| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






vendredi 5 mars 2010

NEGAR – Soutien aux femmes d’Afghanistan s’oppose à la réinsertion des Talibans modérés au gouvernement






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


L’assassinat d’une femme afghane, Farkhunda
Talibans et Boko Haram - Même combat contre les droits humains
Afghanistan - "Pour les Afghanes, la situation n’a pas progressé", selon Carol Mann
Le Centre d’Enseignement, de documentation et de recherches pour les études féministes répond à Carol Mann
Soumettre à l’analyse critique la politisation de la religion : une responsabilité des féministes
"Femmes afghanes en guerre", un livre de Carol Mann
Afghanistan - Les pourparlers avec les talibans devraient tenir compte des mauvais traitements que ces derniers infligent aux femmes
Une journée d’études sur la situation des femmes en Afghanistan depuis la chute des Talibans
Protestation mondiale pour faire entendre raison à Amnistie Internationale
Les talibans sont déjà au pouvoir à Kaboul
L’appel de Kaboul par 200 organisations afghanes : pas de talibans au gouvernement
Femmes afghanes, un échec partagé par le gouvernement Karzaï et l’aide internationale
Droit coutumier et corruption : des obstacles aux droits des femmes afghanes
Élection en Afghanistan : le point de vue d’une étudiante en droit
Afghanistan - Troquer la sécurité des femmes chiites contre des votes
Les Talibans s’en prennent aux enfants
La mortalité maternelle en Afghanistan, un record mondial qui laisse indifférent
La crèche de l’université de Kaboul
Quelque 1,5 million de veuves afghanes dans la misère
Afghanistan - Une guerre contre les femmes
Afghanistan - Les dangereuses thèses de Christine Delphy (Afghana.org)
L’Afghanistan en proie à un double incendie
La scolarisation des filles en Afghanistan
Un constat désespéré de Sarajevo à Kaboul
Un projet de bibliothèque pour jeunes en Afghanistan
Je vous écris de Kaboul... Aidez Aïna !
Site NEGAR - Soutien aux femmes afghanes
Afghanistan 2005 : Journée internationale de la Femme
L’élection présidentielle du 9 octobre en Afghanistan intéresse les femmes
Le droit des femmes, un sujet très subversif en Afghanistan
Le Fonds pour les Droits des femmes en Afghanistan
Ni justice ni sécurité pour les femmes en Afghanistan
Le pouvoir des chefs de guerre met en péril la sécurité des femmes en Afghanistan
Des crimes contre l’humanité impunis
Restrictions et persécutions imposées aux femmes afghanes par les talibans
La résistance féministe afghane
L’avenir des femmes afghanes
Les femmes afghanes et l’ONU
Mary Robinson, Haut-commissaire de l’ONU, aimerait voir les femmes au pouvoir en Afghanistan
Des embûches sur le chemin de la liberté
Les femmes devraient être au pouvoir en Afghanistan
La Maison-Blanche « découvre » la situation des Afghanes et part en campagne
Lettre au premier ministre du Canada pour les femmes afghanes
Le ministère des Affaires étrangères du Canada répond à une lettre adressée au Premier ministre
Où est Ben Laden ?







Le 28 janvier 2010, le président afghan Hamid Karzaï a obtenu des 70 pays de la communauté internationale représentés à la Conférence de Londres sur l’Afghanistan, la validation d’un plan de paix incluant une « stratégie de la main tendue » ainsi que la mise en place d’un fonds international pour soutenir la « réintégration » des Talibana. En outre, la tenue d’une Loya
Jirga (grande Assemblée) de la paix est programmée dans les six mois pour mettre en oeuvre cette réconciliation.

Ce plan est inacceptable, aussi bien sur le fond que sur la forme, pour la société civile afghane.

Comment pourrait-on admettre en effet, le retrait de la « liste noire » d’individus soumis à des sanctions onusiennes ? Comment pourrait-on admettre la promesse de réinsertion de « Talibans modérés », alors que ces mêmes individus ont sans cesse manifesté leur violence extrême à l’égard des populations, et notamment des femmes, qui sont leur cible privilégiée ? Ont-ils jamais fait savoir de quelque façon que ce soit que, sur ce dernier point, ils avaient changé d’idéologie ? Ce plan est inacceptable quant à la méthode, car il n’a pas été présenté au Parlement qui l’a appris quelques jours avant le 28/01 par la presse étrangère, il n’a pas été discuté avec l’opposition, ni la société civile.

Voilà pourquoi, la société civile, au premier rang de laquelle les associations de droits des femmes, dont NEGAR-Soutien aux femmes d’Afghanistan, a exprimé sa colère et ses inquiétudes dans une Résolution votée le 25 janvier à Kaboul à l’unanimité des 200 représentants d’associations, de partis politiques et de syndicats professionnels et apportée le 27 janvier à Paris par la présidente de NEGAR, lors d’une Conférence de presse à l’Assemblée Nationale.

Il est clair que cette Loya Jirga n’a d’autre raison d’être que de modifier la Constitution (c’est la seule instance qui puisse le faire) et de supprimer les articles qui garantissent les droits des femmes et en particulier l’article 22 du chapitre II. Il faut en effet savoir que la suppression des droits des femmes et le retour à la charia sont toujours un préalable pour les Talibans.

La situation est jugée suffisamment grave pour que le 45e Comité CEDAW (Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes) du 3 février 2010 recommande dans les 6 articles d’une Résolution spécifique « la nécessaire intégration des femmes afghanes dans le processus de construction de la paix de la sécurité et de la reconstruction de l’Afghanistan »* et s’inquiète de la suppression de leurs droits.

En conséquence, NEGAR-Soutien aux femmes d’Afghanistan demande à toutes et tous, comme cela s’est produit en 2001, de tout mettre en oeuvre pour arrêter un processus qui ramènerait la situation des femmes afghanes aux années de plomb.

- Signez cet appel.

Coordonnées

Courriel. Tél. : (33) 6 60 13 93 30 ou (33) 6 14 56 27 27. Site de Afghana.org

NEGAR Soutien aux femmes d’Afghanistan

* Voir aussi
Femmes sous lois musulmanes
.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 2 mars 2010


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2010
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin