| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






samedi 17 mars 2007

À 20 ans, Ada Lovelace a écrit le premier programme informatique






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


La science, source d’ignorance et de connaissance pour le meilleur et pour le pire
Masculin/Féminin - Quand la science naturalise l’ordre social
Comment l’informatique a-t-elle "attrapé un sexe*" ?
Grace Hopper, inventrice de la compilation en informatique
Les oubliées de l’histoire des sciences







La première personne à écrire un programme informatique était une jeune femme de vingt ans !

Ada Lovelace était mathématicienne. Elle était la fille d’un célèbre poète anglais : Lord Byron. En 1833, dans une soirée à Londres, elle découvre la machine à différence de Charles Babbage. Elle est fascinée par cette machine qui résout des calculs. La description qu’elle en fait à Babbage enchante ce mathématicien. Ils deviennent amis et collaborent au projet d’une autre machine : la machine analytique.

Dans un mémoire, Ada Lovelace écrit une suite d’instructions servant à programmer la machine à différences. C’est le premier programme pour ordinateur (mécanique) qui a été écrit.

Par la suite, l’armée américaine a appelé un langage informatique du nom de cette toute première programmeuse : il s’agit du langage ADA.

Ada a écrit de très nombreuses lettres à Charles Babbage. Elle n’était pas seulement mathématicienne, elle jouait aussi du piano et voulait devenir harpiste. Elle avait aussi une passion pour les courses de chevaux.

Quelques lectures

. Collet, Isabelle, L’informatique a-t-elle un sexe ? Hackers, mythes et
réalités
, Paris, L’Harmattan (2006)
. Stein, Dorothy, Ada, a life and a legacy, Cambridge, MIT Press, 1985
. Wooley, Benjamin, The Bride of science : romance, reason and Byron’s daughter, Mc Graw hill

Autres articles reliés

- Les oubliées de l’histoire des sciences.
- Grace Hopper, inventrice de la compilation en informatique.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 1er mars 2007


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2007
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin