| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






samedi 14 juillet 2012


Bilan du gouvernement Charest 2003-2012 - Aberrations, scandales, tromperies et mensonges
Fiche 8 - Gouvernement Charest, corruption et collusion

par Geneviève Tardy dite l’Obstineuse






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Fiche 77 - National et gouvernement Charest : échange de bons procédés et de $$$
Fiche 9 - Financement de la caisse électorale du PLQ
Fiche 10 - Le Plan Nord vu par SECOR et IRIS
Fiche 73 - Le scandale de l’attribution des places en garderie : les ministres Tomassi et Courchesne compromis
Fiche 11 - Un donateur au Parti libéral nommé conciliateur pour le Plan Nord
Fiche 71 - Famille Desmarais, amie du PLQ
Fiche 70 - Groupe Roche, ami du PLQ
Fiche 1 - Le vol du siècle : Anticosti et Gaspésie
Fiche 12 - La Caisse de dépôt du Québec : dilapider les épargnes des Québécois-es
Fiche 4 - Énergie éolienne : refus d’un partenariat avec Siemens
Fiche 19 - Taux d’imposition des entreprises et des contribuables
Fiche 6 - Institutions financières et abolition de la taxe sur le capital
Fiche 5 - Allègements fiscaux des entreprises
Fiche 13 - Hausses de tarifs sous le gouvernement Charest
Fiche 3 - Dette du Québec : Charest responsable à hauteur de 33%
Fiche 55 - Famille de Line Beauchamp et titres de Gaz Métro
Fiche 56 - Line Beauchamp : mafia à un déjeuner de financement
Fiche 58 - Nathalie Normandeau : usine de Boisbriand et financement à la caisse du parti
Fiche 78 - Industrie des gaz de schiste : liens étroits avec le PLQ
Fiche 2 - Exploration et exploitation des gaz de schiste
Fiche 54 - Le salaire de Michael Sabia







L’auteure a effectué une patiente compilation des "hauts faits" du gouvernement du Parti libéral du Québec depuis 9 ans (2003 à 2012). Ce bilan se retrouve dans plusieurs sites Internet et dans les réseaux sociaux. Pour contribuer à sa diffusion, fortement encouragée par l’auteure, nous présenterons le détail des aberrations, scandales, tromperies et mensonges que l’auteure décrit dans son bilan. À garder en tête lorsque vous entendrez parler du présumé manque d’éthique des candidats et candidates d’autres partis politiques.

***

Bilan du gouvernement Charest 2003-2012 - Aberrations, scandales, tromperies et mensonges

8 - Corruption et collusion

Le rapport de l’Unité anticollusion déposé en septembre 2011 révèle un univers clandestin et bien enraciné, d’une ampleur insoupçonnée, néfaste pour la société aussi bien sur le plan de la sécurité et de l’économie que sur celui de la justice et de la démocratie. À titre d’exemple, le terrassement, la conception des plans et devis et la surveillance des chantiers coûtent 72% plus cher lorsqu’elles sont réalisées par le secteur privé et sont de 131% plus élevés dans le cas de la couche d’usure. Ce rapport démontre notamment des dépassements de coûts très importants dans le domaine de la construction, qui n’offrent aucune contrepartie avantageuse et de garanties sur le plan des bonnes pratiques. Ce qui va tout à fait à l’encontre du principe de l’optimisation des ressources gouvernementales. D’autre part, les firmes de génie-conseil recrutent, quant à elles, d’anciens cadres et administrateurs d’État, ainsi que des ingénieurs retraités de la fonction publique.

L’émission "Enquête" (Radio-Canada) révèle des appels d’offres frauduleux et des terrains vendus cinq fois moins cher que leur valeur marchande ainsi que des contacts à « vendre », informations privilégiées, etc. Dans cette émission du 19 avril 2012, l’ancien organisateur politique Pierre Coulombe est piégé par une caméra cachée. Celui-ci prétend pouvoir vendre de l’information privilégiée sur le Plan Nord (16) grâce à son contact avec Jean Charest et son gouvernement. Alors qu’il est filmé, Pierre Coulombe arrive à serrer la main à Jean Charest et à lui chuchoter un mot à l’oreille sans aucune résistance. Après que l’équipe d’enquête se soit révélée à lui, Pierre Coulombe fuit les caméras et prétend plus tard avoir tout inventé pour son profit personnel. Tous deux questionnés sur le message qu’ils ont échangés, Jean Charest et Pierre Coulombe offrent une réponse différente. L’émission arrive aussi à confirmer que Pierre Coulombe a bien eu une rencontre avec Pierre Gaudreau qui travaille avec le ministre des mines. Dans son passé, Pierre Coulombe a aussi été l’organisateur en chef du parti conservateur de Stephen Harper au Québec de 2006 à 2008. Ce qui lui a valu d’être mêlé à la controverse lorsque la méthode de financement électorale utilisée par son parti a été jugée illégale par Élection Canada.

De plus, dans un article paru en 2011, Normand Lester dit : « Un ancien de la GRC, qui eut à travailler dans des enquêtes internationales avec la police italienne, m’a dit récemment que la mafia avait autant d’influence au PLQ et dans l’industrie de la construction du Québec que dans les institutions semblables en Sicile. » L’ancien président du C.E de la Ville de Montréal, Frank Zampino, l’entrepreneur en construction Paolo Catania ainsi que Bernard Trépanier, ancien responsable des finances du parti de Gérald Tremblay, ont tous été arrêtés dans le cadre de l’escouade Marteau. Coïncidences, de 2000 à 2008, la famille Catania, acteur important du monde de la construction, et certains cadres de l’entreprise ont donné plus de 150 000$ au Parti libéral.

Le maire de Mascouche, Richard Marcotte, a lui aussi été arrêté par l’escouade Marteau dans cette affaire de corruption et de fraude. Il est à noter qu’en 2003 M. Marcotte s’est porté candidat pour le Parti libéral dans la circonscription de Masson alors qu’il était maire de la ville de mascouche. M. Marcotte était alors considéré comme "ministrable" par le premier ministre Jean Charest.

Note : les chiffres entre parenthèses réfèrent à d’autres fiches traitant de sujets apparentés.

Sources de l’auteure :

- http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2011/09/14/003-unite-anticollusion-rapport.shtml
- http://electrodes.files.wordpress.com/2012/06/rapport_unite_anticollusion_duchesneau_depose_commiss_charbonneau_18juin2012__piece_5p-93.pdf
- http://www.radio-canada.ca/emissions/enquete/2011-2012/Reportage.asp?idDoc=212623
- http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2012/04/19/003-enquete-coulombe-plan-nord.shtml
- http://www.ledevoir.com/politique/canada/200663/financement-electoral-conservateur-les-organisateurs-du-quebec-se-laissent-desirer
- http://jpmartel.wordpress.com/category/corruption/
- http://fr-ca.actualites.yahoo.com/blogues/la-chronique-de-normand-lester/se-débarrasser-jean-charest-194103193.html
- http://www.ledevoir.com/politique/quebec/248005/ethique-charest-assouplit-les-regles
- http://www.ledevoir.com/societe/justice/350297/arrestations-de-paolo-catagna-et-frank-zampino-par-l-upac
- http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/vincent-marissal/201003/18/01-4262097-le-dge-et-les-donateurs-compulsifs.php
- http://www.lapresse.ca/actualites/regional/montreal/201205/17/01-4526043-lescouade-marteau-arrete-frank-zampino-et-paolo-catania.php
- http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2011/09/14/003-unite-anticollusion-rapport.shtml
- http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2012/04/20/001-projet-gravier-maire-mascouche-richard-marcotte-arrete.shtml
- http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2012/04/17/001-mascouche-perquisitions-upac.shtml
- http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2012/04/17/001-mascouche-perquisitions-upac.shtml
- http://www.larevue.qc.ca/actualites_richard-marcotte-presente-dans-masson-avec-liberaux-n6431.php
- http://www.ledevoir.com/politique/quebec/353130/un-cinquieme-liberal-dans-la-mire-de-l-upac

Citation :

« Voici comment un propriétaire de garderies m’a résumé la situation il y a quelque temps : « Les contributions aux partis politiques sont faites non pas pour obtenir des faveurs, mais pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’obstacles à votre demande de permis. Si votre député vous demande d’acheter une table à un souper-bénéfice pour 10 personnes, à 200 $ chacune, vous savez bien que ces 2000 $ ne vous achètent rien, mais pouvez-vous vous permettre de dire non ? » Précisons que le bonhomme en question connaît très bien le ministre Tony Tomassi. » (Vincent Marissal, La Presse, 19 mars 2010)

- Publié dans http://liberaux.net/. Diffusion encouragée par l’auteure dans un but d’information.

- Voir la page Facebook de Geneviève l’Obstineuse.

<--- Voir dans la colonne de gauche les autres fiches publiées sur Sisyphe.

Mis en ligne sur Sisyphe, juillet 2012


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Geneviève Tardy dite l’Obstineuse



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2012
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin