| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

  Hébergé par                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       Éditions Sisyphe






jeudi 17 février 2011

Algérie - J’ai marché le 12 février à Alger et marcherai encore et encore

par Salima Deramchi, féministe et laïque



Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texte Imprimer ce texte


Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Femmes algériennes - Quand les traditions l’emportent sur la raison
Algérie - De quelle démocratie nous parlent-ils ?
Appel international - Agissons pour soutenir les démocrates en Tunisie !
Algérie - Pour Katia assassinée à cause de son refus de porter le voile
Soutenez la séparation de la religion et de l’État, non l’islam politique
Kiosque arabe - Voix féminines avant l’extinction
"Même pas mal", un film de Nadia El Fani et Alina Isabel Pérez
Le printemps est une saison féminine
Les principaux partis égyptiens refusent de s’engager à garantir l’égalité des droits entre hommes et femmes
Un an déjà, et nous attendons toujours la mobilisation des féministes égyptiennes
Tunisie, Egypte, etc. : les femmes toujours trahies en 2011 !
Révoltes arabes sur fond de religion, de virilité et de pouvoir
Tunisie - "Mon devoir est de parler". Lettre ouverte aux dirigeants d’Ennahdha
Égypte - Faire pression sur les partis égyptiens afin que les aspirations de la "Révolution du 25 janvier" deviennent réalité (Amnesty International)
Tunisie : l’histoire est en marche - Entrevue avec Wassyla Tamzali
Manifeste pour la laïcité au Moyen Orient et en Afrique du Nord - Signez
Élection en Tunisie - Islam modéré ?
Les Tunisiennes envoilées : liberté retrouvée ou nouvel asservissement ?
Le Printemps arabe apporte peu aux femmes marocaines
Égypte - L’aveu concernant les "tests de virginité" forcés doit donner lieu à une procédure judiciaire
Au premier plan pendant la révolution, les femmes égyptiennes disparaissent dans l’Ordre nouveau
Révolution arabe - De la libération à la liberté
Hommage aux femmes révolutionnaires égyptiennes
Égypte - Des manifestantes de la place Tahrir torturées et forcées de subir des "tests de virginité"
Lettre à mes Amies du Maghreb et à celles du Machrek
Égypte 2011 - La révolution exclut-elle les femmes ?
Le soulèvement du monde arabe doit s’accompagner du respect des droits des femmes
Égypte - Des centaines d’hommes agressent des femmes Place Tahrir lors de la Journée internationale des femmes
La Révolution arabe en marche - Femmes, nous sommes à vos côtés !
Égypte - Une soixantaine d’organisations dénoncent l’exclusion des femmes juristes du Comité constitutionnel
L’Association des Tunisiens en France dit NON à l’extrémisme en Tunisie
Algérie - Réforme d’un système corrompu ou avancée vers la démocratie ?
Tunisie - « Pas de démocratie sans l’égalité totale entre les hommes et les femmes »
La révolte des peuples en Orient face au silence et au mépris assourdissant des pouvoirs occidentaux
Égypte - Le cercle vicieux de la répression politique et économique
Égypte - L’ordre ancien change
Droits des femmes en Tunisie et en Égypte - Le cœur et la pensée ailleurs
ElBaradei, l’opposant estimé le plus démocrate, ne participe pas aux discussions sur la transition en Égypte
Tunisie - Démocratie ou islamisme ?
Tunisie - Une citoyenne témoigne du harcèlement d’extrémistes religieux lors de la marche des femmes pour la citoyenneté et l’égalité
Le mouvement des femmes en Algérie de 1962 à 1991




Croire en la démocratie et en ce qu’elle sous-entend est une chose, essayer de manipuler les masses au nom de cette dernière en est une autre.

Pour beaucoup d’Algériennes et d’Algériens, vivre dans les années 1990 et en 2011 représente une profonde blessure qui s’accompagne de beaucoup de questionnements ! Combien de décès, d’exils, de familles déchirées, éparpillées, pour se retrouver, 20 ans après, avec les mêmes revendications, la même soif de démocratie et de laïcité, avec une population de jeunes qui n’a connu que le terrorisme, la corruption, les passe-droits, une école islamisée, une jeunesse qui n’a d’autre culture que celle diffusée par les paraboles ?

Malgré l’acculturation recherchée et orchestrée par un système au service de la corruption et de l’intégrisme, les générations ont su exprimer ensemble, ce jour-là, leur refus du système lui-même et de l’intégrisme.

Quoi de plus beau que de voir le leader islamiste (Ali Belhadj) se faire chasser de la manifestation !

Quoi de plus enthousiasmant que de manifester parmi un nombre important de féministes laïques, à l’avant-garde des luttes ! N’est ce pas là le mot d’ordre fondamental de ce jour et de ceux à venir : « la double rupture avec le système rentier et l’intégrisme » ?

Que serait la démocratie sans la liberté et que serait la liberté sans la justice sociale, sans l’égalité entre tous les citoyens, et citoyennes devant la loi, la justice, l’information, l’accès de toutes et tous à une éducation ouverte sur l’universel, la santé, le logement et l’emploi ?

Que serait la démocratie, la liberté et l’égalité sans l’égalité des droits entre les hommes et les femmes, sans la liberté de conscience, en un mot sans la laïcité ? Sans oublier la liberté de choisir sa sexualité.

Voilà pourquoi, tant que nous n’aurons pas atteint toutes ces transformations, je marche et je marcherai encore…

Alors, à tous les despotes à tous les dictateurs et à tous les intégristes, je dis que le vent de la liberté souffle dans tous les sens et risque de les emporter vers d’autres lieux.

Il ne leur reste, pendant qu’il est encore temps, qu’à sortir par les fenêtres qui leur sont encore ouvertes.

Les peuples ont compris que la liberté n’est plus un mirage, mais bel et bien une réalité atteignable. Alors Mesdames et Messieurs, faites vos valises.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 17 février 2011

                        Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer         Nous suivre sur Twitter       Nous suivre sur Facebook

Salima Deramchi, féministe et laïque

L’auteure est médecin épidémiologiste et féministe laïque, elle a milité dans un parti de gauche et des associations de femmes et d’enfants en Algérie. Elle vit en France depuis 1998.



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© Sisyphe 2002-2013
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2011 | |Retour à la page d'accueil |Admin