| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mardi 19 août 2008

Le droit à l’avortement menacé. Un dossier du magazine À bâbord !






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Au Cinéma Beaubien le 28 septembre - Documentaire percutant à l’occasion de la Journée mondiale pour la dépénalisation de l’avortement
Campagne #BougezpourLIVG - 40 ans après la promulgation de la loi sur l’avortement en France
Comment aider les femmes enceintes de trisomiques : un enjeu féministe
Les députés européens et les ONG tirent la sonnette d’alarme sur une menace anti-choix contre la santé maternelle
Avortement - La motion 312 du député Woodworth, un stupide affront aux critères internationaux des droits de la personne
Ce qui pourrait arriver aux droits reproductifs sous un gouvernement Harper majoritaire
Canada - Le débat sur l’avortement relancé par les groupes pro-choix et anti-choix
Les Communes rejettent le projet de loi C-510 qui visait à criminaliser l’avortement
Le point sur les services d’avortement au Québec : une nouvelle recherche
Une étude révèle que 64% des cliniques d’avortement au Canada sont la cible de protestataires
Avortement - Mgr Ouellet et les charmes irrésistibles de Mademoiselle Pinotte
Avortement et santé des femmes - Harper défie les spécialistes
Les propos du cardinal Marc Ouellet prennent racine dans la misogynie tolérée
Le cardinal Marc Ouellet a tenu des propos déplorables
Gouvernement Harper, santé maternelle et G8 - Appel à l’action
Canada - Menaces contre le soutien au planning des naissances et à l’avortement sécuritaire
Des attaques contre l’égalité des femmes par le gouvernement Harper
Avortement aux États-Unis - Au tour des hommes de se sacrifier
Les 20 ans de l’affaire Chantale Daigle soulignés le 1 octobre
Avortement et loi 34 : une saga déplorable
Avortement au Québec - La tentation du désengagement de l’État
L’Affaire Chantale Daigle : les femmes se souviennent !
Le Dr George Tiller, un médecin pro-choix, assassiné dans une église luthérienne
Une militante pro-choix menacée de mort au Nicaragua
Étude - "L’avortement au Québec : état des lieux au printemps 2008"
Le Conseil canadien de la magistrature rejette la plainte contre la juge en chef Beverly McLachlin
Offensive masquée contre le droit à l’avortement
Le projet de loi C-484 tend à éroder des acquis juridiques, selon le Barreau du Québec
L’Ordre du Canada au Dr Henry Morgentaler - Bravo, Mme la Gouverneure générale
Projet de loi C-484 - Prélude à la recriminalisation de l’avortement au Canada
C-484 et menace au droit à l’avortement - Le mouvement des femmes sur un pied d’alerte
Projet de loi C-484 et avortement - Allons-nous retourner en prison ?
L’Assemblée nationale du Québec s’oppose unanimement au projet de loi fédéral C-484
Des juristes du Québec s’opposent au projet de loi C-484 parce qu’il menace les droits des femmes
La Fédération des médecins spécialistes du Québec dénonce le projet de loi C-484 et l’attitude du chef libéral Stéphane Dion
Lancement de la campagne anniversaire "Pro-choix pour la vie" et de son site Internet
Avortement 1988-2008 - Vingt ans de liberté et d’égalité
L’Église engage un bras de fer contre l’avortement
L’avortement, un droit jamais acquis
20e anniversaire de l’arrêt Morgentaler - Il y a 20 ans, l’avortement était enfin décriminalisé
Des hôpitaux canadiens accueillent cavalièrement les demandes d’information sur l’avortement
Avortement - ’Si aujourd’hui j’apprends que je suis enceinte...’
Avortement - Un sujet tabou
Conférence marquante sur l’avortement à Londres
L’avortement n’est pas accessible à toutes au Canada
Le point sur l’accessibilité aux services d’avortement dans les hôpitaux canadiens - Recul
Recours collectifs - Accès à l’avortement : remboursement par le gouvernement québécois
Interruption volontaire de grossesse : un regard écoféministe







Souligner les 20 ans de la décriminalisation de l’avortement est certainement l’occasion de se féliciter d’une grande victoire. D’autant plus que la lutte pour le droit à l’avortement est un exemple remarquable d’une lutte collective où le mouvement des femmes a su s’adjoindre tous les milieux progressistes pour mener une bataille unifiée vers la reconnaissance pour les femmes de disposer de leur corps et d’en être les seules juges.

Aujourd’hui, bien que le thème de l’avortement reste encore présent à l’esprit des féministes, un sentiment d’acquis mêlé à la multitude imposante des luttes sociales qui réclament l’attention de chacunE, pousse parfois à reléguer ce thème à l’arrière plan. Dans ce dossier, nous avons tenté d’illustrer les menaces réelles et constantes au droit à l’avortement
car, sans devenir alarmistes, nous tenons à ce que les milieux progressistes du Québec demeurent alertes.

Tout d’abord, parce qu’à travers le monde, trop de régions imposent encore des interdictions quant à l’avortement et trop de femmes mettent leur vie en danger en se risquant à des avortements clandestins.

Rester sur le pied de guerre est aussi nécessaire quand on observe les démarches systématiques menées par l’Église catholique et le Vatican à travers le monde et, plus près de nous, la guerre menée contre les droits reproductifs par Bush et les évangélistes aux États-Unis. Le développement, au Canada, de réseaux catholiques et évangélistes qui importent ici les tactiques états-uniennes confirme que la menace n’est pas une ombre vague et lointaine, mais plutôt un inquiétant échafaudage aux ramifications des plus locales qui soient.

Enfin, l’accessibilité à des services d’avortement est parfois si déplorable qu’elle met ce droit même en péril. Et si la situation au Canada laisse paraître la situation au Québec comme enviable, il ne faudrait pas pour autant en conclure que tout est parfait.

Récemment, certains médias ont laissé entendre que la dénatalité serait due à un taux trop élevé d’avortements. Rappelons que ce n’est pas par manque ou absence d’accessibilité qu’on réduit le nombre d’avortements. C’est plutôt en améliorant l’accès à l’éducation sexuelle et à la contraception, qu’on réduit le risque de grossesse non désirée. Et c’est en renforçant les programmes sociaux et les mesures de conciliation famille-travail qu’on donne à toutes et tous les moyens d’élever des enfants dans des conditions décentes et qu’on s’assure de soutenir ceux et celles qui veulent et ont des enfants.

On assiste également à un renforcement des jugements moraux. Les femmes qui choisissent d’avorter sont pointées du doigt et jugées irresponsables. Ce faisant, on omet qu’aujourd’hui encore la contraception demeure trop souvent la responsabilité des femmes et que les méthodes contraceptives ne sont ni totalement accessibles ni à 100% efficaces. Notre société exige des femmes qu’elles soient toujours raisonnables, réfléchies, prévoyantes, mais elle fait abstraction du fait que les femmes sont des êtres humains avec toutes les ambivalences, incertitudes et emportements que cela implique.

Réaffirmons alors que les raisons qui amènent une femme à avorter ne regardent qu’elle.

Un dossier coordonné par :
Nesrine Bessaïh, travailleuse à L’R des centres de femmes du Québec
Monika Dunn, Coordonnatrice à la Fédération du Québec pour le planning des naissances

Mis en ligne sur Sisyphe, le 15 août 2008


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2008
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin