| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






jeudi 1er juillet 2010

G20 et brutalité policière au pays de Stephen Harper

par Micheline Carrier






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Canada - Le retour des Autochtones : une lutte à nulle autre pareille
La cheffe Theresa Spence s’exprime sur sa grève de la faim et la situation actuelle des Autochtones
Repenser le multiculturalisme
G20 à Toronto - Le Comité jeunes féministes de la CLES dénonce les violences sexistes et la violation des libertés civiles
Gouvernement Harper – Sabrer avec un zèle religieux dans les programmes pour les femmes
Sommet UE-Canada : les sables bitumineux en accusation
Le viol psychologique d’Omar Khadr
Manifestation pour le retrait de l’ambassadeur du Mexique au Canada
Équité salariale - Entre un idéologue obtus et un opportuniste, les droits des femmes sont menacés à Ottawa
Stephen Harper est-il allergique à Céline Galipeau en particulier ou aux intervieweuses en général ?
La fin de l’équité salariale pour les femmes dans la Fonction publique fédérale
Les femmes et la crise économique
Le budget fédéral laisse tomber les femmes, les travailleurs et les travailleuses
Lettre à la Gouverneure générale Michaëlle Jean en faveur de la coalition des partis d’opposition à Ottawa
Harper Rule : une gouvernance sexiste et inéquitable
Les femmes vous observent, disent des groupes de femmes au premier ministre Harper
Le Comité de la CEDEF de l’ONU scrute la performance du Canada
"À voix égales" invite le Premier ministre à nommer des femmes au Cabinet
Appel des artistes pour la Paix : "Dans dix ans, quelle direction voulez-vous voir le Canada et le Québec emprunter ?"
Votre vote comptera-t-il le 14 octobre ?
Avortement et élection : souvenons-nous
Élection Canada - Sur la question de l’égalité des femmes, Stephen Harper ne répond pas
Maintes raisons de ne pas voter pour Stephen Harper
"Les conservateurs nous ont rappelé que nous sommes ‘juste’ des femmes"
Élections fédérales - Battons-nous contre la droite !
Dieu au pouvoir ! God Bless Canada !
La Fédération des femmes du Québec appelle les Québécoises et les Québécois à battre les Conservateurs
Margaret Atwood s’explique - Harper : déconnecté, dépassé
Ingérence de l’Église catholique dans la campagne électorale au Canada
L’Association des Femmes Autochtones du Québec répond aux excuses du gouvernement Harper
Les compressions du gouvernement Harper forcent le départ d’une leader féministe
Le gouvernement Harper cherche à réduire les femmes au silence
La ministre Oda quitte le ministère de la Condition féminine. Enfin !
La déclaration du Canada à la Commission de la condition de la femme des Nations Unies est tendancieuse et décevante
Politique Canada : dossier principal
Les promesses brisées de Stephen Harper
Stephen Harper tient ses promesses
Des coupures antidémocratiques à Condition féminine Canada
Le gouvernement Harper veut museler les groupes de femmes
La ministre de la Condition féminine, Bev Oda, passe un mauvais quart d’heure devant un comité parlementaire
La ministre à la Condition féminine du Canada interdit aux groupes de femmes de défendre ... les droits des femmes
Il faut rétablir immédiatement le Programme de contestation judiciaire
Le discours de la Traîne
Pour l’égalité entre les femmes et les hommes, il faut changer le mode de scrutin !
Victoire réjouissante : Vivian Barbot a battu le ministre Pierre Pettigrew
Voter ? Mais pour qui ?
Des leaders afro-québécoises inquiètes s’adressent aux chefs des partis politiques en campagne électorale
L’R des Centres de femmes écrit aux quatre chefs de parti à Ottawa
"Des tribunaux islamiques au Canada ?"
10 ans de budgets fédéraux : les femmes doublement pénalisées
Le budget fédéral ne tient pas compte des femmes
Une décennie de reculs : le Canada de l’après-Beijing
Une autre élection injuste pour la population québécoise et canadienne
Harper, une menace sérieuse au droit des femmes à l’avortement







Des brutes au service du régime policier de Stephen Harper ont sévi à Toronto lors du sommet du G20, cette réunion des chefs politiques des pays riches qui se gonflent l’ego en se félicitant mutuellement d’écraser les plus démuni-es de leurs sociétés respectives. C’est à qui les écraserait le plus pour satisfaire les banquiers et multinationales de ce monde. Deux articles de Jessica Nadeau de RueFrontenac.com relatent les faits, ainsi que quelques autres liens.

À la lecture de ces articles, qui doutera encore que le régime policier de Stephen Harper ait contribué à la torture de prisonniers en Afghanistan ?

Quand Stephen Harper ira faire la leçon à d’autres sur le respect des droits et des libertés, il faudra lui rappeler les faits saillants de son régime policier pendant le sommet du G20 qui, en plus d’être complètement inutile, a privé les contribuables de plus d’un milliard de dollars. Pareil chef d’État, la honte des Canadiennes et des Canadiens respectueux des libertés civiles et des droits fondamentaux, devrait être traduit devant les tribunaux pour avoir approuvé l’organisation de pareilles agressions présumément au nom de la sécurité.

L’Association canadienne des libertés civiles demande une enquête indépendante sur les agissements de certains policiers qui sont allés jusqu’à menacer des femmes de viols collectifs et ont brutalisé des hommes pacifiques qui manifestaient et d’autres personnes qui ne faisaient même pas partie des manifestations, mais ne faisaient que passer à proximité. Il y a eu des "casseurs" et des agents provocateurs voués à la destruction, lors de cet événement. Les autorités policières et politiques sont toujours heureuses de les prendre en exemple et comme prétexte pour limiter les droits démocratiques de l’ensemble.

Ne nous taisons pas devant de tels actes illégaux, car les Stephen Harper de ce monde transforment notre silence en approbation.

Micheline Carrier

À LIRE ABSOLUMENT

- « Québécois arrêtés au G20 — Des histoires d’horreur et d’humiliation », par Jessica Nadeau, RueFrontenac.com

« Comme des centaines d’autres Québécois, Giuliana Fumagalli est partie de Montréal la semaine dernière pour aller manifester contre le G20 à Toronto. Samedi matin, elle a joint sa voix à des milliers d’autres dans les rues du centre-ville. Le soir venu, elle s’est rendue avec plusieurs centaines de manifestants jusqu’à la fameuse clôture où les policiers ont tenté de les disperser.

Ils ont continué à marcher dans les rues du centre-ville. Giuliana ouvrait la marche. Ils se sont retrouvés devant le Novotel. Giuliana a demandé aux manifestants de s’asseoir pacifiquement. Ils ont chanté Give peace a chance. Puis la police les a encerclés et arrêtés brutalement. » Lire la suite.

- « Quand la paix n’a aucune chance », par Jessica Nadeau, RueFrontenac.com

« TORONTO – Non, la paix n’aura vraiment eu aucune chance samedi soir. La police a refusé de l’écouter. Et le spectacle était triste à pleurer. Littéralement.

Samedi, 22 h. La journée a été longue pour tout le monde. Les manifestations vont toujours bon train dans le centre-ville de Toronto. Les contestataires marchent pacifiquement dans les rues, escortés par l’anti-émeute qui les suit de près en matraquant violemment leurs boucliers.
Le mot d’ordre : « une manifestation pacifique ». Les gens qui sont là sont les vrais contestataires anti-G20, pas les petits casseurs qui profitent de l’occasion pour faire éclater des vitrines au centre-ville et danser sur des voitures de police en feu. » Lire la suite.

- « Des citoyens contre la brutalité policière », Radio-Canada, le 1 juillet 2010

Plus d’un millier de personnes ont manifesté, jeudi après-midi, pour dénoncer la répression policière survenue lors du G20 à Toronto, et réclamer une enquête publique indépendante.

Le rassemblement de jeudi était organisé par la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC), qui accuse les forces de l’ordre de brutalité, d’intimidation, de harcèlement et d’avoir fait du profilage politique et des raids injustifiés dans des lieux d’hébergement. Lire la suite et accéder dans la même page à des reportages vidéo.

- « Un rapport sévère contre la police », Radio-Canada

L’Association canadienne des libertés civiles (ACLC) demande une enquête indépendante sur le travail des policiers durant le Sommet du G20. Dans un rapport publié mardi, l’organisme affirme que les policiers n’ont pas respecté les droits constitutionnels des citoyens dans de nombreux cas qu’il a recensés.

Nathalie Des Rosiers, l’avocate générale et directrice de l’ACLC, animait une conférence de presse à ce sujet, à Queen’s Park, à 10 h 30 mardi matin. Elle accuse la police de « brutalité » et de « détentions arbitraires ». Elle a qualifié le comportement de la police d’illégal et d’inconstitutionnel. Lire la suite.

- « La loi secrète du G20 pourrait entraîner des poursuites », par Maria Babbage, La Presse Canadienne

L’Association canadienne des libertés civiles s’attend à ce que de nombreuses poursuites en justice soient intentées relativement à la confusion qui a entouré les pouvoirs spéciaux octroyés aux policiers lors du sommet du G20, à Toronto.

Une porte-parole de l’organisme, Nathalie DesRosiers, estime que le gouvernement de l’Ontario doit des excuses à la population pour avoir omis de l’informer de l’existence de cette loi.

« Je pense certainement que les gens avaient le droit de savoir que la loi avait été changée et qu’ils devraient se conformer à une nouvelle loi, a-t-elle dit. Ça a été une erreur grave de ne pas avoir publicisé ce changement à la loi. » Lire la suite.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 1 juillet 2010


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Micheline Carrier
Sisyphe

Micheline Carrier est éditrice du site Sisyphe.org et des éditions Sisyphe avec Élaine Audet.



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2010
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin