| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






septembre 2013

Fil de presse, septembre 2013

par Sisyphe






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Fil de presse de Sisyphe, septembre 2016
Infolettre de Sisyphe, août 2016
Fil de presse de Sisyphe, août 2016
Infolettre de Sisyphe, juin 2016
Fil de presse, juin 2016
Fil de presse, mai 2016
Fil de presse, avril 2016
Fil de presse, mars 2016
Semaine du 8 mars 2016 : activités et publications
Infolettre de Sisyphe, mars 2016
Fil de presse, février 2016
Fil de presse, janvier 2016
Infolettre de Sisyphe, janvier 2016
Fil de presse, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, novembre 2015
Fil de presse, novembre 2015
Infolettre de Sisyphe, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, octobre 2015
Fil de presse, octobre 2015
Fil de presse, septembre 2015
Fil de presse, août 2015
Fil de presse, juin 2015
Infolettre de Sisyphe, juin 2015
Fil de presse, mai 2015
Fil de presse, avril 2015
Infolettre de Sisyphe, avril 2015
Fil de presse, mars 2015
Infolettre de mars 2015, Journée internationale des femmes
Infolettre de Sisyphe, février 2015
Fil de presse, février 2015
Infolettre de Sisyphe, spécial "Charlie Hebdo", janvier 2015
Fil de presse, janvier 2015
Fil de presse, décembre 2014
Infolettre, décembre 2014 - Polytechnique 6 décembre 1989 : nous ne les oublions pas
Infolettre de Sisyphe, novembre 2014
Fil de presse, novembre 2014
Infolettre de Sisyphe, octobre 2014
Fil de presse, octobre 2014
Fil de presse, septembre 2014
Fil de presse, août 2014
Infolettre de Sisyphe, juin 2014
Fil de presse, juin 2014
Fil de presse, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, avril 2014
Fil de presse de Sisyphe, avril 2014
Infolettre de Sisyphe, mars 2014
Fil de presse, mars 2014
Fil de presse, février 2014
Fil de presse, janvier 2014
Infolettre de Sisyphe, décembre 2013
Fil de presse, décembre 2013
Fil de presse, novembre 2013
Fil de presse, octobre 2013
Fil de presse, août 2013
Infolettre de Sisyphe, juin 2013
Fil de presse, juin 2013
Fil de presse, mai 2013
L’Infolettre de Sisyphe, mai 2013
Infolettre de Sisyphe, avril 2013
Fil de presse, avril 2013
Infolettre de Sisyphe, 8 mars 2013
Fil de presse, mars 2013
Fil de presse, février 2013
Infolettre thématique de Sisyphe : femmes, laïcité et droits
Fil de presse, janvier 2013
Infolettre de Sisyphe, décembre 2012
Fil de presse, décembre 2012
Infolettre de Sisyphe, octobre 2012
Fil de presse, novembre 2012
Fil de presse, octobre 2012
Fil de presse, septembre 2012
Fil de presse, août 2012
Fil de presse, juillet 2012
Infolettre de Sisyphe, 13 juin 2012
Fil de presse, juin 2012
Infolettre de Sisyphe, mai 2012 - Conflit étudiant au Québec et autres sujets
Fil de presse, mai 2012
Infolettre de Sisyphe, avril 2012
Fil de presse, avril 2012
L’Infolettre de Sisyphe, mars 2012
Fil de presse, mars 2012
Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, janvier 2012
Fil de presse, février 2012
Fil de presse de Sisyphe, janvier 2012
Infolettre de Sisyphe, 30 octobre 2011







Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources. Les liens des mois précédents demeurent en archives et on peut les consulter n’importe quand.

Septembre 2013


. France TV Info - Le féminisme est un optimisme
On le/la renvoie à des humeurs boudeuses, à son insatisfaction chronique, voire à un tempérament capricieux. On lui reproche de vouloir arracher le bras quand on lui tend la main. On oublie alors un peu de dire que l’égalité n’est pas un luxe, pas un cadeau surprise, pas un acte de générosité qui appelle de la gratitude confondue de gêne devant tant de magnanimité, mais que c’est un principe fondamental de justice qui s’accommode difficilement d’une réalisation à demi.

. Radio-Canada - La Charte divise les féministes
Le voile, l’égalité des sexes, la laïcité ; tout y est passé pendant ces deux discussions distinctes. Le premier entre Leila Bensalem et Bochra Manai, le second entre Francine Pelletier et Michèle Sirois. De ces échanges vifs et étayés qui ont duré une heure et demie en tout, nous en avons gardé 15 minutes chacune. Une durée qui peut sembler longue à certains, mais nécessaire pour comprendre la complexité des positions de chacune. Une écoute exigeante, que nous espérons stimulante.

. La Presse - Isabelle Gaston replonge dans l’horreur
Le retour de l’affaire Guy Turcotte devant la justice, cette fois en Cour d’appel, est un nouveau plongeon dans de douloureux souvenirs pour Isabelle Gaston et les proches des petites victimes, Anne-Sophie et Olivier. En croisade pour une réforme du système judiciaire, surtout du travail des experts médicaux qui témoignent dans les procès, Isabelle Gaston a de grandes attentes envers les trois juges qui entendront l’affaire.

. Slate.fr - Selon un cheikh saoudien, "conduire une voiture est dangereux pour les ovaires des femmes"
Conduire « peut avoir un impact physiologique négatif. La physiologie et la médecine fonctionnelle ont étudié cette question et trouvé que cela affecte automatiquement les ovaires et retourne le pelvis. C’est pourquoi nous trouvons chez les femmes qui conduisent continuellement leurs voitures des enfants qui naissent avec des désordres cliniques à différents degrés », affirme le Cheikh al-Luhaydan. Il s’agit du dernier épisode des réactions violentes que suscite en Arabie Saoudite une campagne lancée par des militantes féministes pour obtenir le droit de conduire et qui demande aux femmes de prendre le volant le 26 octobre.

. Entre les lignes entre les mots - Acheter le consentement à un rapport sexuel non désiré est un abus de position dominante
Système prostitutionnel, asymétrie, rapports de pouvoir, répétition, marchandisation, mise à disposition d’autrui, « La prostitution est-elle plutôt comparable à un travail, ou à un viol collectif ? ». L’auteur indique : « En réalité le paiement représente d’abord l’achat d’un consentement non désiré, un dédommagement monétaire pour un abus sexuel. C’est cela que masque l’expression travail du sexe : la prostitution est d’abord un viol-location ». Joël Martine discute aussi du contrat et du consentement, « Le consentement mutuel érigé en nec plus ultra de la liberté disculpe le déni de droits inaliénables et estompe l’inégalité économique, le racisme, le sexisme ».

. La Presse - La rivalité entre femmes : réalité ou stéréotype ?
La femme est-elle un loup pour la femme au travail, tel que le suggère un essai américain signé par deux consultantes en management ? Des auteures québécoises se sont aussi penchées sur le sujet tabou pour montrer comment l’estime de soi et les rapports de pouvoir influaient sur les relations entre femmes au travail. Les spécialistes sont d’avis différents.

. Journal de Montréal - Les enseignants composent quotidiennement avec la diversité religieuse des élèves ou de leurs parents
Les enseignants composent quotidiennement avec la diversité religieuse des élèves ou de leurs parents. Encore divisés sur la question, ils seront directement touchés par l’application d’une charte des valeurs québécoises. « Vous n’êtes qu’une femme, voilà pourquoi ça ne marche pas dans votre école madame. » Cette phrase a été lancée devant quelques témoins par le père d’un élève de confession musulmane à la directrice d’une école. L’anecdote est rapportée par une enseignante qui, comme plusieurs, doit parfois composer avec ce genre de commentaires.

. madmoizelle - Ces héroïnes badass de dessin animé auxquelles on ne pense jamais
Parce qu’il n’y a pas que Mulan et Mérida dans la vie, voici une dizaine d’héroïnes de dessin animé très badass, mais trop souvent oubliées ! Marina, Lily, Molly Grue, Yum Yum, Aisling, Kiki et d’autres. Ou Arete, une petite princesse enfermée, qui passe un film entier à déconstruire les contes de fées et à prouver qu’elle est « autre chose qu’une princesse ». Elle devine comment fonctionne une technologie extraterrestre en plein Moyen-Âge, sauve une région entière de la sécheresse et se libère toute seule sans l’aide du moindre chevalier servant. Bref : badass !

. Planning familial - 28 septembre, Journée internationale pour la dépénalisation de l’avortement
Les femmes ont peu ou pas accès à l’avortement dans une très grande majorité de pays à travers le monde. Les législations en la matière sont extrèmement restrictives. Même quand elles remplissent les conditions légales, les femmes accèdent difficilement à des services d’avortement, surtout les femmes en situation de pauvreté. Du coup, beaucoup avortements sont pratiqués dans des conditions très risqués pour la santé des femmes. Face à la menace croissante des forces politiques conservatrices et religieuses qui cherchent à revenir en arrière, à bloquer les efforts pour améliorer les lois et fournir des services, nombre d’organisations - y compris en Europe - ont bien vu la nécessité de créer un mouvement international de défense et de promotion du droit à l’avortement.

. Le Devoir - Charte des valeurs québécoises - Le silence de Fatima
Depuis le dévoilement du projet de Charte des valeurs, la seule députée musulmane de l’Assemblée nationale, la libérale Fatima Houda-Pepin, refuse de se prononcer sur un enjeu qui pourtant l’intéresse au plus haut point. Ce silence s’explique par le fait qu’elle n’est pas au diapason de son parti, qui n’irait pas assez loin pour assurer la neutralité de l’État. Or entendre son point de vue serait fort pertinent dans le débat actuel.

. Couture-Boulet - Guy Turcotte : tout ce qu’il faut savoir sur l’appel
C’est lundi prochain, soit le 30 septembre, que la cause de Guy Turcotte sera entendue par la Cour d’appel du Québec, à Montréal. La couronne tentera alors de convaincre 3 juges qu’un nouveau procès devrait être ordonné. L’histoire a choqué le Québec, en février 2009, alors qu’un cardiologue assassinait froidement ses deux enfants : Olivier, 5 ans, et Anne-Sophie, 3 ans. Mais ce drame a totalement bouleversé le Québec en juillet 2011 lorsque le jury chargé de juger du sort de Turcotte l’a déclaré non-criminellement responsable en raison de troubles mentaux. Même si ce jugement ne peut être considéré comme un acquittement, il faisait tout de même en sorte que l’accusé évitait une peine de prison.

. Huffington Post - Un monde sans religions
Je pourrais raconter tant d’histoires sur la division que créent les religions et les religieux dans le monde. Outils pour assurer la soumission, pour séparer les peuples et pour nourrir les guerres. J’ai vu la tristesse des églises remplies de fidèles qui croyaient en Dieu, mais qui ne croyaient pas en eux-mêmes. J’ai aussi été témoin en Amazonie du bouleversement créé par ceux qui traduisent la bible dans les langues locales et qui, en le faisant, transforment les valeurs de ces peuples qui, avant de connaître les mots saints, vivaient en harmonie avec l’âme de la terre et du ciel.

. MadmoiZelle - Prostitueurs : quand "les clients évaluent la marchandise"
Dans leurs mots, la déshumanisation des travailleuses du sexe est totale. On dit que c’est un métier, ce serait même "le plus vieux métier du monde". Dans cette optique, la prostitution ne serait guère plus qu’une vulgaire prestation de service. C’est précisément ce qui ressort des commentaires laissés par les "clients" sur les sites d’évaluation des agences d’escort-girls. Lire des cocmmentaires de prostitueurs.

. La Presse - Purement dément
En 2013, il y a, à Montréal, des filles vivant dans des familles où la volonté de contrôle religieux sur leurs choix, leurs goûts, leurs rêves, leur vision de leur vie et de leur avenir est si grande qu’elles peuvent craindre pour leur vie. Durant la dernière année, des familles sont venues demander qu’on leur fournisse un certificat prouvant la virginité d’une jeune fille. On a l’impression de revenir dans une époque lointaine, presque moyen-âgeuse, mais ça s’est passé tout récemment. Et pas en Afghanistan sous les talibans ou chez les intégristes saoudiens. Cela s’est produit probablement tout près de chez vous.

. Blogue d’Aziz Farès - Ostentatoire !
De quoi ont donc peur ces défenseurs de signes "ostentatoires" qu’ils revendiquent de porter haut et fort comme un trophée identitaire ? Craignent-ils de disparaître corps et âme dans ce Québec qui leur a ouvert les bras, eux et elles qui se sont enfui-es de leur pays pour échapper à l’arbitraire d’une loi présentée comme divine ?… et dont ils/elles réclament, ici, l’application stricte. Loi indiscutable, loi imposée par la force dans des pays où le mot Liberté est interdit : de penser, de pratiquer, ou non, une religion (quelle qu’elle soit !), d’écrire dans les journaux, de vivre sa sexualité, de choisir ses représentant-es…

. Courrier international - Iran - Les femmes reprennent espoir
Chez les féministes, l’heure est à un optimisme prudent. Selon Sussan Tahmasebi, une militante iranienne engagée dans la cause féministe, les femmes attendent deux choses. Premièrement, l’abrogation des politiques visant les discriminations préjudiciables aux femmes mises en place sous le gouvernement d’Ahmadinejad ; deuxièmement, des coups d’accélérateur en matière de droits des femmes, comme une réforme du système judiciaire assurant l’égalité hommes-femmes, notamment en termes d’emploi.

. Le Devoir - Le conseil du statut de la femme en crise - Sortie dommageable
Les mêmes nominations faites il y a six mois n’auraient sans doute pas déclenché un tel débat. Malgré tout, la sortie de Julie Miville-Dechêne, jeudi dernier, apparaît avec le recul excessive et dommageable. D’abord dans sa conclusion selon laquelle ces nominations auraient mis fin à la liberté de pensée de l’organisme ainsi qu’à son indépendance. Il faut savoir que les nouvelles membres du Conseil, même si elles faisaient bloc pour une Charte des valeurs (ce qui n’est pas certain), demeureraient en minorité parmi les membres votant.

. La Presse - Aide médicale à mourir : la protectrice du citoyen appuie le gouvernement
Le projet controversé visant à légaliser l’aide médicale à mourir a franchi une nouvelle étape, mardi, avec l’appui sans équivoque donné par la protectrice du citoyen. Raymonde Saint-Germain va même jusqu’à souligner le courage démontré en haut lieu, alors que l’Assemblée nationale s’apprête à briser le tabou entourant la délicate question de l’intervention médicale entraînant la mort, dans les cas de grands malades en fin de vie.

. Télé-Québec - Les francs-tireurs - Karim Akouche et Leila Lesbet
Richard Martineau rencontre Leila Lesbet et Karim Akouche, deux Québécois d’origine algérienne qui estiment que la Charte des valeurs québécoises est non seulement nécessaire, mais qu’elle arrive à point au Québec. « On a un rendez-vous avec l’Histoire, » résume Leila Lesbet, qui vient d’être nommée, dans la controverse, au C. A. du Conseil du statut de la femme.

. Le Devoir - Compressions : les services à la population écopent
La protectrice du citoyen Raymonde Saint-Germain constate que les compressions ont des effets néfastes sur l’accessibilité aux services publics et sur leur qualité. C’est le cas dans le réseau de la santé et des services sociaux même s’il bénéficie sur papier d’une hausse de 4,8% de son budget. Près de la moitié de la hausse va cependant dans les poches des médecins qui bénéficient d’un "rattrapage" négocié par le gouvernement Charest.

. Le Devoir - Scission au sein de la Fédération des femmes
Un nouveau groupe, Pour les droits des femmes (PDF), verra sous peu le jour afin de dénoncer le féminisme individuel que prône la Fédération des femmes du Québec et qui l’a amenée à défendre le voile islamique. Au contraire, PDF ira jusqu’à militer pour l’interdiction du voile intégral partout, même sur la rue. Il regroupera des féministes de tous les horizons, notamment l’ex-ministre Louise Beaudoin et l’ex-juge de la Cour suprême Claire L’Heureux-Dubé. Luce Cloutier, anthropologue qui s’est prononcée pour la laïcité, en sera la porte-parole.

. La Presse - Fécondation in vitro : des médecins sonnent l’alarme
Une recrudescence récente de grossesses multiples à la suite de traitements de fécondation in vitro (FIV) inquiète le Collège des médecins, qui a ouvert une enquête pour faire la lumière sur ce qui se passe dans les cliniques de fertilité, a appris La Presse. Au cours des dernières semaines, certains hôpitaux ont reçu des appels de femmes devenues enceintes de triplés ou de quadruplés à la suite d’une fécondation in vitro. Elles demandaient une réduction foetale, c’est-à-dire une intervention médicale pour réduire le nombre de foetus.

. CLQ Rassemblement pour la laïcité - La laïcité : un principe rassembleur.
Une charte de la laïcité serait une avancée historique pour le Québec

Nous sommes des citoyens et des ciroyennes de tous horizons politiques, de toutes origines et de tout âge, rassemblés autour du principe de laïcité comme projet d’avenir pour la société québécoise. Le débat de société actuel pose la question de savoir quelle société nous voulons pour demain. Nous estimons que le devenir d’une société ne peut se fonder sur l’exacerbation des différences, mais bien sur l’adhésion à un socle commun de valeurs citoyennes. Pétition à signer. "Conférence de presse première partie sur Youtube.

. L’Actualité - Julie Miville-Dechêne, Gérard Bouchard et moi
Au départ, la sortie très médiatisée de Julie Miville-Dechêne, qui accusait le gouvernement d’ingérence politique, m’a bien fait rigoler. D’abord, parce que celle que certains disaient être muselée a en effet eu droit à une tribune médiatique de très grande ampleur. Jamais, à ma connaissance, la présidente du Conseil du statut de la femme (CSF) n’avait été autant visible dans l’espace médiatique. Dommage qu’elle n’en ait pas profité pour faire la promotion de l’avis officiel sur la laïcité du Conseil qu’elle préside, comme elle l’a déjà fait dans le passé et ce, sans nouvelle étude...

. Les Nouvelles News - Merkel, entre fer et mère
Après avoir été une « dame de fer », Angela Merkel, est aujourd’hui présentée comme une « mère bienveillante ». Deux qualificatifs incontournables pour les dirigeantes. De Margaret Thatcher à Angela Merkel en passant par Aminata Touré ou Erna Solberg les observateurs ne voient pas d’autres alternatives pour une femme...

. Le Devoir et Sisyphe - Charte des valeurs québécoises - Le CSF a peut-être perdu toute crédibilité pour s’exprimer
Les propos qui ont été rapportés dans les médias laissaient croire que le Conseil était divisé sur la question de la Charte des valeurs québécoises, et que le Conseil envisageait de faire une étude sur l’impact de l’interdiction des signes religieux dans la fonction publique. La question de la possible ingérence politique a été largement commentée, mais la question de la division du Conseil avant les nouvelles nominations et des études qu’il souhaitait mener ne l’a pas été. En tant que membre du CSF, je souhaite m’exprimer car les propos qui ont été tenus dans les médias me semblent donner aux Québécoises et aux Québécois une image tronquée de la façon dont se prennent les décisions au sein de cet organisme.

. Urbania - La vulve porno seulement
pour dédramatiser. Pour postuler que la vulve est une partie du corps qui n’a pas forcément à être réduite à l’image strictement « dirty-naughty » à laquelle la culture de masse semble vouloir l’assimiler. Il y avait en effet une volonté assumée de dénoncer la tyrannie dont le sexe féminin est victime. [La censure] est un message cruellement paradoxal à envoyer aux femmes ! D’un côté, on met de l’avant une image idéalisée de leur sexe. Mais de l’autre, lorsque vient le temps de l’aborder de manière franche et humaine, on le refuse. On le cache, comme s’il s’agissait au fond de quelque chose de honteux.

. Les Nouvelles/News - 26 octobre, les Saoudiennes au volant
Depuis trois ans maintenant, des militantes saoudiennes revendiquent, sans succès, le droit de prendre le volant. Elles lancent à nouveau ce message en organisant une journée de mobilisation le 26 octobre, jour où les Saoudiennes sont invitées à défier le régime en prenant le volant. Et la communauté internationale est appelée à les soutenir. Aucun texte religieux ne justifie cette interdiction, reconnaissait le 19 juillet le chef de la police des mœurs saoudienne. C’est aussi ce que souligne la campagne lancée le 21 septembre, qui appelle le gouvernement saoudien à « publier un décret officiel pour lever cette interdiction ».

. Le Courrier international - Royaume-Uni - Le gouvernement veut couper les fonds des sites pornos
David Cameron a demandé aux banques et aux compagnies de cartes de crédit de bloquer les paiements des clients des sites pornographiques qui laissent les mineurs accéder à leur contenu. Le but de cette mesure est de "diminuer l’exposition des enfants à la pornographie sur internet, certes légale", mais qui "corrompt la jeunesse", estime David Cameron.

. Blogue de Louise Mailloux - Une Charte pour la nation
Comment comprendre qu’un projet de loi sur la laïcité, parce que c’est bien de cela dont il s’agit, puisse provoquer une pareille levée de boucliers et une telle unanimité chez les politiciens du Québec et d’Ottawa, chez les journalistes, chez les intellectuels et chez les musulmans ? Comment expliquer ce puissant tir d’artillerie groupé contre le projet du PQ qui veut affirmer, comme bien d’autres pays l’ont fait avant nous, la neutralité de nos institutions publiques et interdire le port de signes religieux ostentatoires pour le personnel de l’État durant ses heures de travail. Comment expliquer que ces exigences pourtant très raisonnables fassent de nous des racistes et des islamophobes ?

. La Presse - Fragile, la liberté féminine
Dans cette saga qui divise profondément la société québécoise, les médias nous montrent régulièrement des figures de jeunes femmes qui, dans leur désir légitime de contestation identitaire, affirment très fort être femme voilée et libre. La dernière que j’ai entendue s’appelait Fatima et elle se disait aussi féministe. Je ne peux résister à la tentation de te rappeler qu’être à la fois jeune, femme voilée et libre dans ses choix est un grand privilège qui impose aussi un certain devoir de mémoire à celle qui le scande.

. Le Gorafi - Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota
Zein Sawaya de l’institut de sondage a piloté cette étude qui aura pris 6 mois pour interroger plus de 2500 hommes de tous profils. Et selon elle le constat est sans appel : « Près de 9 hommes sur 10 restent persuadés qu’il s’agit d’une voiture de la marque japonaise Toyota. 7% affirment que le clitoris a un rapport avec une divinité de la mythologie égyptienne. Les 4% restants disent n’avoir jamais entendu parler d’une telle chose. » explique t-elle.

. Radio-Canada - Mariages forcés en Ontario : au moins 210 cas en trois ans
Le groupe South Asian Legal Clinic of Ontario précise que la majorité des victimes étaient des musulmanes. Mais la plupart des cas étaient le résultat de motivations culturelles, indique le sondage. L’honneur, l’argent et des questions d’immigration figuraient aussi parmi les facteurs qui auraient incité des parents, des frères et soeurs ou des proches à forcer une femme à se marier. Le problème touche aussi les communautés hindoue et sikhe notamment. La plupart des victimes étaient âgées de 16 ans à 34 ans.

. Blogue de Patric Jean - La prostitution volontaire est une idée judéo-chrétienne
On reproche souvent aux abolitionnistes de la prostitution leur supposée tendance au puritanisme et au moralisme chrétien. Il s’agit là en fait d’un sacré retournement argumentatif, plutôt malhonnête. L’idée que l’on puisse librement choisir la prostitution puise son origine dans le concept très judéo-chrétien du libre-arbitre. Dieu nous aurait faits "libres" de faire le bien ou le mal, de choisir un destin, une voie. Celui qui s’écarte du chemin indiqué doit donc légitimement être puni, soit par la justice des hommes, soit au moment d’accéder à l’éternité. Au final, tous seront jugés selon qu’ils auront "librement choisi" tels ou tels comportements.

. La Presse - Au nom de l’hymen
Dans la dernière année, des familles ont fait la même demande dans quatre établissements de santé de la grande région de Montréal : elles voulaient qu’un médecin émette un certificat de virginité pour une jeune fille. Dans un rapport, deux éthiciennes rapportent des cas troublants et dénoncent cette pratique. « C’est un drôle de message qu’on a envoyé à cette jeune fille. Elle ne nous l’a jamais dit, mais elle a certainement ressenti une trahison de la part du système de santé », explique Claire Faucher, professeure adjointe de clinique à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, qui a recueilli ce témoignage.

. France Net Info - Les alliés objectifs de l’islamisme québécois
De Philippe Couillard à Justin Trudeau, de Lise Ravary à Vincent Marissal en passant par Radio-canada, le front du refus politico-médiatique semble figé dans une position rétive à toute approche sereine et démocratique. Le fait même de dire que la suppression des signes religieux ostentatoires risque de menacer le travail de certains agents de l’État est la plus belle preuve que l’État est pris en otage, que la logique confessionnelle a pris le pas sur la nécessaire neutralité de l’État. Les éducatrices en milieu de garde sont doublement victimes. Elles sont victimes de l’aliénation islamiste d’abord qui a réussi à leur faire porter le voile du renoncement à elles mêmes, à leur corps, à leur humanité sous peine de châtiment divin. Cette peur est, hélas, bien réelle.

. Le Devoir - Charte des valeurs québécoises - Les voix pro-Charte s’organisent
Un front commun pro-Charte des valeurs québécoises s’organise, a appris Le Devoir. Lancé mardi prochain lors d’une conférence de presse, le « Rassemblement pour la laïcité », composé d’une quinzaine d’organismes et d’une cinquantaine de personnalités, tentera de contrebalancer la vive opposition au projet de Charte des valeurs du gouvernement. Le Rassemblement pour la laïcité pourra aussi compter sur l’appui du collectif pour la laïcité de Québec solidaire, une voix qui diverge de la position véhiculée jusqu’ici par les porte-parole.

. Huffington Post Québec - Lettre ouverte à Françoise David sur la laïcité
Pour un parti qui se réclame d’une analyse d’inspiration marxiste et féministe, le consentement tacite au multiculturalisme est doublement contradictoire. Ce n’est pas en considérant les immigrants comme des « victimes » in abstracto et en regardant l’intégrisme avec attendrissement et bienveillance que vous rassemblerez au-delà de 6,03% des suffrages aux prochaines élections. C’est d’un projet citoyen dont le Québec a besoin, et non d’un projet ethno-communautariste, de surcroît très ambigu. Tantôt vous condamnez les régimes théocratiques, tantôt vous cajolez les employé-e-s au service de l’État qui affichent ostensiblement leurs convictions spirituelles. Quelle « solidarité » Québec solidaire préconise-t-il ?

. Radio-Canada 24/60 - Les propos de la présidente du Conseil du statut de la femme jugés « indélicats »
En entrevue à l’émission 24/60, vendredi, Julie Latour a déploré que les accusations de la présidente du CSF « jettent une ombre sur la collégialité » du Conseil. Selon elle, les quatre femmes nouvellement nommées, dont elle fait partie, ne sont pas de celles « à qui l’on dicte quoi penser ». « Je m’engage avec l’objectivité, la rigueur et l’ouverture d’esprit dont je fais preuve dans tout mon parcours. » Contrairement à ce que laisse entendre Mme Miville-Dechêne, dit-elle, son intérêt pour la laïcité ne signifie pas qu’elle « a des idées toutes faites ».

. L’histoire par les femmes - Lili Boulanger, compositrice au destin tragique
Lili et sa grande sœur, Nadia, apprennent très tôt la musique et y montrent de grandes prédispositions ; Lili sait déchiffrer une partition avant d’apprendre à lire. Du fait de sa santé fragile, c’est à domicile qu’elle reçoit des cours de piano, de harpe, de violon, d’orgue et de violoncelle. Elle commence très tôt à composer, et il reste aujourd’hui de ses œuvres de jeunesse une Valse en mi majeur, composée à l’âge de treize ans. En 1913, elle devient la première femme à remporter le concours du grand prix de Rome avec sa composition Faust et Hélène.

. Le Devoir -
Charte : le Conseil du statut de la femme se dit muselé

En nommant quatre nouvelles membres au Conseil du statut de la femme (CSF), Québec cherche à museler l’organisme dans le débat sur la Charte des valeurs québécoises, dénonce sa présidente Julie Miville-Dechêne. En entrevue avec Le Devoir en après-midi jeudi, Mme Miville-Dechêne a dit percevoir ces nominations, dont elle n’a été informée que quelques minutes avant leur annonce, comme une prise de contrôle de l’organisme. « C’est pour cela que j’interviens. Depuis 40 ans, le CSF avait le loisir de participer aux débats de société de façon non partisane. En toute indépendance. Ce que ça veut dire, c’est que le Conseil ne pourra pas participer au débat de société. »

. La Presse - Museler : jamais une bonne idée
Je ne trouve pas que c’est obligatoirement, nécessairement, une mauvaise idée de vouloir interdire le port du foulard islamique dans la fonction publique. Par contre, je trouve que c’est une très mauvaise idée d’empêcher le Conseil du statut de la femme du Québec de réfléchir ndépendamment sur la question. Je ne suis pas contre la nomination de Leila Lesbet, de Julie Latour, d’Ann Longchamps et de Lucie Martineau comme membres du conseil. Par contre, je trouve déplacé que le gouvernement les nomme en catimini, sans en avertir l’organisme, comme s’il essayait de cacher ses intentions, comme s’il essayait de piper les dés en sa faveur, ni vu ni connu.

. Le blogue de Jocelyne Robert - La Charte des valeurs québécoises : Les cinq arguments des « chartophobes »
Ce projet de charte, courageux et imparfait, a été critiqué haut et fort par des Québécois auto-proclamés intellectuels ouverts, humains et accueillants, et par les Canadiens, de Harper à Mulcair, qui ne supportent pas que le Québec assume sa destinée. Les deux groupes tentant, l’un et l’autre, de tasser le projet de laïcité dans le coin droit de l’arène identitaire. Mise de l’avant pour être discutée, cette charte est devenue pour nombre de ses détracteurs la dernière cartouche à la mode pour tirer à bout portant sur la Première Ministre Marois et sur le PQ.

. Irréductablement féministe - Des papillons au ventre !
Nous y sommes, Maud Olivier, députée de l’Essonne, a présenté à la délégation des droits des femmes, un ensemble de recommandations visant à abolir la prostitution en France. Va suivre une proposition de loi visant à « lutter contre le proxénétisme, accompagner des femmes prostituées, adopter une prévention auprès des jeunes, et à responsabiliser les clients. » Enfin, le travail des associations féministes et humanistes qui notamment luttent contre les violences sexuelles vont porter leurs fruits.

. Huffington Post France - À deux heures près, l’anorexie m’emportait
L’anorexie n’est pas qu’un caprice de jeunes filles qui refusent de s’alimenter. L’anorexie n’est pas uniquement une maladie alimentaire. C’est un trouble du comportement alimentaire, qui associe un pan nutritionnel et un autre psychologique. Si la maigreur est la phase la plus visible, elle n’est que celle qui émerge. Elle n’est que la figuration de tous les maux de l’anorexique. Ces maux qu’elle ne parvient pas à exprimer, faute de place, faute de moments, faute de mots. À force de se taire pour ne pas déranger avec mes problèmes et mes difficultés à trouver ma place dans cette société que je trouvais trop agressive, j’ai avalé mes souffrances.

. Ouest-France.fr - "Je vivais l’enfer". Debby a échappé à la prostitution
Elle a 22 ans, un joli sourire et des projets plein la tête. Pourtant, Debby (prénom d’emprunt) revient de loin. Elle a réussi à fuir l’enfer de la prostitution et des trottoirs parisiens où l’avait collée un voyou, un esclavagiste nigérian. Alors que les députés français s’apprêtent à étudier une proposition de loi visant à pénaliser les clients et à mieux lutter contre la traite des femmes, Debby a accepté de raconter son histoire. Elle commence dans un village du Nigeria.

. La Métropole - Les musulmans favorables à la charte des valeurs québécoise ?
Ceux que vous avez vu proclamer leur colère sont en réalité embrigadés par les intégristes islamistes. C’est une minorité au sein de la grande famille musulmane. S’ils font beaucoup parler d’eux, c’est qu’ils crient plus fort que les autres. Mais qu’est-ce qu’en disent les autres, ces Musulmans modérés qui forment encore la majorité ? Je discutais l’autre jour avec une femme venue du Maghreb, qui est un modèle d’intégration à la société québécoise. Voici en gros ce qu’elle me disait : "Écoutez cher Monsieur. Si j’ai quitté mon pays c’est justement en raison de la montée des Islamistes, qui voulaient contrôler ma vie. " Et ce qui m’a davantage surpris dans mes échanges avec des Musulmans modérés, c’est que non seulement sont-ils pour l’établissement d’une Charte des valeurs québécoise, mais ils se montrent entièrement d’accord dans sa formulation actuelle.

. Les Nouvelles/News - Libérations porteuses d’espoir en Iran
C’est un signal fort. Nasrin Sotoudeh a été libérée mercredi 18 septembre. Cette avocate iranienne qui a reçu le Prix Sakharov en 2012 purgeait depuis 2010 une peine de six ans de prison pour propagande et de conspiration portant atteinte à la sûreté nationale. Elle avait représenté des militants de l’opposition emprisonnés après l’élection présidentielle contestée de juin 2009. La veille, le régime avait libéré plusieurs autres prisonniers politiques ou religieux, dont 7 femmes. Parmi elles, les journalistes et militantes Mahsa Amrabadi et Mahboubeh Karami, membre de la campagne ’un million de signatures’ pour les droits des femmes en Iran.

. Change.org - Ne votez pas l’amendement masculiniste dans la loi #EgalitéFH
Si cet amendement était voté, les dénonciations de violences sexuelles et d’inceste par un parent, ou des carences et déficiences parentales pourraient, comme c’est déjà souvent le cas, être considérées comme une manipulation. Pour rappel, il s’agit d’un concept inventé par un psychologue nord-américain Richard Gardner, qui prônait la pédophilie et les paraphilies comme utiles à la perpétuation de l’espèce. Ce concept ne repose sur aucune base scientifique. Faut-il rappeler que 3% des enfants sont victimes d’inceste ? Seront mises en danger et passibles de sanctions, les femmes victimes de violences qui sont dans l’obligation de se mettre en sécurité pour protéger leur vie et celle de leurs enfants en s’éloignant. Il s’agit d’un recul sur le principe d’égalité.

. Le Devoir - Les jeunes femmes davantage à risque d’infarctus indolores
Dans l’étude, les femmes étaient plus nombreuses que les hommes à ne pas avoir éprouvé la typique douleur thoracique : 19% des femmes - soit une femme sur 5 - contre 14 % des hommes. Et « l’absence de ce symptôme est encore plus fréquente chez les femmes âgées », précise la Dre Louise Pilote, directrice du service de médecine interne au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et principale auteure de l’étude. Les résultats ont également confirmé que les infarctus indolores n’étaient pas moins graves que ceux s’accompagnant de cette douleur thoracique qui prend généralement naissance au milieu de la poitrine sous forme d’une sensation de pression se propageant vers la mâchoire et les bras, surtout du côté gauche.

. La Presse - Un juste retour des choses
Ce que beaucoup d’immigrants issus de ces communautés oublient, c’est que le Québec nous offre : la sécurité civile, l’égalité homme-femme, l’assurance maladie, la liberté de penser et de nous exprimer, un système judiciaire digne de ce nom, la liberté de pratiques religieuses diverses, une éducation ouverte sur les différences, des services sociaux qui tiennent compte de cultures variées et beaucoup plus. En tant qu’immigrant, on reçoit beaucoup ! Et c’est ce qui m’amène à poser les questions suivantes : que donnons-nous en retour ?

. Les Nouvelles/News - Dans la loi Égalité, des mini-miss et des grues
Le projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes a été adopté sans encombre au Sénat. Qui y a ajouté l’interdiction des concours de miss avant 16 ans, mais a aussi répondu favorablement au lobbying des « pères perchés » pour la garde alternée. Les sénateurs ont même, dans l’ensemble, renforcé les dispositions du texte. Par exemple en étendant le périmètre du délit d’entrave l’IVG, ce qui constitue une « protection renouvelée et exigeante du droit des femmes à l’interruption volontaire de grossesse". Un autre amendement adopté, étend le rôle du Conseil supérieur de l’audiovisuel.

. Huffington Post Québec -
Témoignage de Cameron Bay, actrice porno séropositive : « On tourne sans préservatif »

En novembre dernier, les électeurs de Los Angeles ont fait passer une loi rendant obligatoire l’usage du préservatif dans le porno, et ce malgré une forte mobilisation de l’industrie contre cette mesure. Mais des gens qui travaillent dans ce milieu racontent que la nouvelle loi n’est pas appliquée. Après avoir eu des relations sexuelles avec cinq hommes dans sa première scène porno, Bay a eu une infection rénale qui l’a rendue malade durant des semaines. Durant la scène, un acteur a frappé trop fort la jeune femme, la blessant gravement à la poitrine gauche.

. Mondialisation.ca - Femmes autochtones disparues
Jusqu’à ce que le Gouvernement mette fin, en 2010, à son aide financière, l’Association des femmes autochtones du Canada, a fait une enquête à travers le Canada, et dénombré, à partir des années 1960, 582 cas de femmes disparues ou assassinées. Les cas non documentés et non signalés de telles victimes seraient beaucoup plus nombreux. En Ontario, on a relevé 70 cas de femmes autochtones disparues ou assassinées, qui étaient mères, pour la plupart (90)%, et trois cas, jusqu’ici, en 2013 1 ; 45% de ces cas restent à étudier.

. Le Devoir - Charte des valeurs - À distinguer
Avant que la question de la Charte des valeurs québécoises ne soit complètement réduite à une affaire d’intolérance et de xénophobie, comme on a ramené l’an passé le printemps étudiant aux seules manifestations violentes, osons encore parler du fond de la question : la nouvelle force du religieux dans l’espace public. Autrefois, il n’y a pas si longtemps, le Québec avait pourtant su s’extirper de la pesanteur catholique en distinguant les croyances de leurs représentations.

. Les Terriennes - Les Rwandaises en ligne directe (de bus) avec leur Parlement
Les 16, 17 et 18 septembre 2013, six millions de Rwandais sont invités à renouveler leur Parlement, qui devrait cette fois encore être majoritairement féminin grâce aux mécanismes constitutionnels mis en place. Depuis 2003, la Constitution garantit aux Rwandaises un minimum de 30% de présence au Parlement (24 sièges) dans une liste dédiée, séparée de celles des partis politiques. Les femmes ont donc le choix ou bien de se présenter dans cette catégorie protégée, ou bien de concourir pour les 53 sièges des partis politiques, élus au suffrage universel. C’est précisément grâce à ce mécanisme constitutionnel que les Rwandaises parviennent à plus de 50% des sièges du Parlement, d’autant que les listes des partis doivent aussi présenter un seuil minimum de 30% de femmes.

. Entre les lignes entre les mots - Refuser d’être un homme, interview de John Stoltenberg par Sporenda
À première vue, le féminisme d’un homme semble aussi cohérent que l’antiracisme d’un blanc, la solidarité d’un goy contre l’antisémitisme ou les convictions de gauche d’un riche. Sauf que nous savons toutes que ce n’est pas si simple. De même qu’on « ne naît pas femme, on le devient », on ne naît pas homme, on le devient. John Stoltenberg, nous explique en quoi les hommes aussi seront bénéficiaires de la déconstruction des rôles.

. Le Devoir - Une Charte garante d’un long avenir dans la diversité
De confessionnel, le système public d’éducation est devenu laïque. Cette mutation a été réalisée entre autres grâce à des religieuses et des religieux qui, pour respecter la diversité des élèves et des parents, se départaient de leurs costumes religieux et de tous signes religieux ostentatoires. Aujourd’hui, c’est la diversité des convictions religieuses du personnel d’une institution publique neutre qu’il faudrait respecter, d’après ceux qui s’opposent au projet de Charte des valeurs québécoises. Ainsi, dans le monde de l’éducation, le respect des convictions de l’enseignant a maintenant priorité sur le respect des convictions des élèves et des parents. Étrange conception de la neutralité des institutions publiques ! Il s’agit là d’une inversion de la priorité du respect des convictions qui me paraît bien dans le vent de l’individualisme moderne, un individualisme répandu et encouragé par les tribunaux canadiens.

. L’aut’journal - L’impératif de la laïcité
Le projet de charte proposé s’inscrit dans une perspective d’inspiration démocratique et républicaine, soucieuse de la liberté de religion, mais aussi de la liberté de conscience des citoyens. Dans une société démocratique, il importe de souligner que la liberté de conscience n’est pas moins importante que la liberté de religion ; elle renvoie entre autres au droit de tout individu de pratiquer ou de ne pas pratiquer une religion, d’être agnostique ou athée, et de ne pas se faire imposer un modèle religieux dans les institutions de l’État.

. Le Harfang - Les orphelins du débat sur la charte des « valeurs » (1/2) : Réplique aux injustes « inclusifs »
D’un côté, les opposants à une éventuelle charte, habités d’une supériorité morale, ont levé un barrage d’attaques ad hominem et d’anathèmes. Impossible d’être pour une charte traitant de la laïcité sans être xénophobe, raciste, intolérant ou prônant l’exclusion. De l’autre, nous avons affaire, à ce jour, à un gouvernement qui mène maladroitement le débat et qui risque de le faire déraper au point de tuer une avancée que nous considérons comme nécessaire pour la nation québécoise. Nous sommes, dans le débat actuellement mené, des orphelins qui trouvons la situation doublement injuste. Vous l’aurez compris, il se trouve que nous sommes partisans d’une charte de la laïcité. Dans ce premier texte d’une série de deux, nous tenterons de rétablir la légitimité du débat sur la Charte des « valeurs », injustement attaquée par ses opposants.

. beyourownwomon - La Charte des valeurs québécoises face à la mythification de l’exclusion
Quelques mots de soutien aux citoyen-n-es québécois-e-s. Le gouvernement québécois a proposé, il y a quelques jours, l’adoption d’une Charte des valeurs québécoises afin de palier la montée intégriste, et sa légitimation culturaliste grandissante et instituée par les accommodements raisonnables. Cris de colère de la part des gourous intégristes et ses martyres voilées, voilà que le gouvernement ne serait rien d’autre qu’un corps fasciste, raciste, et autoritaire. Pourtant, nous voilà face à une Charte qui affirme les jalons d’une communauté politique ayant à cœur l’émancipation humaine, la liberté, et l’égalité de toutes et tous.

. La Gazette des femmes - Travailleuses domestiques étrangères assignées à résidence
Au Canada, les travailleuses domestiques étrangères doivent résider chez leur employeur. Une obligation qui ouvre la porte à diverses violations de leurs droits. Diane-Valérie Bilala : "Il y a tout d’abord la contrainte spatiale qui se transforme en contrainte professionnelle. En étant sur place sept jours sur sept, la travailleuse devient totalement disponible pour son employeur. C’est une contrainte à la liberté de circulation et une violation de son droit de ne pas travailler. Cela entraîne aussi un certain isolement, puisqu’elle est constamment sollicitée et n’a pas la possibilité de se construire un réseau social. Une autre violation que j’ai notée au fil de mes entrevues est l’absence de vie privée."

. Radio-Canada - Les fées ont soif d’hier à aujourd’hui
En 1978, l’écrivaine et poète Denise Boucher créait la pièce de théâtre controversée Les fées ont soif, une allégorie autour de la rébellion des femmes contre le joug religieux. Trente-cinq ans plus tard, Denise Boucher porte un regard sur le débat autour des signes religieux à travers le prisme de sa pièce. À Montmartre en France, un théâtre a décidé de reprendre la pièce et pour actualiser le propos, le symbole du chapelet a été remplacé par celui du voile. Pour Denise Boucher « C’est une parole qui tient encore le coup. » Suivent les entrevues de Joël Le Bigot avec Guy Rocher et Christian Rioux à propos du projet gouvernemental de législation sur la laïcité de l’État, nommé "charte des valeurs québécoises".

. À dire d’elles - GPA ou l’ultime forme de dissociation marchande
Je sais, en ce moment je n’ai qu’un mot à la bouche (façon de parler) : "L’être et la marchandise". Ce livre fondamental, écrit par Kajsa Ekis Ekman, fait le point sur la marchandisation des êtres humains au travers d’une analyse très fine des discours pro-prostitution et pro-maternité de substitution, appelée par certains "Gestation pour autrui (GPA)". Il s’agit en réalité du commerce d’êtres humains : on achète pendant 9 mois une personne et l’enfant qu’on lui demande de porter.

. L’Actualité - Charte des valeurs : respirons par le nez
Information à sens unique, parti pris, désinformation, propagande mensongère, couverture indigeste et biaisée, démagogie, voilà quelques-uns des qualificatifs qui circulent dans les milieux de la militance laïque pour qualifier la couverture médiatique, qui dure maintenant depuis trois semaines, du projet de législation sur la laïcité. Où sont donc les 67 à 78% de Québécois qui appuient l’idée de restreindre l’affichage de signes religieux ostentatoires dans les services publics et les lieux d’enseignement ? Tous des tarés de droite ? Où sont ces membres des minorités culturelles et des minorités ethniques qui nous implorent de ne pas être naïfs devant la montée de l’intégrisme religieux dans leurs rangs ? Tous des xénophobes et des islamophobes ? Les porteurs de vêtements religieux distinctifs ne représentent qu’une faible proportion des communautés religieuses, mais leur opinion semble être la seule qui vaille par les temps qui courent.

. Le Journal de Montréal - Les gentils contre les méchants
Les gentils se rangent sous la bannière des droits fondamentaux. Ils se grandissent en diabolisant leurs adversaires. Ils rejouent la guerre éternelle du bien contre le mal. Je note une attitude : celle d’un sentiment affiché et dégoulinant de supériorité morale. Évidemment, et heureusement, on peut être pour ou contre la charte. Mais ce qui me frappe, c’est l’incapacité radicale de la majorité des adversaires de la charte à s’imaginer qu’elle repose sur des préoccupations légitimes. N’est-elle pas là, la vraie intolérance ? Dans l’incapacité d’accepter un débat modéré, serein et respectueux ? Pourrions-nous être adversaires sans être ennemis ?

. Radio-Canada RDI - Qui est le collectif derrière la manifestation contre la charte ?
Une première marche contre la Charte des valeurs québécoises est organisée samedi, à Montréal, par le Collectif québécois contre l’islamophobie. Outre son porte-parole, le Montréalais Adil Charkaoui, l’identité de ce groupe demeure très floue. Interrogé lors d’une conférence de presse du collectif, jeudi, Adil Charkaoui était accompagné du président du Conseil musulman de Montréal, Salam Elmenyawi, et de Hajar Jerroumi. Tous deux ont donné leur appui, il y a deux semaines, à un groupe de jeunes musulmans, le collectif 1ndépendance, qui voulait faire venir à Montréal des prédicateurs islamistes controversés ayant tenu des propos sexistes sur les femmes. Le collectif de M. Charkaoui avait également soutenu la venue de ces prédicateurs au nom de la liberté d’expression et des minorités religieuses. Rappelons également que l’imam Salam Elmenyawi avait fait des démarches auprès du ministère de la Justice en 2004 pour instaurer au Québec une cour islamique, soit un tribunal de médiation et d’arbitrage basé sur la charia.

. Voir - Voile !
Si le port du voile correspond réellement à un libre choix de celles qui le portent et qu’elles n’y voient aucun manque de respect à l’égalité homme-femme, qu’est-ce qui les empêcheraient alors de le laisser tomber publiquement et libre à elles de le porter de nouveau ou le laisser tomber à jamais… ? Je les invite surtout à poser un geste de liberté contre le piège du repli identitaire. Un piège qui fait l’affaire des multiculturalistes, racistes, qui sous leur allure de tolérants devant l’éternel, en profitent honteusement pour maintenir leurs propres privilèges. Le voile n’est que l’arbre qui cache une forêt d’intérêts politico-religieux. Quand aux intellectuels de gauche, (particulièrement certaines femmes féministes) qui affichent leur tolérance envers le voile islamique, au nom de la liberté individuelle, je les invite à considérer la possibilité d’une lâcheté intellectuelle, de leur part, d’un manque de curiosité devant l’histoire. Je les invite aussi à vaincre cette peur de porter un jugement personnel, sur « l’autre » trop différent de nous « autre ». Il n’est interdit à personne de porter un regard critique sur un phénomène social.

. Le blog de Patric Jean - Libération, le re-père des anti-féministes
C’est devenu une habitude, le journal Libération se fait le chantre de l’anti-féminisme. Tout d’abord en donnant la parole aux défenseurs les plus bas de gamme de l’industrie de la prostitution (Antoine, Caubère...) puis en accueillant par pages entières Marcella Iacub et ses délires nauséabonds sur le viol. Cette fois, le journal, sous la plume de Anne-Claire Genthialon, va un pas plus loin en prenant fait et cause pour les pires masculinistes français sur deux pleines pages. Selon une technique qui la déshonore, la journaliste part d’un seul cas (l’a t-elle même vérifié) pour tirer des conclusions plus qu’hasardeuses.

. Contretemps - Masculinités, colonialité et néolibéralisme. Entretien avec Raewyn Connell
L’emploi du terme d’hégémonie s’est avéré évident lorsqu’il s’est agi d’analyser une configuration particulière des rapports de genre, une situation dans laquelle la centralité, le leadership et le pouvoir d’une minorité avait été stabilisés ; et où cette prédominance était moins imposée par la force qu’organiquement intégrée à la culture et aux routines de la vie quotidienne. Le dogme de la fixité des caractères masculins (ou féminins) est en effet une pièce essentielle de la boîte à outils des réactionnaires du genre, que leur langage soit pseudo-scientifique ou pseudo-religieux. Nous pouvons désormais démontrer, preuves à l’appui, l’absurdité de ce dogme.

. Radio-Canada - Djemila Benhabib appuie la charte des valeurs québécoises
La proposition des médecins spécialistes lors de la commission Bouchard-Taylor dit qu’il y a de réels problèmes. Le Syndicat de la fonction publique demandait au gouvernement il y a quelques années déjà d’interdire le port des symboles religieux au sein de la fonction publique », a indiqué Mme Benhabib. « Le Conseil du statut de la femme s’est aussi prononcé, dans un avis légal, un pavé de plus de 100 pages, très bien documenté, qui allait dans ce sens. Il y a des acteurs professionnels dans la société qui réfléchissent et qui ont fait proposition dans le sens de ce que Bernard Drainville a proposé », a-t-elle rappelé. Selon elle, on entend peu de voix en faveur du projet de charte parce qu’on ne donne pas à ses partisans la chance de s’exprimer.

. Le Devoir et Sisyphe - Charte des valeurs québécoises - Laïcité : quatre mises au point essentielles
Depuis l’annonce officielle de la Charte des valeurs québécoises par le ministre Bernard Drainville, et même avant, des voix se sont élevées de toute part pour condamner l’interdiction de signes religieux dans le secteur public. Il est urgent de recentrer ce débat sur les véritables enjeux sociaux en cause pour éviter les dérapages. Tout d’abord, il est faux de croire que la restriction de signes religieux porterait gravement atteinte à la liberté religieuse. Ce serait réduire la croyance religieuse à un simple symbole, quel que soit le sens qui s’y rattache. Ce serait aussi faire le jeu du fanatisme religieux de toutes allégeances, qui a tendance à jeter l’anathème sur les fidèles refusant ces symboles.

. La Devoir - Laïcité - Ainsi sera-t-elle… ?
L’approche du gouvernement comporte des incohérences flagrantes. Il érige en valeurs propres à la société québécoise la laïcité et l’égalité hommes-femmes, dont il voudrait qu’ils soient vus comme des principes fondamentaux. Mais le droit de retrait qu’il introduit fait en sorte qu’il les dévalorise. Comment voir autrement l’obligation faite aux enseignants de ne porter aucun signe religieux ostentatoire alors que les employés municipaux y échapperont ? Les uns et les autres font partie du même périmètre étatique, commissions scolaires et municipalités étant toutes deux des « créatures » de l’État québécois. Il introduit là une discrimination difficile à soutenir.

. beyourownwomon - Féminicide : Rachel Moran dénonce le calvaire prostitutionnel
Rachel Moran, survivante de la prostitution, est journaliste et l’auteure de l’ouvrage intitulé Paid for : My journey through prostitution. Dans cet essai, l’écrivaine met en lumière les rouages du système prostitutionnel, et fustige par là-même la promotion médiatique, libérale, voire même socialiste de la prostitution. Brisant les mythes patriarcaux autour de cette pratique féminicidaire, Rachel Moran nous offre un texte riche, honnête, politique et plein d’espoir pour lutter en faveur de l’abolition du servage sexuel, afin que cesse l’avilissement et l’assujettissement de la moitié féminine de l’humanité. Interview traduite en français réalisée par Meghan Murphy.

. Radio-Canada 24/60 - Une charte qui divise
Débat entre la députée bloquiste Maria Mourani et Yolande Geadah, chercheuse à l’Institut de recherches et d’études féministes de l’UQAM. À 11 min. 47 s. dans l’enregistrement vidéo.

. Courrier international - Un homme sur quatre reconnaît avoir commis un viol
Près d’un quart des hommes de la région Asie-Pacifique reconnaissent avoir violé une femme au moins une fois dans leur vie. La moitié d’entre eux affirment avoir violé une femme avant d’avoir eu 20 ans, indique le quotidien britannique The Guardian. Ces données ressortent d’un rapport publié le 10 septembre pour faire suite à l’étude réalisée par le Pnud (Programme des Nations unies pour le développement), qui a enquêté au Bangladesh, au Cambodge, en Chine, en Indonésie, en Papouasie-Nouvelle Guinée et au Sri Lanka.

. Radio-Canada International - Le Québec veut interdire les signes religieux « facilement visibles »
Le ministre responsable des Institutions démocratiques, Bernard Drainville, a présenté mardi matin une série de propositions qui consacrent la neutralité religieuse de l’État québécois et balisent les demandes d’accommodements. Par ces propositions, le gouvernement péquiste entend faire connaître ses intentions et ouvrir une discussion qui devrait conduire au dépôt d’un éventuel projet de loi à l’Assemblée nationale. Voir en substance les cinq propositions et téléchargez le fichier PDF sur Sisyphe.

. Médiapart - Mariage précoce et harcèlement des réfugiées syriennes en Jordanie
Les réfugiées syriennes à qui j’ai parlé se sont plaintes d’être plus exposées au harcèlement sexuel que les Jordaniennes simplement en raison de leur statut de réfugiées, qui est généralement associé à la précarité économique. Les employés de l’ONU et les militants des droits humains et des droits des femmes que j’ai interrogés en Jordanie étaient d’accord sur ce point. Certaines réfugiées syriennes avec qui je me suis entretenue ont ajouté que cette stigmatisation et ce harcèlement rendaient leurs maris surprotecteurs, ce qui limite leur mobilité. Parfois, les tensions familiales qui s’ensuivent semblent entraîner des violences domestiques.

. UnitedExplanations - Les instruments juridiques multi-niveau de lutte contre les Mutilations Génitales Féminines en Europe
Les MGF constituent une coutume ayant pour but de contrôler la sexualité et le corps des femmes et sont reconnues comme une violation des droits humains des femmes et des filles tant à l’échelle internationale que dans l’Union Européenne et au sein des législations des Etats Membres. Sur la base du Pacte International relatif aux Droits Économiques Sociaux et Culturels du 16 décembre 1966, entré en vigueur le 3 janvier 1976, les MGF constituent une tradition qui viole les droits humains : le droit à l’autodétermination (article 1) et le droit de toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale qu’elle soit capable d’atteindre (article 12).

. Canoe - Charte des valeurs québécoises : les réactions fusent
Le dévoilement par le ministre Bernard Drainville du contenu de la Charte des valeurs québécoises a suscité plusieurs réactions mardi. La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) a salué par voie de communiqué l’initiative du gouvernement de lancer une discussion « afin de doter le Québec d’une Charte des valeurs visant à mieux définir le caractère laïc et les valeurs communes de la société québécoise ».
La CSQ s’est également réjouie que le gouvernement s’engage à baliser les demandes d’accommodement religieux et prévoit une obligation pour les ministères et organismes publics de se doter de politiques de mise en œuvre.

. Slate.fr - Le Pakistan, pays où des fillettes de 5 ans sont mariées de force pour payer des dettes d’honneur
Nazia n’avait que 5 ans quand son père l’a mariée à un homme bien plus âgé, un inconnu, en compensation d’un meurtre commis par son oncle. La décision de donner la petite fille en paiement, ainsi que deux chèvres et un bout de terrain, a été prise par la jirga – une assemblée d’anciens de la région qui rend la justice dans la plus grande partie des zones tribales du Pakistan et d’Afghanistan, où les tribunaux conventionnels sont soit objet de méfiance, soit inexistants. Nazia était trop jeune pour comprendre ce qu’il se passait quand cet homme l’a attirée dans les ténèbres. Mais, née dans un pays où les femmes ne doivent pas être vues par les inconnus, elle en savait suffisamment pour comprendre que quelque chose allait vraiment de travers.

. Terrafemina - Rent a Wife : un site pour louer une épouse à tout faire
Un site américain destiné aux « cadres débordés », therentawife.com, propose de « louer une épouse ». Pas question de payer une femme pour se faire accompagner à un dîner façon escort, non : la femme sert ici à faire le ménage et optimiser ses espaces de rangement, préparer des gâteaux pour une fête scolaire, créer un album photo ou emballer des cadeaux. Louer une femme pour des activités qui seraient typiquement féminines, ou comment faire un beau condensé de clichés sexistes.

. Le Devoir - Laïcité - La position de la FAE décriée
La position de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) consistant à tolérer le port de vêtements ou d’accessoires à connotation religieuse, ne reflète pas « la base ». C’est ce qu’ont déploré des enseignants en profond désaccord avec leur syndicat, mettant même en doute le processus démocratique qui a permis d’adopter cette position en congrès. « Il y a eu un manque dans le processus démocratique. Les enseignantes disent ne pas comprendre ce qui s’est passé entre une première consultation électronique en 2012, qui a conclu que 78 % s’opposent au port de signes religieux, et le vote du congrès en juin dernier, qui s’est soldé par le contraire, dans un vote serré de 113 voix en faveur, 108 contre.

. FéeMiniste - "Comme elle vient"… Cantat : une affaire d’état ?
Je suis hantée par la mort de Kristina Rady. Depuis sa disparition – tant corporelle que médiatique – et alors que je ne m’étais pas plus que cela intéressée à la première affaire Cantat, je suis dans une alerte permanente et inquiète de tout ce qui touche à elle. Qui elle était, comment elle vivait. Ce qui m’a poussée à me mettre en contact avec l’avocate Maître Yael Mellul. J’avoue que le communiqué de presse d’hier matin et ce qu’il révèle m’a fait un choc. Le genre de choc qui vient renforcer les pires intuitions…qui vient "charger la barque" en effet, de tous ceux et celles qui en ont gros sur le cœur depuis trop longtemps avec cette histoire.

. La Presse - Premier recours collectif de victimes de prêtres pédophiles au Québec
C’est lundi que commencera au palais de justice de Québec le premier recours collectif de l’histoire de la province mené au nom de présumées victimes de prêtres pédophiles. Les agressions auraient eu lieu au séminaire Saint-Alphonse, à Sainte-Anne-de-Beaupré, en banlieue de Québec, de 1960 à 1987. Au nom des victimes, le requérant Frank Tremblay allègue que les membres de la congrégation se sont concertés ou ont comploté pour commettre ou cacher des agressions.

. Change.org - Agir contre la misogynie et l’incitation à la haine sexiste sur Internet
Nous demandons aux pouvoirs public de faire cesser la publication en ligne de propos incitant à la violence misogyne. De nombreux agresseurs et leurs complices se sentent autorisés, en toute impunité, à exhiber sur Internet leurs infractions misogynes (viol, agression, non-assistance à personne en danger, recel de médias à caractère pédo-criminel…). Leurs victimes sont réduites au silence ou humiliées à l’échelle planétaire, subissant la reproduction perpétuelle de leurs agressions sur les réseaux sociaux. Comment les Internautes peuvent-ils encourager un tel laxisme envers des criminels, et une telle sévérité envers les victimes ?

. Adélaïs&Jasmine - Précarité des femmes en 2013 : des données alarmantes
Qu’elles soient jeunes, isolées avec ou sans enfants ou dans la fleur de l’âge, les femmes subissent la crise de plein fouet et les dernières études en la matière révèlent qu’elles sont nombreuses à ne plus pouvoir trouver un emploi stable, faire face aux dépenses relatives aux simples besoins de base (se loger et se nourrir), et donc à s’endetter. Étudiantes, mères isolées et retraitées, même combat pour la survie.

. Scènes de l’avis quotidien - Le sexisme de la gauche radicale et les femmes
Le critère qui définit une personne radicale est sa volonté d’examiner de façon honnête et critique le pouvoir, et plus particulièrement, les déséquilibres de pouvoir. Nous nous demandons : Pourquoi un groupe dispose-t-il de plus de pouvoir qu’un autre ? Pourquoi un groupe peut-il nuire à un autre en toute impunité ? Pourquoi un groupe est-il libre tandis que l’autre ne l’est pas ? Ce genre de questions a longtemps été utilisé par des radicaux afin d’identifier des situations d’oppression et de prendre des mesures à leur encontre. Cette démarche semblait à la fois claire et efficace, jusqu’à ce que soit soulevée l’oppression des femmes.

. RFI - Malala poursuit son combat pour l’alphabétisation des femmes et des enfants
La journée internationale de l’alphabétisation a lieu ce dimanche 8 septembre. L’objectif d’une telle mobilisation est de sensibiliser le public sur les presque 800 millions d’analphabètes dans le monde. Parmi eux, les femmes sont les premières victimes, mais aussi les premières à se battre pour avoir accès à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. La jeune Pakistanaise Malala, qui a reçu ce 6 septembre le Prix international de la paix des enfants, est le symbole de ce combat qu’elle mène non seulement au nom des femmes mais aussi de tous les enfants.

. L’Humanité - Muriel Salmona - « La réalité des violences sexuelles est l’objet d’un déni massif »
Malheureusement, les chiffres sont catastrophiques. Toutes les enquêtes le montrent, les victimes sont issues de tous les milieux sociaux et de toutes les catégories professionnelles, et les violences sexuelles sont commises essentiellement par des hommes, par des proches ou quelqu’un de connu par la victime dans 80 % des cas. Notre société se préoccupe peu des violences subies par les femmes et ne fait rien ou presque pour les dénoncer, poursuivre les agresseurs, ni aider les victimes ! De ce fait, il existe une loi du silence incroyable puisque moins de 8 % des femmes violées osent porter plainte : seuls 2 % des viols conjugaux et des violences sexuelles intrafamiliales font l’objet de plaintes.

. Indépendantes - Les accommodements dangereux
Le voile islamique, à l’instar d’autres signes religieux, est lourd de signification. Il est une critique envers les femmes qui n’en portent pas et qui s’offrent, impudiques, au regard des hommes, excitant leur désir. Une femme qui montre ses cheveux s’expose donc aux envies incontrôlables des hommes. Si elle se fait violer, la faute lui en reviendra ! Il est, par conséquent, nécessaire de prévoir des heures de piscines en fonction des sexes et de répartir le personnel médical et enseignant selon la clientèle ! Ce voile nous indique aussi que seul l’homme éprouve du désir sexuel.

. La Presse - « Pardonne-moi si je meurs » : écho d’une radio syrienne
Une nouvelle radio indépendante diffuse vers la Syrie depuis Paris. Son objectif : donner la voix au peuple syrien. La tâche n’est pas facile pour ses correspondants, qui couvrent un conflit dont ils sont également les victimes. Le défi est constant. « Nos correspondants peuvent devenir très émotifs. Le jour des attaques chimiques, ils étaient si bouleversés qu’ils étaient incapables d’intervenir en direct », raconte la rédactrice en chef Lina Chawaf. Comme ses cinq collègues du bureau parisien de Radio Rozana, Lina Chawaf est une journaliste syrienne en exil. Elle a fui le pays en août 2011 pour s’établir à Montréal.

. Le Devoir - La réplique. Identité - La Charte des valeurs, étape cruciale de notre réaffirmation culturelle
Une "charte" qui ne se serait contentée que de produire des changements cosmétiques produirait des effets qui seraient de courte durée. Il est temps de rompre avec les vieux réflexes des occasions manquées. Par une Charte ferme, notre gouvernement nous engagerait de manière décomplexée sur la voie d’un véritable État moderne qui nous permet de faire nation, au jour le jour. La Charte ne doit pas s’inscrire dans un repli identitaire confortable en contexte provincial, mais dans un projet d’ensemble visant l’établissement de notre culture nationale comme référence commune. Si elle n’est pas une panacée, elle n’en constitue pas moins une étape fondamentale dans un grand processus.

. 20minutes.fr - Le prix international de la Paix des enfants remis à la rescapée des talibans, Malala Yousafzai
Seize ans seulement et déjà récompensée pour son action en faveur de la paix. La Pakistanaise Malala Yousafzai a reçu vendredi à La Haye le Prix international de la paix pour les enfants, attribué par la fondation néerlandaise KidsRight. Cette récompense décernée tous les ans depuis 2005 s’accompagne d’un don en espèces de 100 000 euros, alloué à des projets liés à l’action du lauréat, en l’occurrence pour Malala, sa lutte pour le droit des filles du monde entier à l’éducation.

. Les Nouvelles/News - Les travailleurs domestiques sortent peu à peu de l’ombre
Selon les estimations officielles, le monde compte environ 53 millions de travailleurs domestiques. Mais l’OIT rapporte les estimations de plusieurs experts, pour qui ce nombre atteint 100 millions de personnes - plus de 8 sur 10 étant des femmes ou des filles. « Les travailleuses domestiques comptent parmi les employées les plus maltraitées et exploitées du monde », assène Gauri van Gulik, chercheuse au sein de la division Droits des femmes pour l’ONG Human Rights Watch.

. France tv info - Lego lance sa première figurine de femme scientifique
Elle a des lunettes noires sur le nez, ses cheveux sont relevés en arrière, et elle porte une blouse et un pantalon. Mais elle est en plastique. "Elle", c’est la figurine de la femme scientifique créée par Lego. Toutefois, pour parvenir à fabriquer un tel modèle, et lutter contre les stéréotypes, la célèbre marque de jeux de construction a pris son temps, raconte une blogueuse de la presse scientifique américaine dans un post, mis en ligne lundi 2 septembre sur Scientific american.com.

. Le Nouvel Observateur - L’écrivaine Sushmita Banerjee a été assassinée en Afghanistan
Le corps de l’écrivaine indienne Sushmita Banerjee a été retrouvé criblé de balles ce jeudi 5 septembre, près d’une école religieuse, dans les environs de la ville de Sharan, en Afghanistan. Un groupe d’hommes avait fait irruption mercredi soir à son domicile, où elle a été ligotée et enlevée, sous les yeux de sa famille. « L’enquête menée auprès de son mari montre que les insurgés avaient quelque chose contre elle, à propos de ce qu’elle avait dit ou écrit par le passé, et qui était ensuite devenu un film », a dit le chef de la police locale à l’AFP.

. Le Devoir - Pauline Marois au Devoir - L’étapisme pour la Charte des valeurs
À moins d’imprévu, le ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne, Bernard Drainville, rendra public la semaine prochaine un « document d’orientation » portant sur la Charte des valeurs québécoises, a signalé la première ministre. Sans vouloir vendre la mèche, elle a laissé entendre qu’elle sera conforme aux grandes lignes qui ont fait l’objet de fuites dans les médias. Interdiction sera faite à tous les employés du secteur public et parapublic d’arborer des signes religieux, ce qui comprend les enseignants, le personnel hospitalier, mais aussi les éducatrices dans les services de garde subventionnés.

. Voir - Initiation à la honte
Des pimps pis des putes. C’est ça le thème plein de gros bon sens des initiations des étudiantes et étudiants de la faculté de communications de l’UQAM. L’UQAM, une université, et, qui plus est, une université qui se targue d’être « progressiste ». Est-ce ce genre d’aperçu du merveilleux monde des communications que les étudiantes et étudiants de l’UQAM veulent donner aux nouvelles et aux nouveaux venues ?

. Vice - Le magazine Lui version 2013 est l’ennemi des femmes et des hommes civilisés
Lui est donc là pour sauver le monde en glorifiant le « connard d’hétérosexuel », un type transphobe qui se revendique « ami des gays » à condition qu’ils n’essaient pas de l’enculer, des femmes du moment qu’elles ont le cul à l’air et de la littérature parce que parfois, il pense à d’autres trucs que sa bite. Se vanter d’être un « connard d’hétérosexuel » me semble à peu près aussi pertinent que de me faire tatouer « salope » sur le front, mais passons.

. Politis - Un appel contre les violences sexistes sur Internet
Un appel citoyen vient d’être diffusé, ce jeudi, contre l’incitation au viol en ligne et la diffusion de violences sexistes sur Internet. Lancé par plusieurs blogs, l’appel incrimine en particulier un site de « séduction » prônant une technique de « drague » passablement violente. Un collectif féministe et citoyen qui lance un appel ce jeudi, dénonçant les « techniques » suggérées sur le site et demandant l’application de sanctions telles que prévues par la loi. Appel relayé par plusieurs blogs de manière virale.

. Huffington Post Québec - Les Tunisiennes seraient-elles dorénavant des mineures ad vitam aeternam ?
Les femmes tunisiennes de moins de trente cinq ans ne pourront plus franchir les frontières, sans l’autorisation paternelle, pour les célibataires, et maritale, pour celles mariées. Stupeur et indignation ont secoué toutes les Tunisiennes jalouses de leur liberté et de leurs acquis. Se pourrait-il que les islamistes cherchent à les réifier, à les chosifier, à les rendre mineures jusqu’à la nuit des temps ?

. Le Soir - Un macho était à la tête des Femen
Le documentaire « L’Ukraine n’est pas un bordel » présenté ce matin à la Mostra de Venise révèle qu’un homme a créé et dirigé les Femen. Il faisait peu de cas de « ses filles », qu’il considérait comme des esprits faibles. Il ne ferait désormais plus partie du mouvement. Un patriarche abusif ... Il s’appelle Victor Svyatski et organisait dans le plus grand secret les happenings contestataires du groupe féministe en lutte contre le patriarcat et les violences faites aux femmes (prostitution, tourisme sexuel, femmes battues…).

. L’Histoire par l’image - Les artistes sous l’Occupation : Joséphine Baker
Chanteuse, danseuse et meneuse de revue, Joséphine Baker (1906-1975) connaît un immense succès en France dans les années 20 et 30. Militante antiraciste, noire et épouse d’un juif, Joséphine Baker dénonce très tôt le danger constitué par le nazisme. Elle organise des concerts pour lever des fonds au profit de l’armée française, s’engage pour la Croix-Rouge et devient un agent du contre-espionnage dès 1939.

. Huffington Post Québec - Tout ce que nous vous demandions Madame Marois c’était l’impossible !
Attention !!! Ce texte traitera de Pauline Marois. Un avertissement qui fera peut-être gagner du temps aux professionnels du mépris qui se font un devoir de détester tout ce qui touche de près ou de loin la première ministre du Québec. Avant la diffusion du portrait La Première d’Yves Desgagnés cette semaine, bien peu de gens connaissaient en détail le parcours politique de Pauline Marois. Pauline Marois est l’exemple d’une femme qui a foncé droit devant, qui a cru en ses convictions envers et contre tous ceux qui l’ont dénigrée, tant au Parti Québécois que chez ses adversaires... Tout ce que nous vous demandions Madame Marois, c’était l’impossible ! Et en quelque sorte, Pauline Marois a encore réussi là où ses adversaires la voyaient échouer.

. Voir - Laïcité : lettre ouverte à Lysiane Gagnon
Daniel Baril répond à l’article de Lysiane Gagnon ("Laïcité : une idée importée", La Presse, 3 septembre 2013). À supposé que la laïcité soit une idéologie importée, quel serait le problème ? L’Occident serait en mesure d’exporter l’égalité raciale en Afrique du Sud, d’imposer l’égalité entre hommes et femmes en Afghanistan, de forcer l’adoption de son concept de droits humains en Chine et d’obliger des élections libres au cœur de l’Afrique, mais le Québec ne serait pas légitimé d’aménager la laïcité de l’État parce que d’autres États l’ont fait avant lui. Vous réduisez les revendications concernant la restriction du port de signes religieux de la part des fonctionnaires à une question de xénophobie, comme le font tous les démagogues de ce pays.

. Les Nouvelles/News - En Inde, la dot tue 8 000 femmes par an
Selon des chiffres publiés par le Bureau national des registres criminels, 8 233 femmes ont été tuées, souvent brûlées vives, en Inde en 2012 à cause de la dot. Chaque heure une femme est tuée, victime d’un conflit au sujet de la somme due par la famille de la mariée à celle du marié. Le système de dot est interdit depuis 1961 par la loi indienne, mais cette coutume reste communément pratiquée.

. La Presse - Mexique : la police aux trousses d’une justicière de femmes violées
Les autorités mexicaines sont à la recherche d’une justicière de femmes violées à Ciudad Juarez, à la frontière avec les États-Unis, ayant revendiqué les assassinats de deux conducteurs d’autocar, a annoncé le ministère public de l’État de Chihuahua. Les deux conducteurs ont été abattus d’une balle dans la tête la semaine dernière à Ciudad Juarez, ville connue pour avoir été le théâtre d’une vague de crimes sans précédent contre des femmes ces dernières décennies.

. Les Nouvelles News - Une femme à la baguette distrait les musiciens
Les musiciens « réagissent mieux quand ils ont un homme devant eux », parce qu’une « jolie fille sur le podium les distrait ». C’est Vasily Petrenko, chef d’orchestre du National Youth Orchestra et du Royal Liverpool Philharmonic au Royaume-Uni, ainsi que le Royal Philarmonic de Norvège, qui a fait cette déclaration. La remarque a choqué nombre de ses collègues, en Norvège et ailleurs.

. Fugues - Les couples homosexuels mariés obtiennent l’égalité fiscale
Les États-Unis ont annoncé que les couples homosexuels légalement mariés dans le pays ou à l’étranger bénéficieraient des mêmes droits fiscaux que les couples hétérosexuels, en application d’une récente décision de la Cour suprême. Aux termes de la décision annoncée jeudi, les couples homosexuels légalement mariés seront soumis au même régime fédéral que les hétérosexuels, quelle que soit la législation locale de l’État où ils vivent sur le mariage homosexuel. Seuls 13 des 50 États américains ont légalisé l’union entre personnes de même sexe. Le Trésor ajoute que les couples mariés pourront également adresser au fisc des demandes de remboursement sur les impôts payés depuis 2010.

. Voir - Madame Marois, l’histoire vous ouvre sa porte !
Un an après votre élection comme première femme Première Ministre du Québec, une deuxième grande occasion se présente à vous pour entrer dans l’histoire. Oui Madame, l’histoire vous fait signe de nouveau pour poser un geste fondateur. Celui d’apporter une plus grande cohérence dans le processus de laïcisation de l’État québécois. Aurez-vous assez de courage politique, Madame la Première ministre, pour décrocher le crucifix de l’Assemblée Nationale..?

. Le Monde - À 64 ans, Diana Nyad fait la traversée à la nage de Cuba à la Floride
Elle devient la première personne à parcourir ces quelque 170 km à la nage sans être protégée par une cage anti-requins."Il ne faut jamais abandonner", a-t-elle lancé à son arrivée, en début d’après-midi, sur une plage de Key West, où une foule nombreuse était venue l’acclamer, après 52h 54min dans l’eau. Une formule reprise par Barak Obama dans un tweet de félicitations : "N’abandonnez jamais vos rêves."

. À Bâbord - Le féminisme, une utopie pragmatique
L’utopie féministe est une utopie agissante et non seulement (même si le féminisme est aussi un système de pensée) : une série pensée de gestes, de combats personnels et collectifs, un mouvement au double sens d’organisation politique et d’avancée. Une utopie pragmatique, en somme, une utopie concrète.

. Le Journal de Montréal - Le travail des infirmières minuté
L’hôpital Maisonneuve-Rosemont souhaite calculer à la minute près toutes les interventions des infirmières des unités de soins de courte durée. La direction de l’hôpital a récemment lancé un appel d’intérêt pour connaître les différents logiciels disponibles en ce sens.
Selon le document, le système devra notamment être en mesure de calculer le temps des soins directs et indirects donnés aux patients, les pauses payées et la durée des déplacements avec ou sans patient dans les unités de soins.

. Radio-Canada - Charte des valeurs québécoises : une laïcité facultative
Dans les fuites à propos de la charte des valeurs québécoises du ministre Bernard Drainville, il est question d’un droit de retrait pour les hôpitaux, les universités et les municipalités. Ces institutions pourraient donc se retirer de l’application d’au moins une partie de la charte, en soustrayant leurs employés de l’interdit sur le port de symboles religieux. Les employé-es de la fonction publique ne pourraient y échapper, mais ceux et celles d’autres institutions le pourraient.

. RFI - Sénégal : Aminata Touré nommée Premier ministre
Bardée de diplômes en gestion et en économie internationale dans des universités françaises et américaines, Aminata Touré est une femme de principe. Elle a dirigé pendant neuf ans le Département des droits humains du fonds des Nations unies pour la population basé à New York. En politique, Aminata Touré a d’abord milité dans des partis de gauche. Elle a notamment dirigé en 1993 la campagne électorale de Landing Savané. C’était alors la première femme à endosser de telles responsabilités. L’ancienne fonctionnaire des Nations unies fait partie depuis 2010 du directoire de l’Alliance pour la République.

. Marianne - Olympe de Gouges : une femme contre la Terreur
Un siècle et demi avant l’écriture du Deuxième Sexe par Simone de Beauvoir, une femme, Olympe de Gouges, avait voulu trancher l’hydre de la misogynie, ce frein entravant l’évolution des sociétés. Malheureusement, c’est sa tête à elle qui roula sur l’échafaud de la Terreur en 1793. Victime de son sexe, victime de ses idées trop humanistes, trop révolutionnaires pour la Révolution elle-même, victime aussi de son origine de classe. Son corps, lui, se retrouva à la fosse commune : son fils, Pierre Aubry, l’ayant reniée pour sauver sa propre tête du « rasoir national ».

. Terriennes - Pologne : la croix des féministes
Au début des années 90, à la dissolution du bloc soviétique, il fallait se créer une identité polonaise et se débarrasser des reliques du communisme. La liberté des femmes et leurs droits reproductifs ont été mis dans le panier des postulats anti-polonais. Ce féminisme-là a été identifié à la « politique reproductrice communiste ». Forcément un « suspect » pour l’opposition féroce de l’Eglise catholique. Dans le mythe populaire, la femme doit être une bonne épouse et une mère de famille. C’est l’idéal polonais, basé sur une idéologie conservatrice. Difficile de se détacher de cette opinion quand elle est partagée par la majorité.

. La Presse - Sous le carré, la plage...
C’est probablement à cause de l’érosion de notre mémoire collective que j’ai d’abord apprécié ce documentaire de Santiago Bertolino et Hugo Samson. Rappeler à notre bon souvenir des événements marquants n’est jamais un exercice vide. C’est un service public, voire un service essentiel. Plusieurs de mes collègues ne partagent pas mon enthousiasme à l’égard de ce documentaire filmé de l’intérieur avec la complicité des porte-parole de la CLASSE.

. Les Nouvelles/News – Femmes au foyer : de moins en moins nombreuses, de plus en plus contraintes
Selon l’institut statistique, « en France, en 2011, 15 millions de femmes sont âgées de 20 à 59 ans et ne sont plus étudiantes. Parmi elles, 2,1 millions, soit 14 %, sont des ’femmes au foyer’ : elles vivent en couple et sont inactives (au sens du Bureau international du travail), c’est-à-dire qu’elles ne travaillent pas et ne sont pas au chômage. Vingt ans plus tôt, elles étaient 3,5 millions, soit 24 % des femmes âgées de 20 à 59 ans non étudiantes. » C’est la situation économique qui influe désormais prioritairement. En 1991, trois femmes au foyer sur cinq (59%) déclaraient avoir cessé leur activité pour des raisons personnelles. En 2011, ce n’est plus le cas que d’une femme sur cinq (21%).


Fils de presse des mois précédents

- Fil de presse, janvier 2013
- Fil de presse, février 2013
- Fil de presse, mars 2013
- Fil de presse, avril 2013
- Fil de presse, mai 2013
- Fil de presse, juin 2013
- Pas de fil de presse en juillet. Vacances.
- Fil de presse, août 2013
- Fil de presse, septembre 2013
- Fil de presse, octobre 2013


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Sisyphe



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2013
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin