| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mercredi 15 août 2007

La ministre Oda quitte le ministère de la Condition féminine. Enfin !

par Micheline Carrier






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Canada - Le retour des Autochtones : une lutte à nulle autre pareille
La cheffe Theresa Spence s’exprime sur sa grève de la faim et la situation actuelle des Autochtones
Repenser le multiculturalisme
G20 à Toronto - Le Comité jeunes féministes de la CLES dénonce les violences sexistes et la violation des libertés civiles
G20 et brutalité policière au pays de Stephen Harper
Gouvernement Harper – Sabrer avec un zèle religieux dans les programmes pour les femmes
Sommet UE-Canada : les sables bitumineux en accusation
Le viol psychologique d’Omar Khadr
Manifestation pour le retrait de l’ambassadeur du Mexique au Canada
Équité salariale - Entre un idéologue obtus et un opportuniste, les droits des femmes sont menacés à Ottawa
Stephen Harper est-il allergique à Céline Galipeau en particulier ou aux intervieweuses en général ?
La fin de l’équité salariale pour les femmes dans la Fonction publique fédérale
Les femmes et la crise économique
Le budget fédéral laisse tomber les femmes, les travailleurs et les travailleuses
Lettre à la Gouverneure générale Michaëlle Jean en faveur de la coalition des partis d’opposition à Ottawa
Harper Rule : une gouvernance sexiste et inéquitable
Les femmes vous observent, disent des groupes de femmes au premier ministre Harper
Le Comité de la CEDEF de l’ONU scrute la performance du Canada
"À voix égales" invite le Premier ministre à nommer des femmes au Cabinet
Appel des artistes pour la Paix : "Dans dix ans, quelle direction voulez-vous voir le Canada et le Québec emprunter ?"
Votre vote comptera-t-il le 14 octobre ?
Avortement et élection : souvenons-nous
Élection Canada - Sur la question de l’égalité des femmes, Stephen Harper ne répond pas
Maintes raisons de ne pas voter pour Stephen Harper
"Les conservateurs nous ont rappelé que nous sommes ‘juste’ des femmes"
Élections fédérales - Battons-nous contre la droite !
Dieu au pouvoir ! God Bless Canada !
La Fédération des femmes du Québec appelle les Québécoises et les Québécois à battre les Conservateurs
Margaret Atwood s’explique - Harper : déconnecté, dépassé
Ingérence de l’Église catholique dans la campagne électorale au Canada
L’Association des Femmes Autochtones du Québec répond aux excuses du gouvernement Harper
Les compressions du gouvernement Harper forcent le départ d’une leader féministe
Le gouvernement Harper cherche à réduire les femmes au silence
La déclaration du Canada à la Commission de la condition de la femme des Nations Unies est tendancieuse et décevante
Politique Canada : dossier principal
Les promesses brisées de Stephen Harper
Stephen Harper tient ses promesses
Des coupures antidémocratiques à Condition féminine Canada
Le gouvernement Harper veut museler les groupes de femmes
La ministre de la Condition féminine, Bev Oda, passe un mauvais quart d’heure devant un comité parlementaire
La ministre à la Condition féminine du Canada interdit aux groupes de femmes de défendre ... les droits des femmes
Il faut rétablir immédiatement le Programme de contestation judiciaire
Le discours de la Traîne
Pour l’égalité entre les femmes et les hommes, il faut changer le mode de scrutin !
Victoire réjouissante : Vivian Barbot a battu le ministre Pierre Pettigrew
Voter ? Mais pour qui ?
Des leaders afro-québécoises inquiètes s’adressent aux chefs des partis politiques en campagne électorale
L’R des Centres de femmes écrit aux quatre chefs de parti à Ottawa
"Des tribunaux islamiques au Canada ?"
10 ans de budgets fédéraux : les femmes doublement pénalisées
Le budget fédéral ne tient pas compte des femmes
Une décennie de reculs : le Canada de l’après-Beijing
Une autre élection injuste pour la population québécoise et canadienne
Harper, une menace sérieuse au droit des femmes à l’avortement







À la suite du remaniement ministériel que le premier ministre canadien Stephen Harper a effectué hier, la ministre Beverley J. Oda quitte le ministère du Patrimoine canadien et de la Condition féminine.

Je ne ferai pas semblant d’être attristée par le départ de la ministre Beverley J. Oda du ministère de la Condition féminine. Je n’ai jamais vu une ministre aussi ignorante des dossiers de la condition des femmes et aussi insensible (du moins c’est le style qu’elle s’est donné) que la ministre Oda.

C’est sous sa direction que Condition féminine Canada a quasiment été démantelé et que la politique de subventions pour les projets reliés à la condition des femmes a été chambardée de fond en comble. C’est sous sa gouverne que le gouvernement Harper a en effet entrepris de museler les groupes de femmes (1), en subordonnant l’obtention de subventions à l’obligation de s’en servir uniquement pour des services directs, non pour de l’action politique, des activités de sensibilisation et d’éducation. Des groupes divers, par exemple des groupes religieux ou des groupes à vocation commerciale (pensez $+++), peuvent obtenir des subventions afin d’offrir des services aux femmes. N’imaginez pas, toutefois, qu’un groupe aidant les femmes qui veulent une IVG pourrait obtenir une subvention. Ce changement de politique est cousu de fil blanc : le gouvernement Harper a horreur de la critique, d’où qu’elle provienne, et s’il peut museler la partie la plus pauvre de la population, il le fera allègrement.

On ignore si la successeure de Mme Oda, la ministre Josée Verner, fera mieux qu’elle, on pourra se former une opinion dans les prochains mois. Le premier ministre Harper a du chemin à parcourir s’il veut amadouer les femmes en vue de la prochaine élection, qui se déroulera peut-être à l’automne si les partis d’opposition, notamment le Bloc québécois et le Nouveau parti démocratique, ont fini de compter les votes anticipés qui leur permettraient de ne pas sortir trop amochés de cette élection. Car, ne nous faisons pas d’illusions : c’est l’un des facteurs, sinon le principal, qui motive les partis d’opposition à soutenir un gouvernement minoritaire qui se comporte comme s’il était majoritaire, même s’il faut pour cela que ces partis renient leurs principes et leurs politiques.

L’Honorable Josée Verner

Mme Verner est députée de la circonscription Louis-St-Laurent (Québec). Voici la biographie de la nouvelle ministre de la Condition féminine telle que publiée sur le site du gouvernement canadien. (1)

« Josée Verner a été élue à la Chambre des communes pour la première fois en 2006 dans le comté de Louis-Saint-Laurent. Le 6 février 2006, elle a été nommée ministre de la Coopération internationale et ministre de la Francophonie et des Langues officielles.

« Au mois de juin 2004, Mme Verner fut nommée porte-parole de son parti pour l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec au sein du cabinet fantôme de M. Harper. En septembre 2005, elle prit également le portefeuille des langues officielles à titre de porte-parole de son parti. Elle était aussi présidente du caucus du Parti conservateur du Canada au Québec.

« Mme Verner a fait carrière dans le domaine des communications et dans le secteur public pendant près de 20 ans. Elle a travaillé dans les cabinets de l’ancien premier ministre du Québec, Robert Bourassa, et du vice-président de l’Assemblée nationale du Québec, ainsi qu’au ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

« Mme Verner est engagée dans sa communauté, ayant notamment organisé des collectes de fonds pour la Fondation canadienne Rêves d’enfants. Elle est mariée et a trois enfants. »

La ministre Verner a un site Internet. Si vous voulez la féliciter ou lui demander un rendez-vous, vous pouvez lui écrire.

Notes

1. « Le gouvernement Harper veut museler les groupes de femmes. »
2. Site du gouvernement du Canada. Lire aussi : « Le fabuleux destin de Josée Verner », Le Soleil, 14 août 2007.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 15 août 2007


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Micheline Carrier
Sisyphe

Micheline Carrier est éditrice du site Sisyphe.org et des éditions Sisyphe avec Élaine Audet.



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2007
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin