| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






vendredi 23 octobre 2009

Laïcité - Québec solidaire et la Fédération des femmes du Québec nous servent toujours la même poutine

par Louise Mailloux, professeure de philosophie et auteure de "La laïcité, ça s’impose !"






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Projet de loi 94 sur les accommodements raisonnables - L’arbre qui cache la forêt (bis)
Entretien de Louise Mailloux à "Gauche Républicaine" sur Cciel et la laïcité
Laïcité et égalité des sexes : quel projet pour le Québec ? - Le Forum des femmes juristes vous propose un débat le 7 décembre
De l’urgence d’une charte de la laïcité
Comme une odeur de misogynie - Le film "La domination masculine"
Accommodements raisonnables - Exprimer clairement les valeurs fondamentales du Québec
Aspects juridiques de la laïcité
Accommodements raisonnables - La tentation totalitaire
Femmes, démocratie et laïcité
Accommodement raisonnable - Inégales
Le Conseil du statut de la femme demande à la ministre d’amender le projet de loi 16
Seules la laïcité et l’égalité permettront au Québec d’évoluer
À partir du moment où la loi de Dieu devient la loi de l’État, les femmes sont perdantes
La laïcisation de l’État a favorisé l’avènement de l’égalité entre les sexes comme valeur collective
Laïcité et égalité : l’avenir du Québec est en marche
Charte de la laïcité







Cela n’aura pris que dix jours depuis la révélation, par le Cciel dans les médias, des accommodements religieux à la SAAQ pour que Françoise David de QS et Alexa Conradi de la FFQ réagissent publiquement à toute cette histoire. Il devait y avoir des membres qui commençaient à grimper dans les rideaux !

Dix jours à laisser les autres, politiciens du PQ et de l’ADQ, journalistes, intellectuels, syndicats sans oublier Christiane Pelchat du Conseil du statut de la femme et la population en général, monter aux barricades pour dénoncer le sexisme de ces accommodements, s’opposer à la préséance du religieux dans nos institutions publiques et demander au gouvernement une Charte de la laïcité. Et voilà que dix jours plus tard dans les Maritimes, F. David prend finalement la parole pour nous dire… que l’on s’énerve ! Que le Québec entier s’énerve et que cela l’énerve ! Du ritalin pour tout le monde et calmons-nous le pompon ! Bravo pour l’audace, chère madame ! On a presqu’envie de féliciter Jean Charest…

Dix jours avant de réagir, à part bien sûr, une formidable intervention en Chambre du député de Mercier, le 7 octobre dernier, qui au plus chaud des débats sur la laïcité, alors que le PQ et l’ADQ faisaient flèches de tout bois, Amir Khadir a utilisé « sa question » pour dire : « Alors, quand on parle de laïcité sans y définir un contenu, ça se rapproche plus de n’importe quoi que lorsque le premier ministre accuse l’opposition, qui pose des questions légitimes. Alors, pour ne pas être accusé de dire n’importe quoi, Le Soleil, aujourd’hui même… Pierre Couture… parle des « mauvais calculs d’Hydro-Québec ». Et c’est ainsi que la question remplie de vent a fait tourner le débat. Et que l’on est reparti mon kiki à parler des mégabarrages… d’Hydro-Québec !

Et s’il y avait d’autres mégabarrages que ceux d’Hydro-Québec ? Comme celui de QS et de la FFQ qui, à chaque fois que l’on parle du voile, nous parlent de la croix. Et leur plus gigantesque mégabarrage qu’est celui de toujours brouiller les cartes à chaque fois que l’on parle de laïcité en nous rabâchant les oreilles avec l’accès à l’égalité dans l’emploi des immigrant-es. Dites, c’est quoi le rapport ?

Qu’on me comprenne bien, l’accès à l’égalité dans l’emploi des immigrant-es est un dossier important et le gouvernement doit faire davantage pour faciliter l’insertion des immigrant-es et reconnaître leurs diplômes et leurs compétences, MAIS CELA N’A RIEN À VOIR AVEC LA LAÏCITÉ !

Rien à voir avec la place que l’on doit accorder ou non à la religion dans nos institutions publiques. Les demandes d’accommodements sexistes à la SAAQ l’ont été pour des motifs religieux. Rien à voir avec l’emploi des immigrant-es. Le refus de la mixité concerne les religions qui ont toujours fait de la femme un être inférieur à l’homme et une source constante de plaisir et de péché. C’est pour cela que TOUTES les religions ont toujours obligé les femmes à cacher leur corps et à se couvrir la tête en guise de soumission à l’homme. Rien à voir avec les immigrant-es ! Changez de cassette et arrêtez de prendre les Québécois-es pour des idiot-es !

L’interdiction du port de signes religieux ostentatoires dans nos institutions publiques est une question politique qui concerne la laïcité et la neutralité de l’État. Rien à voir avec l’embauche des immigrant-es. Alors pourquoi Qs et la FFQ entretiennent-ils une telle confusion si ce n’est pour nous culpabiliser et nous faire taire en suggérant avec un brin de mépris qu’il se cache derrière cet « énervement du Québec entier » un racisme voilé ?

Les Québécois-es, et je précise, tous et toutes les Québécois-es, ne veulent pas d’accommodements religieux qui remettent en question le statut des femmes. Point ! Et ce qu’ils refusent, ce ne sont pas les immigrant-es mais l’intégrisme religieux que vous n’avez jamais le courage de nommer. Ceci n’a rien à voir avec l’accès au travail des immigrant-es, pas plus qu’avec le racisme.

Mais alors que cela semble clair pour la grande majorité des Québécois-es, comment expliquer que Françoise David et Alexa Conradi font semblant de ne pas comprendre et nous parlent des pommes quand on leur parle des oranges ? Quel intérêt ont-elles à brouiller ainsi les cartes et entretenir sciemment une pareille confusion ? L’éducation du bon peuple ? Sûrement pas. Remarquez, dix jours plus tard, F. David ne parle même pas du projet de loi 16 dont on a tant parlé. Aucune allusion. Rien, niet ! Alors qu’A. Conradi affirme que la FFQ est en faveur de son adoption. Voilà QS et la FFQ aux côtés de Yolande James et de Christine St-Pierre ! Toujours très calmes, évidemment.

La vérité c’est que la position de QS n’a pas changé d’un iota depuis la Commission Bouchard-Taylor dont il a salué les conclusions. Et que tout comme la FFQ, qui s’est empressée de saluer le rapport avant même de l’avoir lu, il défend une laïcité « ouverte » à l’intrusion du religieux dans les institutions publiques. Et qu’il va se servir de la sempiternelle rengaine de « l’accès à l’égalité dans l’emploi des immigrant-es » comme argument principal pour faire dérailler le débat et défendre l’intégrisme religieux en disant qu’il faut ouvrir des emplois dans la fonction publique aux femmes et aux hommes issus de l’immigration.

Voilà, la poutine que vont nous servir QS et la FFQ dans un éventuel débat sur la laïcité. Et ils vont bien mélanger les frites avec le fromage pour mieux nous passer un sapin ! Quand la supposée gauche féministe défend l’intégrisme religieux en se servant des immigrant-es comme paravent, le mieux que l’on puisse espérer, c’est que le Québec tout entier s’énerve et se lève !

  • Publié également par l’auteure dans le site du CCIEL et de l’Aut’journal.

    Mis en ligne sur Sisyphe, le 20 octobre 2009


  • Partagez cette page.
    Share


    Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
       Commenter cet article plus bas.

    Louise Mailloux, professeure de philosophie et auteure de "La laïcité, ça s’impose !"

    L’auteure est professeure de philosophie et membre fondatrice du Collectif citoyen pour l’égalité et la laïcité (CCIEL).



    Plan-Liens Forum

  • Laïcité - Québec solidaire et la Fédération des femmes du Québec nous servent toujours la même poutine
    (1/4) 26 octobre 2009 , par Humaniste lucide

  • Laïcité - Québec solidaire et la Fédération des femmes du Québec nous servent toujours la même poutine
    (2/4) 24 octobre 2009 , par Johanne Jutras

  • Laïcité - Québec solidaire et la Fédération des femmes du Québec nous servent toujours la même poutine
    (3/4) 23 octobre 2009 , par Jeanne du Lys

  • Laïcité - Québec solidaire et la Fédération des femmes du Québec nous servent toujours la même poutine
    (4/4) 23 octobre 2009 , par Internaute





  • Laïcité - Québec solidaire et la Fédération des femmes du Québec nous servent toujours la même poutine
    26 octobre 2009 , par Humaniste lucide   [retour au début des forums]

    Heureux de constater que ce n’est pas toutes les femmes qui achètent le discours soporifique de Soeur David.

    Il y a, au moins, un Britannique qui vous applaudirait !

    http://www.bivouac-id.com/2009/10/01/exclusif-bivouac-id-pat-condell-%C2%AB-interdisez-la-burqa-%C2%BB-en-version-francaise/#comment-69796

    Laïcité - Québec solidaire et la Fédération des femmes du Québec nous servent toujours la même poutine
    24 octobre 2009 , par Johanne Jutras   [retour au début des forums]

    Bravo madame,

    j’aime beaucoup le ton de votre article. Je suis membre de la FFQ et j’ai assisté à l’assemblée spéciale de mai dernier à Québec sur le port de signes religieux ostentatoires dans la fonction publique. En tant qu’employée du gouvernement du Québec et féministe, je suis contre le port de tout signe religieux au travail. Je suis pourtant catholique pratiquante. J’appuie la position politique du Conseil du statut de la femme et celle du CCiel.

    Je ne suis pas certaine que les responsables de tous les partis politiques québécois saisissent bien les enjeux de ce débat, y compris Québec solidaire qui se prétend un parti féministe.

    Je rêve du jour où toutes les fonctionnaires de l’État seront habillées en cardinaux Ouellet ou Turcotte pour venir dispenser les services publics en éducation, en santé et dans la fonction publique. Je sais, je fabule, mais peut-être qu’à ce moment-là, les responsables politiques arrêteront de dormir au gaz ?

    Johanne Jutras

    Laïcité - Québec solidaire et la Fédération des femmes du Québec nous servent toujours la même poutine
    23 octobre 2009 , par Jeanne du Lys   [retour au début des forums]

    Bravo madame Mailloux !

    Excellent article, vous êtes d’une grande lucidité face à la réelle situation.

    J’admire votre courage.

    NOUS VAINCRONS !

    Jeanne du Lys

    Laïcité - Québec solidaire et la Fédération des femmes du Québec nous servent toujours la même poutine
    23 octobre 2009 , par Internaute   [retour au début des forums]

    je trouve que l’article soulève une question importane et à laquelle la classe politique et la société civile doivent clairement répondre et qui se résume ainsi:est-on prêts à s’accommoder avec l’intégrisme religieux ?. Le port du foulard n’a jamais été une prescription religieuse mais plutôt un symbole politique que l’islamisme international le veut comme une preuve de ces avancées idéologiques. Il faut que tout le monde sache que le loup est dans la bergerie. Originaire d’un pays qui a souffert de l’islamisme et qui a payé très cher son opposition à cette idéologie fanatisante, je suis furieux de voir cette excès de tolérance qui ouvre la porte grande ouverte aux ennemis de la démocratie. Hamid de Montréal


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2009
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin