sous le contrôle et avec la connaissance du Ministère de la Justice du Kurdistan. Ce ministère donna son accord pour libérer Saleh Ahmed et de verser 170.000 $ à la famille des victimes en compensation.

Apporter de telles pratiques moyen-âgeuses et anti-femmes au sein du système judiciaire existant ne fera que paver la voie vers plus de meurtres et d’enlèvements. L’actuelle système judiciaire du Kurdistan est loin d’être parfait, mais tolérer ces pratiques ne fait que renforcer le pouvoir des leaders tribaux réactionnaires et assurer que l’absence de protection légale aux femmes se maintient.

Il est inutile de rappeler que des milliers de femmes ont été assassinées ses treize dernières années, et que les coupables de ces crimes se déplacent librement à travers le pays, parce que ce système appelé « justice », gangrené par la corruption et le tribalisme, n’a rien fait.

Le jugement qui assure la libération de Saleh Ahmed (qui fut un cadre de l’UPK) est une claire indication que ceux qui sont connus au sein de l’élite kurde ou assez fortunés pour avoir de l’argent, peuvent librement violer et enlever des femmes sans être ni poursuivis ni punis.

Aussi, nous, signataires :
- Condamnons et demandons l’interdiction des tribunaux tribaux ;
- Demandons la criminalisation de toutes les formes de violences contre les femmes ;
- Demandons que tous ceux qui commettent des violences contre les femmes, quel qu’en soit le prétexte, soit punis.

En solidarité,
Houzan Mahmoud & Nasik Ahmed.
Représentantes à l’étranger de l’Organisation pour la Liberté des Femmes en Irak

Pour plus d’information, merci de nous contacter.
Tel : +447956883001
www.equalityiniraq.com

Lien direct pour signer la pétition.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 27 septembre 2006.


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

l’Organisation pour la liberté des femmes en Irak



Plan-Liens Forum

  • > Les assassins de femmes doivent êtres punis
    (1/1) 21 janvier 2007 , par





  • > Les assassins de femmes doivent êtres punis
    21 janvier 2007 , par   [retour au début des forums]

    La guerre,considére le viol comme une arme et donc la femme comme cible de toutes les violences qui ne sont que le reflet de la domination des hommes.Les hommes déclarent et font la guerre.Les féminites échouent dans leur combat car elles veulent le méme statut que l’homme au lieu de se battre à changer les mentalités par une révolution culturelle.C’est toute l’éducation qui est à revoir et surtout l’histoire telle qu’elle est enseignée.Les filles n’ont pour modéle que jeanne d’arc brulée vive pour sorcellerie !!!Avec la mondialisation ,il faut un mouvement de femmes à l’échelle mondiale.


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2006
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin