| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mardi 16 novembre 2010

Une étude révèle que 64% des cliniques d’avortement au Canada sont la cible de protestataires
Mais la plupart des cliniques n’ont aucune zone de protection

par la Coalition pour le droit à l’avortement au Canada






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Au Cinéma Beaubien le 28 septembre - Documentaire percutant à l’occasion de la Journée mondiale pour la dépénalisation de l’avortement
Campagne #BougezpourLIVG - 40 ans après la promulgation de la loi sur l’avortement en France
Comment aider les femmes enceintes de trisomiques : un enjeu féministe
Les députés européens et les ONG tirent la sonnette d’alarme sur une menace anti-choix contre la santé maternelle
Avortement - La motion 312 du député Woodworth, un stupide affront aux critères internationaux des droits de la personne
Ce qui pourrait arriver aux droits reproductifs sous un gouvernement Harper majoritaire
Canada - Le débat sur l’avortement relancé par les groupes pro-choix et anti-choix
Les Communes rejettent le projet de loi C-510 qui visait à criminaliser l’avortement
Le point sur les services d’avortement au Québec : une nouvelle recherche
Avortement - Mgr Ouellet et les charmes irrésistibles de Mademoiselle Pinotte
Avortement et santé des femmes - Harper défie les spécialistes
Les propos du cardinal Marc Ouellet prennent racine dans la misogynie tolérée
Le cardinal Marc Ouellet a tenu des propos déplorables
Gouvernement Harper, santé maternelle et G8 - Appel à l’action
Canada - Menaces contre le soutien au planning des naissances et à l’avortement sécuritaire
Des attaques contre l’égalité des femmes par le gouvernement Harper
Avortement aux États-Unis - Au tour des hommes de se sacrifier
Les 20 ans de l’affaire Chantale Daigle soulignés le 1 octobre
Avortement et loi 34 : une saga déplorable
Avortement au Québec - La tentation du désengagement de l’État
L’Affaire Chantale Daigle : les femmes se souviennent !
Le Dr George Tiller, un médecin pro-choix, assassiné dans une église luthérienne
Une militante pro-choix menacée de mort au Nicaragua
Étude - "L’avortement au Québec : état des lieux au printemps 2008"
Le Conseil canadien de la magistrature rejette la plainte contre la juge en chef Beverly McLachlin
Offensive masquée contre le droit à l’avortement
Le projet de loi C-484 tend à éroder des acquis juridiques, selon le Barreau du Québec
Le droit à l’avortement menacé. Un dossier du magazine À bâbord !
L’Ordre du Canada au Dr Henry Morgentaler - Bravo, Mme la Gouverneure générale
Projet de loi C-484 - Prélude à la recriminalisation de l’avortement au Canada
C-484 et menace au droit à l’avortement - Le mouvement des femmes sur un pied d’alerte
Projet de loi C-484 et avortement - Allons-nous retourner en prison ?
L’Assemblée nationale du Québec s’oppose unanimement au projet de loi fédéral C-484
Des juristes du Québec s’opposent au projet de loi C-484 parce qu’il menace les droits des femmes
La Fédération des médecins spécialistes du Québec dénonce le projet de loi C-484 et l’attitude du chef libéral Stéphane Dion
Lancement de la campagne anniversaire "Pro-choix pour la vie" et de son site Internet
Avortement 1988-2008 - Vingt ans de liberté et d’égalité
L’Église engage un bras de fer contre l’avortement
L’avortement, un droit jamais acquis
20e anniversaire de l’arrêt Morgentaler - Il y a 20 ans, l’avortement était enfin décriminalisé
Des hôpitaux canadiens accueillent cavalièrement les demandes d’information sur l’avortement
Avortement - ’Si aujourd’hui j’apprends que je suis enceinte...’
Avortement - Un sujet tabou
Conférence marquante sur l’avortement à Londres
L’avortement n’est pas accessible à toutes au Canada
Le point sur l’accessibilité aux services d’avortement dans les hôpitaux canadiens - Recul
Recours collectifs - Accès à l’avortement : remboursement par le gouvernement québécois
Interruption volontaire de grossesse : un regard écoféministe







Une enquête, que vient de mener la Coalition pour le droit à
l’avortement au Canada (CDAC), révèle que 64% des cliniques d’avortement au Canada sont couramment la cible de manifestations, et que 15% de plus en ont déjà subies par le passé. Mais 73% des cliniques ne disposent d’aucune
protection juridique contre ces manifestations de protestation.

Cette enquête, menée par une étudiante de l’Université de la
Colombie-Britannique au nom de la CDAC, a consisté en entrevues
téléphoniques du personnel dans l’ensemble des 33 cliniques d’avortement
opérant au Canada. En plus d’interroger le personnel des cliniques sur la
présence actuelle ou passée de protestataires aux portes des cliniques,
l’enquête s’est intéressée aux effets de ces manifestations sur les
patientes et sur le personnel, ainsi qu’aux mesures de protection des
patientes et du personnel et à l’efficacité de ces mesures.

- Vingt-six (79%) des cliniques canadiennes d’avortement ont subi du
piquetage de protestation ; vingt et une (64%) en vivent plus ou moins à
l’heure actuelle et cinq (15%) en ont vécu par le passé. Sept cliniques
(21%) n’ont jamais subi de piquetage.

- Seize cliniques (53%) signalent que leurs patientes et/ou leurs employées
sont dérangées par la présence de protestataires, par exemple en étant
troublées, apeurées ou intimidées.

- Vingt et une cliniques (64%) ont tenté de réduire les effets de ces
manifestations en requérant des injonctions privées, en recrutant des
escortes bénévoles pour les patientes et le personnel, en engageant des
agents de sécurité, en faisant appel aux services locaux de police, en
formant leur personnel quant aux façons de réagir aux protestataires, et en
adoptant d’autres mesures.

- Sept cliniques (21%) ont obtenu des ordonnances judiciaires pour protéger
leur personnel et leurs patientes des protestataires. Deux cliniques (6%)
sont protégées par une loi provinciale de la Colombie-Britannique, l’Access
to Abortion Services Act (qui crée des zones de protection libres de
manifestations autour des cliniques, des hôpitaux et des domiciles de
fournisseurs). Vingt-quatre (73%) des cliniques opérant au Canada ne
disposent d’aucune protection juridique.

- Toutes les cliniques ayant obtenu des injonctions ou des zones de
protection ont signalé avoir subi des manifestations intenses ou agressives
avant l’obtention de leur injonction ou zone de protection.

« Les injonctions et la loi britanno-colombienne se sont avérées très efficaces : elles ont beaucoup réduit les manifestations à chaque clinique qui y a eu recours, les éliminant même parfois complètement. Les femmes ont droit à accéder en privé et sans être intimidées à des services de santé
nécessaires, et les fournisseurs de ces services ont le droit d’être
protégés contre le harcèlement et la violence anti-choix. Nous espérons que
les données de cette enquête se révéleront utiles à d’autres provinces qui
pourraient vouloir adopter une loi de zone de protection ou à des cliniques
qui songent à demander une injonction judiciaire », dit Joyce Arthur, coordonnatrice de la CDAC et co-auteure de l’étude.

Autres faits saillants de l’enquête :

- Toutes les cliniques du Canada ont participé à cette étude, soit 33
établissements au total. Il s’agit de 11 cliniques autonomes, 12 qui sont
situées dans des immeubles à plusieurs bureaux ou cliniques, et 9 cliniques
associées à autant d’hôpitaux.

- Dix-sept cliniques (52%) ont qualifié d’efficaces ou généralement
efficaces les mesures adoptées pour protéger des protestataires leurs
fournisseurs et leur personnel. Quatre cliniques (12%) ont dit que ces
mesures n’avaient pas été efficaces ou ne l’avaient été
qu’occasionnellement.

- Même si l’activité de protestation a été relativement faible et sporadique à la plupart des cliniques depuis le milieu des années 1990, elle connaît présentement une résurgence avec la campagne « 40 Jours pour la Vie », organisée une fois ou deux par an à l’extérieur des cliniques d’avortement.

- Dix-neuf cliniques (58%) ont dit qu’une loi de zone de protection
semblable à celle de la Colombie-Britannique serait souhaitable pour leur
clinique.

Le rapport complet de cette étude est en ligne en format pdf et en anglais seulement à cette page.

- Information : Coalition pour le droit à l’avortement au Canada

- Site de la Coalition pour le droit à l’avortement au Canada (CDAC)

Mis en ligne sur Sisyphe, le 16 novembre 2010


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

la Coalition pour le droit à l’avortement au Canada



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2010
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin