| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






jeudi 14 janvier 2010

Haïti - Des énergies positives existent encore

par Lody Auguste <BR>






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


J’ai déposé mes ailes
Le réveil de la sacrifiée
Enfance violée
Chemins de patience
Comme un cœur qui pleure
Elle marche
Mémoires de femmes
À Nadia Ajuman
Trop près pour que tu me voies
La magie de toi
J’ai pas choisi
Dans la peau d’un Noir
Quatre chrysanthèmes
Tu es présente
Femmes-mères
Le coeur au centre
"Nous sommes tous des guerriers", de Sébastien Bec
Je crois en la femme
Envol et autres poèmes
Eux-elles et nous
Dans la Médina
Discernement
Quatre chrysanthèmes
Feux de langue
Le coeur au centre
Luminance
Feu sage
Effritement
Dissolution
Être prostituée, j’en ai jamais rêvé
La peur
Parole de louve
Illustre Mahomet !
Avril et ses vents
Chuchotements écrits
Poèmes de Kaboul
Funeste
Les longs chemins
Sous les cendres
Abnégation
Note finale
Mon bout du monde
L’étoile la plus fade
Comment (version rap)
Bas salaire
Lisse comme une pierre blanche
Chair, chère
Némésis
Dessins de l’U
Intervalle
Fer et feu







Demandez-moi le plus beau sourire
pour des amiEs exceptionnelLEs
Je le trouverai aujourd’hui
en dépit des réalités bouleversantes de mon île

Demandez-moi la dimension
de la conviction du plus profond de mon être
Je la creuserai pour rester entière,
collée à mes amies exceptionnelLEs
pour faire renaître mon pays
Demandez-moi si l’amour existe encore
Je vous dirai : certainement
Puisque des énergies positives
existent encore sur cette planète
pour le faire vivre à sa dimension...

C’est ma façon de dire merci du fond du coeur
à toutes les énergies positives
que j’aime beaucoup
pour leur soutien inconditionnel
manifesté à mon peuple,
à mon pays que je porte dans mon coeur
avec beaucoup de dimensions...

Mis en ligne dans Sisyphe, le 13 janvier 2010


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.


Lody Auguste <BR>

Rose-Anne Auguste, de son nom de plume Lody Auguste, est née en 1963 à Jéremie, Haïti. Poète et musicienne, elle possède une formation d’infirmière et de travailleuse sociale.

Elle est l’auteure d’une publication, maintenant interdite en Haïti, sur les droits des femmes et elle a aidé à y créer un comité ad hoc sur la violence qu’elles subissent. Militante engagée envers les droits des plus démuni-es, elle a lutté courageusement contre l’injustice et la dictature dans son pays. En 1994, elle est récipiendaire du Prix Reebok pour les Droits humains.

Dans son deuxième album, DEKROKE L, Lody Auguste rassemble une suite d’hommages à de grandes figures de la culture haïtienne. Elle chante six poèmes créoles du célèbre auteur Georges Castera : Sou latè, Bwi ki kouri, Poto, Sèmante twa fwa, Pitit malere, Rankit. Un vibrant hommage est rendu dans cet album à la grande dame de la chanson haïtienne, Martha Jean-Claude avec Fanm vivan pa konn mouri , texte écrit par Lody pour Manmita à la suite de son départ en novembre 2001. La chanteuse salue également la mémoire de Dessalines avec le texte fétiche de Félix Morisseau-Leroy Mèsi papa Desalin. Lody Auguste signe également trois textes qui dénoncent les violences politiques et économiques actuelles en Haïti : Tayo eleksyon, Dekwoke l, A la traka pou fanm lakay. Elle y est accompagnée par un groupe de musiciens haïtiens et québécois vivant à Montréal. Chanson, action et poésie sont conjuguées dans ce disque compact qui nous parle d’Haïti et nous invite à dépasser le cannibalisme ambiant actuel.

Lody Auguste vit actuellement à Montréal avec ses deux enfants et fait un doctorat en Sciences humaines à l’Université de Montréal. Fondatrice de l’Association pour la Promotion de la Santé intégrale de la Famille (APROSIFA), elle continue à y travailler lors de ses fréquents voyages en Haïti.



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2010
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin