| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mercredi 27 avril 2011

Élections Canada - La santé, une question d’égalité

par la Coalition spéciale pour l’égalité des femmes et les droits de la personne






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Élections Canada 2011 - Les Conservateurs ont verrouillé les portes de l’accès à l’égalité
Élections Canada 2011 - Le piètre bilan des Conservateurs n’a rien pour séduire les électrices
Élections Canada 2011 - Dix raisons majeures de se débarrasser des Conservateurs de Stephen Harper
Élections Canada - Ne faites pas de la politique partisane avec la vie des femmes
Attention ! Danger ! Le lobby anti-avortement "trop proche" du gouvernement conservateur
Élections Canada - Les femmes et le programme de lutte contre la criminalité
Élections Canada - La violence faite aux femmes et aux jeunes filles au Canada
Élections Canada - Six mythes au sujet du Canada et des questions aux candidat-es
"Le vote religieux" - Le virage conservateur vers les religions menacées
Élections Canada - Un gouvernement conservateur représente un grave danger pour le droit à l’avortement
Élections Canada 2011 - Femmes et sécurité de la retraite au Canada
Subventions aux groupes de femmes - Le CSF contredit la ministre St-Pierre et dénonce un détournement de fonds. Le PQ aussi







La santé est une question d’égalité

Le bien-être des femmes au Canada est influencé par des facteurs
sociaux, culturels, politiques et économiques qui ont des incidences
différentes sur les femmes et les hommes. Se pencher sur la santé des
femmes, tel que souligné dans le Programme d’action de Beijing (1995),
est un engagement envers l’égalité des genres.

Le genre détermine l’accès des femmes au traitement, la capacité de
financer des soins de santé additionnels, les responsabilités
domestiques et la sécurité sans violence. Il est important que les
femmes aient accès à la fois à l’éducation à la santé et aux services
médicaux dans un environnement axé sur les besoins des femmes.

Facteurs pouvant limiter l’accès :

· La géographie : dans certaines communautés rurales, éloignées ou
nordiques, l’éducation à la santé, les infrastructures de soins et les
fournisseurs de soins peuvent se faire rares ou ne pas être
disponibles.

· La pauvreté : le transport, le prix des aliments, l’hébergement et
les coûts de services de garde peuvent avoir un effet dissuasif
important à la recherche de soins au moment opportun. Les médicaments,
les fournitures médicales et les centres de soins de santé sont hors
de portée pour plusieurs personnes. La culture : la langue, le genre
et les mœurs culturelles peuvent avoir une incidence négative.

· Les handicaps : les handicaps ont un impact considérable sur
l’accès aux soins de santé.

Les femmes autochtones et les femmes immigrantes

Le manque d’accès aux examens médicaux routiniers de dépistage, comme
le frottis vaginal, les mammographies et les tests sanguins peuvent
influencer négativement l’état de santé de ce segment de la
population. Le diabète maternel et les troubles du spectre de
l’alcoolisation fœtale peuvent jouer un rôle important sur la santé
maternelle et infantile.

Les maladies cardiaques

C’est la première cause de décès des femmes et le genre y joue un
rôle. Une éducation proactive est nécessaire au sujet des risques pour
les femmes, dont le besoin de limiter la consommation de sodium et de
se pencher sur les habitudes de vie, comme le tabagisme qui nuit aux
femmes.

<b.Les>

Ces femmes connaissent les pires problèmes de santé en raison de
l’abus de drogue, de traumatismes, du VIH/sida, des maladies
transmises sexuellement et de la violence.

Les soignantes

Les soignantes qui s’occupent de leurs parents âgés, de leurs enfants
et des adultes ayant un handicap sont à risque d’éprouver de
l’anxiété, de vivre une dépression, du stress et des problèmes de
santé mentale. La santé mentale des femmes est définie et traitée de
manière différente de celle des hommes. Le stress et les traumatismes
sont endurés en silence, principalement parce qu’on perçoit que la
responsabilité d’offrir des soins relève des femmes.

Pensez poser à votre candidate ou à votre candidat les questions suivantes :

Q. Quels sont les plans de votre parti pour mettre en œuvre une
direction stratégique en matière de recherche collaborative, de
développement de politiques et de promotion des soins de santé des
femmes et susceptible d’influer sur l’état de santé des femmes ?

Q. Quelles mesures prendra votre parti pour faciliter un réel accès
équitable aux services et examens de santé, pour fournir des services
aux femmes marginalisées et pour adopter des politiques économiques
qui renforcent les familles et les communautés ?

Q. Votre parti va-t-il soutenir un accord sur la santé basé sur notre
régime public d’assurance-maladie en y incluant une assurance
médicaments à l’échelle du pays et des soins à domicile pour toute la
population canadienne ?

<b.Source:</b> Coalition spéciale pour l’égalité des femmes et les droits de la personne

Mis en ligne sur Sisyphe, le 26 avril 2011


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

la Coalition spéciale pour l’égalité des femmes et les droits de la personne



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2011
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin