| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mercredi 3 janvier 2007

La peur

par Lily Marie Lallier






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


J’ai déposé mes ailes
Le réveil de la sacrifiée
Enfance violée
Chemins de patience
Comme un cœur qui pleure
Elle marche
Mémoires de femmes
À Nadia Ajuman
Trop près pour que tu me voies
La magie de toi
Haïti - Des énergies positives existent encore
J’ai pas choisi
Dans la peau d’un Noir
Quatre chrysanthèmes
Tu es présente
Femmes-mères
Le coeur au centre
"Nous sommes tous des guerriers", de Sébastien Bec
Je crois en la femme
Envol et autres poèmes
Eux-elles et nous
Dans la Médina
Discernement
Quatre chrysanthèmes
Feux de langue
Le coeur au centre
Luminance
Feu sage
Effritement
Dissolution
Être prostituée, j’en ai jamais rêvé
Parole de louve
Illustre Mahomet !
Avril et ses vents
Chuchotements écrits
Poèmes de Kaboul
Funeste
Les longs chemins
Sous les cendres
Abnégation
Note finale
Mon bout du monde
L’étoile la plus fade
Comment (version rap)
Bas salaire
Lisse comme une pierre blanche
Chair, chère
Némésis
Dessins de l’U
Intervalle
Fer et feu







"Nous ne pourrons jamais secouer le joug de la rime ; elle est essentielle à la poésie française." (Voltaire)

1. Le pouvoir du séducteur
naît une soirée de chaleur
dans un lieu rempli de fleurs.

2. L’air mi-confiant du charmeur
s’apparente au loup rôdeur
qui attaque à la noirceur.

3. Le regard de l’enjôleur
se pose vite sur une pure fleur
qui succombe en toute candeur.

4. Le pas du baratineur
se distingue par sa lenteur
à s’avancer vers la fleur.

5. Les premiers mots du dragueur
transmis à l’âme de fraîcheur
sont des paroles de douceur.

6. Le ton confiant du hâbleur
joint à ses mouvements flatteurs
le montrent alors fin connaisseur.

7. Le moindre doute face au croqueur
n’est pas d’une extrême rigueur
pour celle faite de douceur.

8. Le charme malin du bluffeur
envoûte corps et âme sur l’heure
puis s’en donne là de tout coeur.

9. L’attitude froide du chasseur
tue les espoirs de la fleur
qui se trouve en pleine ardeur.

10. L’indifférence du vainqueur
suscite chez la douce une peur
devant l’âme de telle laideur.

11. Le vilain loup, lui, demeure
à l’affût d’un autre bonheur
avec l’humeur au meilleur.

12. L’ouïe tout tendre du badineur
est comme celle d’un confesseur
à l’écoute des pires malheurs.

13. L’illustre conduite du prôneur<br
voilà l’image du coureur
au summum de sa splendeur.

Notes de l’auteure

Ce poème a été construit de la façon suivante :

1) Le pouvoir
Quand surgit le pouvoir ?
Où a lieu le pouvoir ?

2) L’air
La ruse, le jeu.

3) Le regard
Ici, c’est la façon qu’a le séducteur de repérer sa victime.

4) La démarche
Ici, c’est la lenteur qui caractérise la démarche du séducteur.

5) Les paroles
Les premières paroles du séducteur se traduisent par des compliments.

6) Le ton et les mouvements
Il s’agit du discours et des gestes particuliers du séducteur.

7) L’ouïe
Le séducteur prête toujours une oreille attentive aux propos de sa victime.

8) La conduite
Genre de conclusion à tout ce qui précède.

9) Le doute
Devant la conduite du séducteur, la victime n’a pas de doute.

10) Le charme
Le séducteur conquiert la victime, la possède corps et âme.

11) L’attitude froide
C’est la réaction du séducteur une fois qu’il a eu la victime.

12) L’indifférence du vainqueur
Le comportement du séducteur inspire du dégoût chez la victime.

13) Le vilain loup
Le séducteur se fiche pas mal de la victime. Son « thrill », c’est de recommencer le même jeu, de chercher une autre victime.

L’idée de faire un poème sous forme de rimes se voulait un peu satirique, en ce sens qu’à travers le rythme du poème, il n’y a que des vérités en ce qui concerne la description du séducteur et son rituel de séduction.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 18 décembre 2006.


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Lily Marie Lallier



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2007
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin