| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






jeudi 21 avril 2011

Élections Canada 2011 - Femmes et sécurité de la retraite au Canada

par la Coalition spéciale pour l’égalité des femmes et les droits de la personne






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Élections Canada 2011 - Les Conservateurs ont verrouillé les portes de l’accès à l’égalité
Élections Canada 2011 - Le piètre bilan des Conservateurs n’a rien pour séduire les électrices
Élections Canada 2011 - Dix raisons majeures de se débarrasser des Conservateurs de Stephen Harper
Élections Canada - Ne faites pas de la politique partisane avec la vie des femmes
Attention ! Danger ! Le lobby anti-avortement "trop proche" du gouvernement conservateur
Élections Canada - La santé, une question d’égalité
Élections Canada - Les femmes et le programme de lutte contre la criminalité
Élections Canada - La violence faite aux femmes et aux jeunes filles au Canada
Élections Canada - Six mythes au sujet du Canada et des questions aux candidat-es
"Le vote religieux" - Le virage conservateur vers les religions menacées
Élections Canada - Un gouvernement conservateur représente un grave danger pour le droit à l’avortement
Subventions aux groupes de femmes - Le CSF contredit la ministre St-Pierre et dénonce un détournement de fonds. Le PQ aussi







Voici une autre fiche de la Coalition spéciale pour l’égalité des femmes et les droits de la personne dans le cadre de l’élection au Canada le 2 mai 2011.

À quoi ressemblent les pensions au Canada ?

Elles sont instables

  • Le ralentissement des marchés financiers en 2008-2009 et la récession économique qui a suivi ont révélé la fragilité de notre régime privé d’épargne retraite.

  • Les régimes de retraite privés sont censés représenter le tiers de notre régime de pensions de base, mais la perte des placements personnels et des régimes de retraite en milieu de travail ont forcé plusieurs personnes à se fier uniquement aux prestations du régime public (RPC) pour la retraite.

    Elles sont insuffisantes

  • Les femmes composent la majorité de la main-d’œuvre salariée, or elles sont disproportionnellement représentées dans des catégories d’emplois à faibles salaires, instables et à temps partiel, et elles sont le moins susceptibles d’avoir accès à un régime de retraite en milieu de travail. Les femmes ayant un handicap n’auront peut-être pas la possibilité de travailler assez longtemps pour accumuler une pension publique ou privée suffisante.

  • Les épargnes personnelles comprenant des biens immobiliers, des actions, des épargnes libres d’impôt et des RÉR ne sont pas suffisantes pour répondre aux besoins. Compte tenu des salaires relativement inférieurs des femmes, celles-ci considèrent qu’il est plus difficile d’épargner pour la retraite, et plusieurs autres ne peuvent tout simplement pas se permettre d’épargner.

  • Aujourd’hui, le montant maximal qu’une personne seule peut recevoir de la SV (Sécurité de la vieillesse) et du SRG (Supplément de revenu garanti) combinés est de 14 033$. Ce montant figure sous le seuil de la pauvreté si une personne doit vivre dans une grande ville canadienne.

  • Quatorze pour cent des femmes âgées vivent sous le seuil de la pauvreté, selon Statistique Canada.

  • Vingt-quatre pour cent des femmes ayant un handicap, âgées de plus de 65 ans, vivent avec un faible revenu, soit plus du double que le nombre d’hommes âgés ayant un handicap, dont 11% ont un faible revenu.

    Solutions

    Le RPC est un régime de pensions lié au revenu et administré par le gouvernement fédéral pour toutes les travailleuses et tous les travailleurs, peu importe leur statut d’emploi.

    Ce régime inclut toutes les travailleuses et tous les travailleurs, et s’il était bonifié, il pourrait procurer des pensions stables et sûres qui permettraient aux femmes de prendre leur retraite avec dignité.

    La bonification du régime de pension public est la solution. En doublant le montant versé en vertu du RPC et en augmentant le SRG de 15 pour cent, cela permettrait d’éliminer la pauvreté chez toutes les personnes âgées et garantirait une sécurité de revenu à la retraite.

    Questions aux candidates et candidats

    Pensez demander à votre candidate ou votre candidat aux élections les questions suivantes :

    Q. Est-ce que votre parti s’engage à assurer une sécurité de revenu à la retraite aux travailleuses et aux travailleurs canadiens en doublant les prestations du RPC ?

    Q. Est-ce que votre parti s’engage à faire en sorte que les personnes âgées les plus pauvres au Canada puissent éviter de vivre sous un seuil désespérant de pauvreté en augmentant le SRG de 15 pour cent au cours de six
    premiers mois suivant les élections ?

    Sources :

  • la Coalition spéciale pour l’égalité des femmes et les droits de la personne.
  • Site de la Coalition.

    Mis en ligne sur Sisyphe, le 10 avril 2011


  • Partagez cette page.
    Share


    Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
       Commenter cet article plus bas.

    la Coalition spéciale pour l’égalité des femmes et les droits de la personne
    Coalition spéciale pour l’égalité des femmes et les droits de la personne



        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2011
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin