| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






lundi 25 janvier 2010

L’appel de Kaboul par 200 organisations afghanes : pas de talibans au gouvernement






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


L’assassinat d’une femme afghane, Farkhunda
Talibans et Boko Haram - Même combat contre les droits humains
Afghanistan - "Pour les Afghanes, la situation n’a pas progressé", selon Carol Mann
Le Centre d’Enseignement, de documentation et de recherches pour les études féministes répond à Carol Mann
Soumettre à l’analyse critique la politisation de la religion : une responsabilité des féministes
"Femmes afghanes en guerre", un livre de Carol Mann
Afghanistan - Les pourparlers avec les talibans devraient tenir compte des mauvais traitements que ces derniers infligent aux femmes
Une journée d’études sur la situation des femmes en Afghanistan depuis la chute des Talibans
Protestation mondiale pour faire entendre raison à Amnistie Internationale
NEGAR – Soutien aux femmes d’Afghanistan s’oppose à la réinsertion des Talibans modérés au gouvernement
Les talibans sont déjà au pouvoir à Kaboul
Femmes afghanes, un échec partagé par le gouvernement Karzaï et l’aide internationale
Droit coutumier et corruption : des obstacles aux droits des femmes afghanes
Élection en Afghanistan : le point de vue d’une étudiante en droit
Afghanistan - Troquer la sécurité des femmes chiites contre des votes
Les Talibans s’en prennent aux enfants
La mortalité maternelle en Afghanistan, un record mondial qui laisse indifférent
La crèche de l’université de Kaboul
Quelque 1,5 million de veuves afghanes dans la misère
Afghanistan - Une guerre contre les femmes
Afghanistan - Les dangereuses thèses de Christine Delphy (Afghana.org)
L’Afghanistan en proie à un double incendie
La scolarisation des filles en Afghanistan
Un constat désespéré de Sarajevo à Kaboul
Un projet de bibliothèque pour jeunes en Afghanistan
Je vous écris de Kaboul... Aidez Aïna !
Site NEGAR - Soutien aux femmes afghanes
Afghanistan 2005 : Journée internationale de la Femme
L’élection présidentielle du 9 octobre en Afghanistan intéresse les femmes
Le droit des femmes, un sujet très subversif en Afghanistan
Le Fonds pour les Droits des femmes en Afghanistan
Ni justice ni sécurité pour les femmes en Afghanistan
Le pouvoir des chefs de guerre met en péril la sécurité des femmes en Afghanistan
Des crimes contre l’humanité impunis
Restrictions et persécutions imposées aux femmes afghanes par les talibans
La résistance féministe afghane
L’avenir des femmes afghanes
Les femmes afghanes et l’ONU
Mary Robinson, Haut-commissaire de l’ONU, aimerait voir les femmes au pouvoir en Afghanistan
Des embûches sur le chemin de la liberté
Les femmes devraient être au pouvoir en Afghanistan
La Maison-Blanche « découvre » la situation des Afghanes et part en campagne
Lettre au premier ministre du Canada pour les femmes afghanes
Le ministère des Affaires étrangères du Canada répond à une lettre adressée au Premier ministre
Où est Ben Laden ?







Résolution adoptée par 200 organisations de défense des droits des femmes et de la société civile.

Hôtel Intercontinental - Kaboul, Afghanistan, le 25 janvier 2010

Le 28 janvier 2010 va se tenir à Londres une conférence au cours de laquelle sera discuté un plan de négociation avec les taliban. Nous, ici réunis, organisations de défense des droits des femmes et de la société civile afghane, participant à ce rassemblement historique, avons noté les points suivants :

1. En vertu du fait que les taliban ont de façon permanente violé les droits des hommes et des femmes de notre pays, et ce, pendant et après qu’ils ont été au pouvoir, nous exprimons clairement et fermement notre objection à toute négociation avec les taliban.
2. Nous voulons la paix et la sécurité dans notre pays, mais nous affirmons que la Constitution afghane et la Déclaration internationale des Droits de l’Homme ne sauraient, en aucun cas, être soumises à un marchandage.
3. Nul, y compris l’État afghan, n’a le droit de faire entrer dans l’appareil de l’État des criminels, des personnes qui ont violé les Droits de l’Homme et les Droits des femmes. En revanche, nous acceptons que ceux qui ont été contraints de rejoindre les taliban, puissent être soutenus et encouragés à quitter leurs rangs.
4. Nous alertons la communauté internationale sur le fait qu’elle ne doit pas subventionner un plan qui renforcerait les taliban terroristes. N’étendons pas, par la mise en œuvre de plans voués à l’échec, l’insécurité sur le territoire afghan.
5. Nous estimons qu’il n’y a aucune différence entre les dirigeants taliban et les dirigeants de l’organisation « sortie de l’enfer » Al Qaeda. Retirer les noms de taliban de la liste noire (liste du Comité 1267 des Nations Unies) veut dire qu’il faut aussi retirer de cette liste celui d’Oussama Ben Laden et des autres dirigeants d’Al Qaeda.
6. L’État afghan et la communauté internationale ont la responsabilité et le devoir de soutenir et de protéger la libre expression, les Droits de l’Homme, les Droits des femmes et la démocratie dans le pays. Ces objectifs ne peuvent en aucune manière être atteints par la négociation avec les taliban.
7. Nous exigeons de l’État afghan et de la communauté internationale de ne pas laisser l’Afghanistan replonger dans la situation où il était avant 2001 : les valeurs démocratiques ne doivent pas être sacrifiées dans des marchandages politiques.
8. Cette résolution en huit points a été approuvée à l’unanimité par les 200 organisations participant à ce rassemblement.

SIGNATAIRES :

Parmi les associations :

Anjoman Qhalam ; Anjoman naw Jwanan wa kodakan Afghan ; Anjoman Mahjoba é Herawy ; Confédération Majmoa-Jamea Madany ; Dokhtaran Esargat ; Etehadia Milly Jornalistan ; Jamaia Motahed Zanan-Afghanistan ; ONG Khedamat Ajtemae Zanan ; Mossessa Aali Naswan ; NEGAR-Soutien aux femmes d’Afghanistan …

Parmi les personnalités politiques :

Farida Tarana ; M. Sencharaki, porte-parole du Jabaï Motahde Melli ; Razarq Mamon, écrivain et analyste politique ; M. Zariab et Saïdi, analystes politiques ; M. Binon, poète et responsable de l’ONG AKBAR ; M. Panchiri, 1er conseiller du ministère de l’Agriculture… Shafiqa Habibi, Makaï Siawash et Habiba Amin du « Moshareqate Siasi Zanan » ; Farida Ebad, Soraya Hotak, Angelica Haïdar…militantes des droits des femmes. Les députés, Mmes Saprina Saqreb ; Fawzia Koufi ; Rarhela Salim ; Nadjiba Sharif… M. Bhzat ; M. Orli … ; le Sénateur Ezedya…

Parmi les responsables de presse et journalistes :

M. Razwani ; Aqtedar-E-Melli ; M. Fahim Dashti ; Kabul-weekly ; M. Motaher ; Arman-E-Melli ; M. Sanjar Sahi ; M. Nazari ; Mandgar ; M. Bari-Salam ; responsable de presse de l’oragnisation Awaan- é - ma ; M. M. Abdullah, conseiller juridique de TV-tolo ; M. Tawidi, chargé de presse de la commission indépendante des élections ; M. Nouri, vice-président de l’association nationale des journalistes ; Fahim Kodamani, journaliste indépendant…

Sources :

  • AFGHANA.ORG INFOS
  • Ligue du Droit International des Femmes

    Mis en ligne sur Sisyphe, le 25 janvier 2010


  • Partagez cette page.
    Share


    Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
       Commenter cet article plus bas.

        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2010
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin