| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






lundi 22 juillet 2002

Les femmes afghanes et l’ONU

par Micheline Carrier






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


L’assassinat d’une femme afghane, Farkhunda
Talibans et Boko Haram - Même combat contre les droits humains
Afghanistan - "Pour les Afghanes, la situation n’a pas progressé", selon Carol Mann
Le Centre d’Enseignement, de documentation et de recherches pour les études féministes répond à Carol Mann
Soumettre à l’analyse critique la politisation de la religion : une responsabilité des féministes
"Femmes afghanes en guerre", un livre de Carol Mann
Afghanistan - Les pourparlers avec les talibans devraient tenir compte des mauvais traitements que ces derniers infligent aux femmes
Une journée d’études sur la situation des femmes en Afghanistan depuis la chute des Talibans
Protestation mondiale pour faire entendre raison à Amnistie Internationale
NEGAR – Soutien aux femmes d’Afghanistan s’oppose à la réinsertion des Talibans modérés au gouvernement
Les talibans sont déjà au pouvoir à Kaboul
L’appel de Kaboul par 200 organisations afghanes : pas de talibans au gouvernement
Femmes afghanes, un échec partagé par le gouvernement Karzaï et l’aide internationale
Droit coutumier et corruption : des obstacles aux droits des femmes afghanes
Élection en Afghanistan : le point de vue d’une étudiante en droit
Afghanistan - Troquer la sécurité des femmes chiites contre des votes
Les Talibans s’en prennent aux enfants
La mortalité maternelle en Afghanistan, un record mondial qui laisse indifférent
La crèche de l’université de Kaboul
Quelque 1,5 million de veuves afghanes dans la misère
Afghanistan - Une guerre contre les femmes
Afghanistan - Les dangereuses thèses de Christine Delphy (Afghana.org)
L’Afghanistan en proie à un double incendie
La scolarisation des filles en Afghanistan
Un constat désespéré de Sarajevo à Kaboul
Un projet de bibliothèque pour jeunes en Afghanistan
Je vous écris de Kaboul... Aidez Aïna !
Site NEGAR - Soutien aux femmes afghanes
Afghanistan 2005 : Journée internationale de la Femme
L’élection présidentielle du 9 octobre en Afghanistan intéresse les femmes
Le droit des femmes, un sujet très subversif en Afghanistan
Le Fonds pour les Droits des femmes en Afghanistan
Ni justice ni sécurité pour les femmes en Afghanistan
Le pouvoir des chefs de guerre met en péril la sécurité des femmes en Afghanistan
Des crimes contre l’humanité impunis
Restrictions et persécutions imposées aux femmes afghanes par les talibans
La résistance féministe afghane
L’avenir des femmes afghanes
Mary Robinson, Haut-commissaire de l’ONU, aimerait voir les femmes au pouvoir en Afghanistan
Des embûches sur le chemin de la liberté
Les femmes devraient être au pouvoir en Afghanistan
La Maison-Blanche « découvre » la situation des Afghanes et part en campagne
Lettre au premier ministre du Canada pour les femmes afghanes
Le ministère des Affaires étrangères du Canada répond à une lettre adressée au Premier ministre
Où est Ben Laden ?







Le 28 juin 2000, plusieurs centaines de femmes afghanes se sont
rassemblées à Douchanbé,
Tadjikistan, pour écrire et promulguer la "Déclaration des droits fondamentaux de la
femme afghane".
Par ce document, les femmes afghanes affirment et demandent pour elles-mêmes
les droits qui leur sont
assurés par la constitution de l’Afghanistan ainsi que les droits assurés à toutes les
femmes par de
nombreuses conventions et déclarations internationales. 


Les femmes afghanes rejettent les affirmations mensongères des talibans
selon lesquelles ces droits
sont en contradiction avec la religion, la culture et les traditions de l’Afghanistan.


La Conférence de Douchanbé a été organisée à l’initiative de l’association
NEGAR-SOUTIEN AUX
FEMMES D’AFGHANISTAN. NEGAR est une organisation internationale créée en
1996 par des femmes
afghanes pour défendre leurs droits. Les membres de NEGAR sont des femmes
afghanes de différentes
parties du monde et des femmes non-afghanes qui leur apportent leur soutien.


Les femmes afghanes réunies à Douchanbé voulaient en juin 2000 que cette
charte fasse partie
intégrante du processus de paix en Afghanistan. Cette demande prend une
importance capitale dans le
contexte actuel. Quand la guerre anglo-américaine en Afghanistan prendra fin, par
l’écrasement du
régime taliban, espérons-le, l’ONU et plusieurs pays contribueront à la
reconstruction. Il faut exiger que
l’adoption de cette charte fasse partie des conditions que le futur gouvernement
afghan devra s’engager
à respecter. Voici donc le texte de cette charte ainsi qu’une lettre type à adresser au
Haut Commissariat
des Nations unies pour les droits de l’homme.


L’histoire récente a montré à maintes reprises, précise NEGAR, que des
régimes dictatoriaux tel celui
des talibans ne se maintiennent que si le reste du monde demeure silencieux.


C’est vrai. Alors, prenons la parole en faveur des femmes afghanes et de
l’instauration d’un régime
démocratique en Afghanistan. Sans quoi, les attaques anglo-américaines sur ce
pays ne seront rien
d’autre qu’un drame inutile de plus.

<DIV
align="left"><font
color="black" face="arial" size="4">Lettre à Madame Mary Robinson,
ONU


<DIV
align="left"><font
color="black" face="arial" size="3">

Montréal, le



Madame Mary Robinson

Haut-Commissariat des Nations unies pour les droits de
l’hommeOHCHR-UNOG

8-14 Avenue de la Paix

1211 Genève 10, Suisse



Madame,


À titre de Haut-Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme,
vous connaissez la
situation intolérable que les femmes vivent en Afghanistan sous le régime des
talibans qui détient le
pouvoir depuis bientôt six ans. Ce régime dictatorial et sanguinaire ne reconnaît pas
aux femmes le statut
d’être humain à part entière, leur nie les droits fondamentaux universellement
reconnus dans la majorité
des pays et leur impose un ensemble d’interdits qui revient à leur refuser le droit
même d’exister.


Les femmes de l’Afghanistan ont subi et subissent toujours des atteintes
systématiques à leur
intégrité physique, psychique et intellectuelle sans que la communauté internationale
ne s’en indigne.
Dénoncer et tenter d’empêcher ce génocide basée sur le genre nous concerne
toutes et tous et, au
premier chef, concerne l’ONU dont la défense les droits de la personne est censée
être la mission.


La situation des femmes afghanes risque d’être inchangée ou même
s’aggravée à l’issue du conflit
actuel dans leur pays. Comme l’ONU sera appelée à jouer un rôle primordial dans
l’instauration d’un futur
gouvernement de l’Afghanistan, nous demandons au Haut-Commissariat pour les
droits de l’homme
d’exiger que ce gouvernement souscrive aux conventions internationales sur les
droits de la personne, y
compris et nommément les droits des femmes. La communauté internationale ne
devrait pas reconnaître
ni soutenir ce gouvernement s’il ne remplit pas cette condition.


Vous savez sans doute, Madame, que des centaines de femmes afghanes
réunies à Douchanbé
(Tadjikistan), en juin 2000, ont rédigé une Charte de leurs droits fondamentaux . Nous suggérons que cette charte
soit intégrée au
processus de négociation auquel des femmes afghanes devraient d’ailleurs
participer. Il n’existe aucune
raison religieuse ou culturelle de tenir les femmes à l’écart du processus de paix et
de la vie
démocratique de leur pays. Exclure et persécuter la moitié de la population pour
cause de féminité
relève de la barbarie et nous n’accepterons pas que l’ONU s’en fasse complice en
abandonnant les
femmes afghanes à leur sort.


Nous espérons, Madame la Haut-Commissaire, que l’organisme que vous
représentez prendra la
parole au nom de ces femmes qu’on empêche non seulement de s’exprimer mais
de vivre, et nous vous
prions d’agréer l’expression de nos sentiments les meilleurs.


Nom

Adresse complète



res="">

Pour écrire à l’ONU

<font color="006600" face="times" size="3">Copier la lettre ci-dessus
<font color="006600" face="times" size="3">dans votre courriel.
<font color="006600" face="times" size="3">

<font color="003366" face="times" size="4">LIENS UTILES
  • <a href="http://www.un.org/french/"><font face="times" size="3">ONU
  • <a href="http://perso.wanadoo.fr/negar/francais/cadre.htm">NEGAR-Soutien aux femmes afghanes
  • <a href="http://www.rfi.fr/Kiosque/Mfi/Afghanistan/index.htm">À la rencontre des femmes afghanes : 5 reportages audio de Radio France Inter
  • <a href="http://www.rawa.org/"><font face="times" size="3">RAWA
  • <a href="http://www.un.org/french/news/index.html">Centre de nouvelles de l’ONU
  • <a href="http://worfa.free.fr/manifeste_soutien_charte.htm">Une Charte des droits fondamentaux de la femme afghane



Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Micheline Carrier
Sisyphe

Micheline Carrier est éditrice du site Sisyphe.org et des éditions Sisyphe avec Élaine Audet.



Plan-Liens Forum

  • > Les femmes afghanes et l’ONU
    (1/1) 29 janvier 2008 , par





  • > Les femmes afghanes et l’ONU
    29 janvier 2008 , par   [retour au début des forums]

    Lui il ignore ce qu’il est. Il l’ignore car il est aveugle. Mais ses oreilles entendent les paroles récitées par les voyants qui lui prêtent leurs yeux. Et si ses oreilles entendent c’est que son corps est vivant. Si toi tu es vivant alors tu es mon ressemblant.


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2002
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin