| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       Éditions Sisyphe






samedi 3 janvier 2009

Lutter contre l’hypersexualisation... Une action à la fois. Mémo 4 - Décembre 2008

par le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel de Rimouski



Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texte Imprimer ce texte


Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Lutter contre l’hypersexualisation - Mémo 3, printemps 2008
Reconnaître l’hypersexualisation et passer à l’action. Memo 2, Hiver 2008
Lutter contre l’hypersexualisation... Une action à la fois ! Mémo 1
"Consentantes ? Hypersexualisation et violences sexuelles", recherche
Résumé de la recherche sur l’hypersexualisation
Le harcèlement sexuel à l’adolescence, élément d’une culture sexiste
Avis sur la sexualisation précoce des filles et ses impacts sur leur santé
Campagne 2007-2009 : Lutter contre l’hypersexualisation... une action à la fois !
Hypersexualisation, sexualisation précoce et agressions sexuelles : pistes d’action




CALACS de Rimouski
Mémo 4 ................................. Décembre 2008


Courriel : calacsri@globetrotter.net.


Lutter contre l’hypersexualisation…
Une action à la fois !



Le quatrième mémo !


Dans le but de poursuivre notre mobilisation régionale, le mémo « Lutter contre l’hypersexualisation… Une action à la fois ! », vous est envoyé par courriel et a comme objectif de susciter des actions locales et régionales dans plusieurs milieux dont les secteurs de l’éducation, de la santé, de la jeunesse, des municipalités, des commerces, des médias, des parents, du communautaire pour lutter contre l’hypersexualisation.

Nous avons besoin de connaître les actions que vous avez entreprises mais aussi que vous nous informiez des résultats de vos actions passées. N’hésitez donc pas à nous envoyer les suivis concernant vos pistes d’action ou d’autres pistes d’action initiées et ce en tout temps à l’adresse courriel suivante : calacsri@globetrotter.net. Nous inclurons celles-ci dans le prochain mémo.

Contenu de ce mémo


I. Nouvelles actions initiées dans le Bas-Saint-Laurent et actions déjà réalisées…………..…...................................p.1, 2, 3
II. Actions initiées dans d’autres régions…p. 3
III. Saviez-vous que……………………………......p. 4
IV. Dépliant de sensibilisation du Centre femmes de la Mitis…p. 4

I. Nouvelles actions initiées dans le Bas-saint-Laurent

(connues du CALACS de Rimouski depuis le printemps 2008)

CALACS de Rimouski

  • Participation active à l’action de dénonciation du calendrier Les plus belles filles de l’est du Québec qui a porté des résultats. Le calendrier a été retiré du site internet de Molson Ex ; Une preuve que nos actions peuvent avoir une portée !
  • Participation de deux travailleuses à la formation « Décodage d’images » de la Meute Médi Action à Trois-Pistoles ;
  • Travail d’écriture du guide régional d’informations et d’actions. Un comité de relecture composé de spécialistes en la matière et de citoyens et citoyennes non experts ont pris connaissance d’une première version et avait le mandat de vérifier, entre autres points, l’accessibilité et la clarté des informations. Les dernières corrections seront apportées au document d’ici aux fêtes. La prochaine étape sera le travail avec les graphistes en janvier 2009 et la distribution au printemps 2009 ;
  • Relance par courriel aux groupes afin de connaître les actions initiées ;
  • Organisation d’une conférence de la présidente du Conseil du statut de la femme (CSF) madame Christianne Pelchat, à l’UQAR, portant sur l’avis du Conseil du statut de la femme « Le sexe dans les médias : obstacle aux rapports égalitaires » dans le cadre de la journée d’action contre la violence faite aux femmes le vendredi 19 septembre dernier ;
  • Une membre de l’équipe du CALACS poursuit son implication active au comité local d’action contre l’hypersexualisation (CLACH) ;
  • L’information sur la campagne « Lutter contre l’hypersexualisation…Une action à la fois ! », est toujours diffusée sur le site de Sisyphe (http://sisyphe.org) et sur celui de la Table de Concertation des Groupes de femmes du Bas-Saint-Laurent (TCGFBSL) au site suivant www.femmes-bsl.qc.ca ;

    Comité Local d’Action Contre l’Hypersexualisation (CLACH) de Rimouski

  • La réglementation municipale portant sur l’étalage et l’affichage d’imprimés et objets à caractère érotique à été adoptée lors de la séance du conseil du 16 juin 2008 ;
  • Les actions liées à la demande de retrait du calendrier Les déesses 2008 ont porté fruit !Le conseil d’éthique de l’industrie québécoise des boissons alcooliques ainsi que les Normes canadiennes de la publicité (NCP) ont en effet rendu un jugement reconnaissant le caractère sexiste des calendriers Molson et demandant à la compagnie le retrait immédiat du site internet. Le calendrier a donc été retiré sur leweb !
  • Préparation d’une formation abrégée d’une durée de 2 heures sur les publicités sexistes à partir de la formation « Décodage d’images » reçue de la Meute Médi Action. Grille des codes de publicités, présentation du Power Point d’images sexistes et analyse des publicités présentées font partie des points abordés lors de la version proposée par les membres du comité local d’action contre l’hypersexualisation (CLACH) ;
  • Offre de la première formation abrégée « Décodage d’images » le 5 novembre 2008 à des représentantES de différents groupes de Rimouski ;
  • Le CLACH désire offrir cette formation dans des cours au Cégep de Rimouski et à l’UQAR mais aussi dans d’autres groupes intéressés. Alors avis aux intéressées. Le CLACH n’attend que vos demandes. Vous pouvez faire la demande auprès de Katryne M. à la Maison des femmes de Rimouski au 723-0333 ;

    Direction régionale du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport

  • Tenue d’une journée de formation le 10 novembre 2008, pour les différents acteurs du réseau de l’éducation et de la santé du Bas-Saint-Laurent sur la « mise en œuvre de démarches d’éducation à la sexualité en milieu scolaire » avec Francine Duquet, sexologue et auteure, et Caroline Leblanc, sexologue-éducatrice ;
  • La commissions scolaire du Fleuve-et-des-Lacs et celle de Kamouraska-Rivière-du-Loup ont engagé chacune une sexologue-éducatrice, en collaboration avec l’Agence, pour accompagner dans le milieu ;
  • Le ministère de l’éducation, du loisir et du sport a mis en place un Plan d’action 2008-2011 pour prévenir et traiter la violence à l’école. Ce plan d’action s’adresse aux écoles publiques et aux établissements d’enseignements privés de l’éducation préscolaire au secondaire. Grâce aux diverses mesures contenues dans ce plan, les écoles et les commissions scolaires pourront mieux intervenir sur les différentes manifestations de la violence, dont l’homophobie, la violence à caractère sexuel et les différentes manifestations de la violence ;

    Maison des femmes de Rimouski

  • Participation active d’une travailleuse au sein du Comité Local d’Action Contre l’Hypersexualisation ;
  • Participation à la formation « Décodage d’images » donnée par la Meute MédiAction à Trois-Pistoles en mai 2008 ;
  • Offre, comme co-formatrice, de la formation abrégée « Décodage d’images » à un premier groupes de représentantE de groupes de Rimouski ;
  • Organisation au printemps 2009, de l’atelier « Miroir, Miroir » qui a pour sujet la prise de conscience de la place de l’image corporelle dans notre société actuelle. Les femmes intéressés à assister à cet atelier peuvent s’informer auprès de Caroline de la Maison des femmes de Rimouski ;

    Maison des jeunes Le coin de Dégelis, Place des jeunes de Squatec, Entre deux de Cabano et Pyrana de Pohénégamook

  • L’hypersexualisation a été gardé comme orientation en 2008-2009 auprès de ces quatre maisons de jeunes. Certaines actions ont été retenues dont une (1) activité de sensibilisation auprès des jeunes adolescentEs ;
  • Un débat aura lieu en janvier ou février 2009 avec les adolescentEs des 4 maisons de jeunes, débat sur le contenu véhiculé par les médias plus précisément les vidéo clips, les chansons et les revues. Lors du débat, un journaliste sera convié pour informer la population des actions initiées par les maisons de jeunes concernant le phénomène ;
  • Consécutivement au débat, une affiche publicitaire serait réalisée par les jeunes pour lutter contre l’hypersexualisation ;

    Capharnaüm du Cégep de Rimouski

  • Une stagiaire du Capharnaün travaille activement depuis septembre sur un projet lié à l’hypersexualisation. En collaboration avec M. Stéphan Imbeault, enseignant en philosophie, le projet vise à organiser au trimestre d’hiver dans les cours de philosophie de cet enseignant des débats sur le sujet de l’hypersexualisation.
  • Les débats seront argumentés à l’aide d’un power point sur le sujet qui aborderont la définition de l’hypersexualisation, ses impacts, ses influences, ses répercussions ainsi que l’analyse de publicités sera fait avec les étudiantEs ;

    Centre femmes du Ô pays

  • Une stagiaire du centre femmes a préparé un atelier sur l’hypersexualisation à l’aide d’une mise en situation et du visionnement du documentaire « Sexy Inc. Nos enfants sous influence ». Des discussions et la présentation d’un Power Point sur la problématique abordant les causes, conséquences, des statistiques, et des pistes d’actions sont autant d’éléments qui sont abordés lors des ateliers ;

    Centre femmes du Grand-Portage

  • Une stagiaire en technique de travail social a préparé des ateliers sur l’hypersexualisation qui seront offerts à des jeunes de secondaire 2 et 3 des écoles de Rivière-du-Loup et du Collège Notre-Dame.
  • Les objectifs des ateliers sont de :
    1- faire connaître aux jeunes l’hypersexualisation afin qu’ils et elles puissent mieux identifier le phénomène ;
    2- faire connaître les conséquences de l’hypersexualisation sur l’estime de soi et dans les relations interpersonnelles ;

    Centre femmes La Passerelle du Kamouraska

  • Le centre femmes a offert le 3 décembre dernier l’atelier « Décodage des publicités sexistes » dont l’objectif est de sensibiliser au sexisme et aux messages stéréotypés dans les revues féminines ;

    Enseignante en psychologie du Cégep de Rivière-du-Loup

  • Dans le cadre du cours « psychologie de la sexualité » madame Sylvie Fradette, a offert 3 blocs de cours de 3 heures chacun consacré à l’hypersexualisation. À l’aide des émissions réalisées lors du forum régional (Actes) et du documentaire « Sexy Inc., nos enfants sous influence » elle a su sensibiliser ses étudiantes au phénomène de l’hypersexualisation. La conférence de madame Francine Descarries offerte lors du forum régional de mai 2007 à Rimouski a été présentée en intégralité ;
  • Ces cours seront redonnés à l’hiver 2009 et le même matériel sera utilisé ;

    Diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière

  • Parution de deux articles spécifiques sur l’hypersexualisation écrits par madame Léona Deschamps, participante au forum régional de mai 2007. Ces articles sont parus dans le journal « L’Autre Parole » et sont intitulés : « L’hypersexualisation... Un dossier chaud » et « Un forum explosif » ;

    Table de concertation des groupes de femmes de l’est du Québec

  • Organisation de la formation « Décodage d’images » de la Meute Médiaction le 15 mai 2008 à Trois-Pistoles. Une vingtaine de femmes de différents groupes ont assisté à la formation et sont devenues des formatrices pour leur milieux respectifs ;

    II. Actions initiées dans d’autres régions

    (connues du CALACS de Rimouski)

    CALACS-Laurentides

  • Atelier de sensibilisation sur l’hypersexualisation dans différents organismes communautaires (femmes et jeunes) ;
  • Série de 5 ateliers dans un Centre de femmes ;
  • Le CALACS Laurentides a fait un Power Point sur l’hypersexualisation où ont été intégrés les 2 vidéos-clip de DOVE : « Matraquage » et « Évolution », des pubs sexistes provenant d’un atelier de la Meute-MédiAction et des images Ados/porno provenant du CALACS de Sherbrooke. Cet outil sera utilisé dans leur programme de prévention en milieu scolaire mais aussi dans des ateliers de sensibilisation sur l’hypersexualisation.
  • En préparation : conférence aux parents sur l’hypersexualisation en collaboration avec d’autres organismes communautaires ;
  • Le CALACS Laurentides prévoit également faire des actions en lien avec un « concours de danse » qui se fait dans un bar de danseuses et où le prix sera une augmentation mammaire.
  • Kiosque au Cégep lors de la journée d’action contre la violence faite aux femmes (JACVFF) sur l’hypersexualisation et la culture pornographique. Présentation d’un tract ;

    CALACS de Granby

  • Les intervenantes du CALACS de Granby ont choisit de répertorier et bonifier leur banque d’outils d’animation, d’informations et de sensibilisation concernant le phénomène de l’hypersexualisation dans le but d’améliorer leur compréhension du phénomène et ses conséquences individuelles et sociales afin de développer un discours commun et des stratégies collectives.
  • Une stagiaire du BAC en sexologie de l’UQAM a développé le projet suivant : Elle a produit un guide de survie contre l’hypersexualisation comprenant quatre (4) thèmes différents :
    • la sexualisation précoce des filles et garçons ;
    • la publicité sexiste ;
    • l’industrie de l’amaigrissement ;
    • la chirurgie esthétique ;

    Les secteurs des jeunes adultes « priorité 16-24 ans », les personnes immigrantes et réfugiées et les parents ont été ciblé comme secteurs à rejoindre ;

    Trois (3) groupes d’élèves différents du CRIF (Centre régional intégré de formation aux adultes) en alphabétisation et francisation ont reçu les 4 rencontres thématiques ; plus de la moitié des participants, autant chez les femmes que chez les hommes proviennent d’une autre origine ethnique notamment la Colombie, l’Afghanistan et le Congo ;

  • Le CALACS a aussi rencontré trois (3) groupes de jeunes adultes travaillant en intégration à l’emploi tels : « Jeunes en action » du carrefour Jeunesse Emploi, « Ma place au soleil » du CRIF et « Alternance études » de l’école secondaire Massey-Vannier ;
  • Deux militantes ont offert une activité de sensibilisation sur « l’hypersexualisation sociale » au Cégep de Granby dans le cadre du cours Les phénomènes sociaux ; visant à faire connaître les ressources du milieu ;
  • Le CALACS a aussi participé à deux kiosques au CRIF dans le cadre du programme en alphabétisation ;
  • Un tract d’information sur l’hypersexualisation « La sexualité a-t-elle perdue sa vraie nature ? » fût produit et distribué par l’entremise du projet de stage ;
  • Au total 12 groupes différents ont été rencontrés pour un total de 427 personnes rejointes ;
  • Le CALACS de Granby a ciblé pour la prochaine année de répondre à la demande des intervenantEs du milieu afin d’offrir de la formation ciblant les besoins en intervention ;
  • Le CALACS conservera aussi le comité vigilance face au phénomène de l’hypersexualisation ;

    CALACS La Bôme-Gaspésie

  • Le CALACS La Bôme a organisé des soirées publiques à l’aide du documentaire « Sexy Inc. Nos enfants sous influence » dans tous les pôles géographiques de la Gaspésie soit : Gaspé, Chandler, Carleton, Ste-Anne-des-Monts ainsi qu’à Cap-aux-Meules aux Îles-de-la-Madeleine.

    III. Saviez-vous que….


  • Vous pouvez toujours vous procurer le coffret des Actes du forum en format DVD et CD au prix de 50$ pour les individus et groupes communautaires et au prix de 75$ pour les institutions. Des coûts de 10$ supplémentaires sont demandés pour les frais d’envois.
  • Les groupes et individus de Rimouski et des environs sont invités à se joindre au Comité local d’action contre l’hypersexualisation(CLACH) afin de dénoncer et agir de différentes façons face à l’hypersexualisation. Nous avons toujours besoin de nouvelles et nouveaux membres. Les rencontres se tiennent au CALACS de Rimouski ou à la Maison des femmes de Rimouski. N’hésitez pas à entrer en contact avec le CALACS par courriel en signifiant « pour le CLACH ».
  • Nous disposons encore de quelques recherche de madame Pierrette Bouchard « Consentantes ? Hypersexualisation et violences sexuelles » au coût de 25$ (frais d’envoi inclus). Vous pouvez communiquer avec nous par courriel à l’adresse suivante : calacsri@globetrotter.net
  • La Coalition nationale contre les publicités sexistes a fait son lancement officiel cet automne. Si vous désirez en savoir plus sur les mandats de la coalition et/ou désirez devenir membre, nous vous invitons à contacter madame Chantal Locat à l’adresse suivante : info@coalition-cncps.org
  • Vous pouvez porter plainte contre toute publicité ou promotion utilisant le corps des femmes pour vendre de l’alcool : www.educalcool.qc.ca/ethique, la procédure est très simple.
  • Vous désirez ne plus recevoir le mémo faites-le-nous savoir par courriel à l’adresse suivante : calacsri@globetrotter.net à l’attention de Joane ou Lucie
  • Vous pensez que ce mémo serait utile pour un groupe et/ou organisme en particulier, vous n’avez qu’à nous en informer ou demander au groupe de nous en informer.

    IV. Dépliant de sensibilisation « L’Hypersexualisation : Fiction ou réalité ? »

    Le Centre femmes de la Mitis a réalisé, en cours d’année, un dépliant de sensibilisation au phénomène de l’hypersexualisation.

    Avec leur autorisation (comme l’a si bien dit Isabelle G. du centre femmes de la Mitis : « Pourquoi réinventer le bouton à quatre trous quand il existe »), nous vous acheminons celui-ci en pièce jointe car nous considérons qu’il s’agit d’un feuillet que vous pourrez utiliser pour effectuer une première sensibilisation au phénomène et susciter, peut-être , chez certaines personnes, le désir d’être davantage informéE.

    Nous tenons à vous préciser que le centre femmes permet aux groupes de diffuser le dépliant intégralement ou de vous en inspirer afin de réaliser le vôtre. En espérant que cet outil vous soit utile.

    Nous comptons sur votre soutien afin de partager avec nous vos actions, gains, idées, outils, etc. Il n’en tient qu’à nous toutes et tous que cette campagne continue et contribue à enrayer l’hypersexualisation et la sexualisation précoce et stimule notre désir régional de poursuivre nos implications. Chaque action peut faire une différence.

    L’équipe du
    Centre d’Aide et de Lutte Contre les Agressions à Caractère Sexuel
    (CALACS) de Rimouski

  • On peut télécharger le Mémo 4 en cliquant sur le document suivant :
    Word - 178 ko
    Memo 4 Calacs Riki


  • On peut aussi télécharger le dépliant :
    Word - 93 ko
    Dépliant hypersexualisation


    Mis en ligne sur Sisyphe, le 2 janvier 2009

  • SISYPHE VOUS OFFRE

    Le livre La sexualisation précoce des filles, 2e édition, de Pierrette Bouchard, Natasha Bouchard et Isabelle Boily, est disponible au coût de 10$ l’unité + 2$ pour frais d’expédition. Pour les commandes de 50 exemplaires et plus, nous offrons 15% de rabais et payons les frais d’expédition. Pour plus d’information, voir La sexualisation précoce des filles. Offre valable au Québec seulement.

    Commenter ce texte                         Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer         Nous suivre sur Twitter       Nous suivre sur Facebook

    le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel de Rimouski



        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2009
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2011 | |Retour à la page d'accueil |Admin