| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






jeudi 19 septembre 2013

Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire

par Michèle Sirois, anthropologue, spécialiste en sociologie des religions






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


« Islamophobie » ou « islamistophobie » ?
La charte des valeurs n’a été ni cachée ni utilisée à des fins électoralistes
Lettre ouverte à Françoise David sur la laïcité
Un islamisme "laïcophobe" très militant
Montrez-moi une lesbienne féministe voilée
Fatima Houda-Pepin : "Je suis libérale et fédéraliste et je suis contre le tchador à l’Assemblée nationale".
Un voile sur les yeux
Charte de la laïcité - Oser penser par soi-même
Non, Monsieur Parizeau
Sans complaisance : Le mythe Jacques Parizeau. La réalité Pauline Marois
Intégrisme islamiste - Le Québec n’est pas une île
Charte des valeurs québécoises - Voir plus loin que le bout du foulard
Lettre au Ministre Bernard Drainville - Le hidjab a quelque chose à voir avec l’inégalité hommes-femmes
Charte des valeurs québécoises - Ni parfaite ni diabolique
Le Conseil du statut de la femme doit pouvoir jouer son rôle dans le débat sur la laïcité
Lettre au ministre Bernard Drainville - Clair, net, définitif : une charte de la laïcité, point !
"À Rome, on fait comme les Romains". Pourquoi pas au Québec ?
Je suis "pour" la laïcité proposée par le projet de Charte des valeurs québécoises
Charte des valeurs québécoises - Laïcité : quatre mises au point essentielles
Laïcité et pseudo-laïcité
La laïcité, enfin !
Le SFPQ réitère son appui pour un État laïque
Parce que nos valeurs, on y croit - Document d’orientation
La CSQ souhaite un débat ouvert et rassembleur sur le projet d’une Charte des valeurs
Signes religieux ostentatoires - Des enseignantes en colère écrivent au président de la Fédération autonome de l’enseignement
Pour une laïcité authentique et inclusive







Cette lettre a été écrite et publiée avant que la députée Maria Mourani quitte le Bloc québécois.

Je suis une de vos électrices et j’ai voté pour vous depuis les tout débuts. Je viens d’apprendre que vous avez non seulement signé, mais que vous avez fait la promotion du groupe des indépendantistes en faveur d’une laïcité qui s’autoproclame inclusive (1). Inclusive parce qu’elle serait ouverte au port de signes religieux en général et en particulier au foulard islamique. J’avais une grande admiration pour votre combat contre la traite et la prostitution des femmes. Parce qu’ainsi vous combattez une conception du droit individuel de certaines femmes de se prostituer, ce qui se traduit par une grave menace aux droits collectifs des femmes de ne pas être considérées comme des marchandises.

Le voile et la prostitution : même combat

C’est pourquoi, je ne peux comprendre qu’une femme articulée comme vous ne peut saisir qu’il s’agit du même débat pour ce qui est du voile. Il semble que, sur ce dossier, vous optiez pour une exigence religieuse sexiste et le droit individuel de le porter et de diffuser un message d’infériorité des femmes, à savoir que les femmes sont responsables de cacher leurs cheveux pour ne pas provoquer le désir de l’homme. Vous adoptez cette fois-ci la position en faveur des droits individuels et contre les droits collectifs des femmes.

Je vous rappelle qu’autrefois, les femmes ont lutté pour que les victimes de viol ne soient pas déclarées coupables, responsables du viol : c’est la femme qui n’était pas au bon endroit, ni à la bonne heure, ni habillée correctement, ou qui n’était plus vierge, etc. C’est exactement le même message qui est envoyé avec le voile. Les hommes ne sont pas responsables de leurs désirs ; ce sont uniquement les femmes qui doivent voir à ne pas les provoquer en ne cachant pas leurs cheveux. Votre décision de vous joindre à ce groupe participe au recul qu’on est en train d’imposer à l’histoire de l’émancipation des femmes.

Le Coran ne prescrit à aucun endroit aux femmes de se couvrir la tête. C’est une pure mythologie patriarcale que d’affirmer que Dieu leur a dit de se couvrir la tête. Pourquoi leur commanderait-il la « modestie » autour de l’arrivée des menstruations et surtout pourquoi ce commandement serait-il devenu plus impérieux après la révolution de l’Ayatollah Khomeiny en Iran ? Bizarre qu’Allah se soit mis à parler plus intensivement du voile après les années 1980 et très peu avant ?

Ce serait surprenant qu’Allah commence à leur dire de se cacher les cheveux autour des menstruations et pas avant. Quoique tout récemment avec la progression de la mouvance extrémiste de l’islam politique, on commence à voir dans les milieux intégristes de toutes petites filles être obligées de porter le foulard islamique. Et cela sans mentionner que l’obligation supposément religieuse du foulard islamique a été suivie par une surenchère d’exigences imposées aux femmes et aux petites-filles. Croyez-vous sincèrement que ces exigences seront amoindries si on les intègre et les normalise dans le fonctionnement de l’État ? N’avez-vous aucun doute sur l’impact de votre choix et sur votre contribution à l’extension de l’islam politique, celui qui fait tant de tort au Liban, votre pays d’origine ?

En laissant les professeures ainsi que les éducatrices voilées, vous contribuerez à justifier le père intégriste qui force sa fille à se voiler contre son désir. Vous participerez à la réponse que le père, l’oncle, le frère ou l’imam apportera à la jeune fille : « Tu vois bien que ce que je te demande est normal, même ton professeure est voilée. » De toute façon, la petite fille qui aura vu ses éducatrices voilées depuis son bas âge finira par trouver ce signe sexiste très banal. Toute personne en position privilégiée, comme vous Mme Mourani, et qui prend part au débat en favorisant les symboles religieux dans les services publics, et tout particulièrement pour le personnel qui s’occupe de jeunes enfants influençables et vulnérables, a une responsabilité dans ce qui se passera dans la société.

En fin de compte, ce sont les individus les plus vulnérables qui s’en trouveront victimes, comme nous l’a montré l’affaire Shafia. Toute prise de position qui fait en sorte qu’il y ait davantage de professeures et d’éducatrices voilées contribue à la souffrance de ces victimes, présentes et futures. En effet, les données montrent que beaucoup de signalements à la Protection de la jeunesse sont faits par les éducatrices et les professeures. Croyez-vous sincèrement que la petite fille qui vit ces pressions communautaires et familiales va aller se confier à une personne qui incarne toutes les contraintes qu’elle essaie de fuir ?

Abandonnerez-vous ces petites filles à elles-mêmes ? Les laisserez-vous toutes seules pour résister de manière isolée et tenter de se libérer par elles-mêmes des diktats de leur famille ou de leur communauté et cela, sans pouvoir compter sur l’aide de leur professeure ou de leur éducatrice ? Dormez-vous l’esprit en paix, sans aucun remords et sans aucun doute parce que vous vous sentez si bien appuyée par tous ces autres indépendantistes en faveur d’une laïcité qui s’autoproclame inclusive ? Quand on est entouré de « juristes, politicologues, sociologues, philosophes, enseignant-es et militantes féministes », comme votre groupe s’est présenté, il est sûr que c’est plus difficile d’avoir des doutes. Cela tient lieu de réflexion personnelle et peut même aider à faire taire sa conscience.

Accepter le voile n’ouvre pas les portes du monde du travail

Vous invoquez le droit au travail et affirmez qu’il nous faudrait permettre le voile pour que ces femmes puissent travailler, acquérir leur autonomie financière et s’intégrer. Je crois que vous auriez avantage à consulter le Plan d’action 2012-2015 issu des États généraux sur la situation des femmes immigrées et racisées (2). Vous constateriez que ce magnifique travail qui vise une véritable intégration des femmes immigrantes et racisées ne mentionne aucunement qu’il faille respecter des exigences religieuses pour les intégrer par l’emploi.

Par contre, je vous ferais remarquer que vous, vous n’avez aucune étude ni preuve scientifique qui confirme que l’obtention d’un travail sera facilité par le port de signes religieux. Tout au contraire, vous favoriserez le profilage ethnico-religieux informel. En effet, c’est déjà un fait que, pour éviter de se retrouver avec du personnel portant des signes religieux, on évite d’engager des personnes d’origine maghrébine qui pourraient enlever le voile le temps de l’entrevue et qui le remettraient après. Beaucoup de femmes n’ont pas trouvé de travail à cause de cette surenchère d’accommodements qui fait peur à plusieurs employeurs. Oui le chômage est malheureusement élevé au sein de la communauté maghrébine, mais le foulard islamique est-il la solution ? Non ! Tout au contraire.

Je croyais vous connaître comme une femme réfléchie et déterminée à faire triompher les droits collectifs des femmes. Auparavant, je ne vous ai jamais vue complice des forces réactionnaires qui essaient de contrôler la sexualité des femmes et des petites filles.

Voilà pourquoi je vous ai toujours accordé mon vote. Je veux vous signifier que vous ne pouvez plus me compter parmi vos supporters. Je suis pleinement consciente qu’en tant que députée d’un comté largement multiethnique et multiconfessionnel, vos calculs électoraux ont déjà été faits : votre position sur le voile sera beaucoup plus rentable pour votre réélection. Tout comme vos visites dans les centres culturels, mosquées et votre participation aux conférences organisées et fréquentées par des partisans de la charia de votre comté.

Notes

1. Rassembler plutôt qu’exclure, Déclaration des Indépendantistes pour une laïcité inclusive sur la Charte des « valeurs québécoises », 2013-09-11 http://www.mariamourani.org/index.php?id=348
2. 20-21 et 22 janvier 2012, publié en mai 2012, http://etatsgeneraux2012.files.wordpress.com/2012/05/plan-daction-c3a9tats-gc3a9nc3a9raux1.pdf

Mis en ligne sur Sisyphe, le 12 septembre 2013


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Michèle Sirois, anthropologue, spécialiste en sociologie des religions

L’auteure de cet article est anthropogue et spécialiste de la sociologie des religions. Elle est co-auteure de Individu et société. Introduction à la sociologie (2008, 4e édition, Gaëtan Morin Éditeur) et membre de la Coalition Laïcité Québec.



Plan-Liens Forum

  • Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
    (1/7) 22 septembre 2013 , par Mireille Méthot

  • Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
    (2/7) 17 septembre 2013 , par Johanne St-Amour

  • Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
    (3/7) 15 septembre 2013 , par Emilie

  • Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
    (4/7) 14 septembre 2013 , par Yannick Montréal

  • Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
    (5/7) 14 septembre 2013 , par Louise-Odile Paquin

  • Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
    (6/7) 14 septembre 2013 , par Emilie

    rép: Internaute
  • Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
    (7/7) 13 septembre 2013 , par roudene





  • Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
    22 septembre 2013 , par Mireille Méthot   [retour au début des forums]

    Merci d’avoir trouver les mots qui me manquaient pour exprimer ma peine et mon désarroi et ma colère. J’avais une grande confiance en Mme Mourani que j’ai eu l’occasion de rencontrer et de suivre la carrière. Je la voyais comme une femme forte lorsque suivie de son époux et de son fils elle est entrée à la Place des Ainés à Laval l’an dernier, elle venait appuyer la cause de l’AFEAS dont je fais partie. J’ai fait son éloge au Patro Le Prévost à Montréal. Aujourd’hui je me sens trahie. Calcul politique peut-être ? C’est très, très triste.

    Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
    17 septembre 2013 , par Johanne St-Amour   [retour au début des forums]

    Chère Mme Mourani,
    (courriel postée à Mme Mourani le 17 septembre 2013)

    Un petit mot pour vous dire que j’adhère aux propos de la lettre que Mme Michèle Sirois vous a fait parvenir le 12 septembre dernier. Comme elle, je comprends très mal votre position. Et comme elle le dit si bien, voile et prostitution : même combat ! J’adhérais à votre position sur la prostitution et vous êtes une des rares femmes qui contre le discours "pro-prostitution". Mais là sur la laïcité "ouverte", et sur le voile... je suis très honnêtement déçue.

    Je ne suis pas une de vos électrices comme Mme Sirois et je n’accepte pas la décision du BQ de vous exclure du caucus (quoiqu’on affirme que vous désiriez peut-être être exclue ?). Je suis d’accord avec les propos de Mme Sirois à l’effet que vous allez aggraver la situation de l’emploi des femmes maghrébines, mais je souligne deux fois ses propos par rapport à l’analyse patriarcale qu’elle en fait et que vous ne semblez pas apercevoir. J’ai le goût comme elle de conclure que vos visées sont électoralistes.

    Merci de porter attention à ce message.

    Johanne St-Amour,
    féministe,
    indépendantiste,
    pour la laïcité (point),
    et contre la prostitution

    Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
    15 septembre 2013 , par Emilie   [retour au début des forums]

    Le voile signifie que la femme est responsable du désir de l’homme ou signe de pudeur !? C’est comme mon haut de costume de bain. Il ne me viendrait jamais l’idée de l’enlever sur une plage, ici ou ailleurs. En France, le monokini est très répendu, mais au Québec il n’a jamais eu la côte, et ce même si les hommes se promènent torse nu sans éprouver de la gêne ! Donc, même en France, quand les femmes autour de moi étaient en monokini, je n’ai pas été capable de retirer le haut ! Même si elle devait me prendre pour une puritaine et même si je suis interprète en danse contemporaine et me dévêts régulièrement sur scène.

    Concernant l’influence, est-ce qu’un père intégriste sera conforté dans sa décision d’imposer à sa fille le port du voile parce que la prof de sa fille le porte ou n’est-il pas un intégriste avec une idée ferme ?

    Par contre, la diversité à l’école stimule le vivre ensemble, il n’est pas nécessaire de se ghettoïser. En plus, que de jeunes musulmanes côtoient plusieurs types de modèles féminins, qui portes et qui ne portent pas le voile, ne permettrait-il pas de renforcer l’idée qu’elles ont le choix et du mêm coup leur pouvoir de décision, leur autonomie. Elle sera plus apte à se remettre en question, elle sera plus interpelée à se questionner sur la valeur du voile face à un groupe hétéroclite. Dans le cas inverse, les parents n’auraient qu’à dire que la prof est obligée de retirer son voile, mais qu’à la maison elle porte le voile, ce qui ne serait pas nécessairement vrai. Cette professeure pourrait même se mériter le mépris des parents, ayant choisi l’emploi à la foi, et par mimétisme l’enfant pourrait reproduire cette attitude.

    Finalement, concernant le travaille, plusieurs des femmes atteintes par cette charte ont déjà un emploi, sont déjà intégrées, sont ici depuis parfois trois générations et porte le voile au travail. Concernant le plan d’action 2012-2015 issu des États généraux sur la situation des femmes immigrées et racisées, dont vous faites mention : il n’est pas non plus question qu’il faille que la femme s’habille selon nos coutumes pour favoriser l’accès à un emploi. Par contre, plusieurs actions et objectifs du document semblent abonder plus dans le sens de Mme Mourani que dans le vôtre : 6 .1 « Adapter les institutions à la diversité ethnoculturelle. 6.1.1 « Préparer les institutions à s’adapter au changement de la société relié à l’immigration et la diversité ethnoculturelle »
    6.1.2-Écoles, institutions, gouvernements, politiciens, intervenantEs, etc., participent
    réellement à la gestion de la diversité ethnoculturelle
    6.1.3-Les jeunes femmes et les femmes racisées ainsi que celles de la 2ième
    génération sont prises en compte dans les politiques en éducation et en emploi
    6.1.4-Apprendre à vivre ensemble grâce à la diversification des intervenantEs et à la confrontation obligatoire dans tous les milieux.

    Pour conclure, j’ai envie de vous poser la question croyez-vous sincèrement que les exigences qu’on impose aux femmes et aux petites filles musulmanes seront amoindries si on intègre et normalise la charte ? La charte aura-t-elle une influence positive sur les droits collectifs des femmes ?

    Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
    14 septembre 2013 , par Yannick Montréal   [retour au début des forums]

    Mais qu’est ce que vous avez contre le voile ? WTF ? On est pas en Iran, il y a déjà des lois pour empêcher les hommes de maltraiter leurs femmes. On a juste à les appliquer. I just don’t get it ? Pourquoi ça me dérange pas moi ???? Ah oui, c’est vraiiii, j’ai des amies voilées moi. Et vous savez quoi gang ? Ces dernières le sont presque toutes par choix et sont heureuses comme ça. Elles sont nées ou ont grandi ici, elles s’expriment dans un français de loin supérieur à celui de la majorité des autres québécoises (toutes origines confondues),elles sont élégantes, se respectent, elles sont brillantes, extrêmement éduquées, elles croient en la démocratie et votent à chaque élections, détestent l’intégrisme sous toutes ses formes et dans bien des cas, ce sont elles qui donnent les ordres à la maison. Faut vraiment pas avoir connu de femmes arabes au Québec pour penser que ces dernières sont soumises lol. Rien à foutre, qu’une infirmière voilée ou qu’un médecin qui porte la kippa me soigne. Quant à moi, tant qu’on peu les identifier, tant qu’ils soignent tout le monde de la même manière et qu’ils ne privilégient les individus de la même religion qu’eux, l’état demeure neutre.

    Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
    14 septembre 2013 , par Louise-Odile Paquin   [retour au début des forums]

    Merci à Madame Sirois d’expliquer clairement ce que plusieurs de nous ressentent profondément en ce moment...une colère montante contre toutes ces dites féministes qui n’aident en rien l’évolution de notre société qui fut déjà tant oprimée par la tyrannie catholique.

    Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
    14 septembre 2013 , par Emilie   [retour au début des forums]

    Le voile signifie que la femme est responsable du désir de l’homme ou signe de pudeur !? C’est comme mon haut de costume de bain. Il ne me viendrait jamais l’idée de l’enlever sur une plage, ici ou ailleurs. En France, le monokini est très répendu, mais au Québec il n’a jamais eu la côte, et ce même si les hommes se promènent torse nu sans éprouver de la gêne ! Donc, même en France, quand les femmes autour de moi étaient en monokini, je n’ai pas été capable de retirer le haut ! Même si elle devait me prendre pour une puritaine et même si je suis interprète en danse contemporaine et me dévêts régulièrement sur scène.

    Concernant l’influence, est-ce qu’un père intégriste sera conforté dans sa décision d’imposer à sa fille le port du voile parce que la prof de sa fille le porte ou n’est-il pas un intégriste avec une idée ferme ?

    Par contre, la diversité à l’école stimule le vivre ensemble, il n’est pas nécessaire de se ghettoïser. En plus, que de jeunes musulmanes côtoient plusieurs types de modèles féminins, qui portes et qui ne portent pas le voile, ne permettrait-il pas de renforcer l’idée qu’elles ont le choix et du mêm coup leur pouvoir de décision, leur autonomie. Elle sera plus apte à se remettre en question, elle sera plus interpelée à se questionner sur la valeur du voile face à un groupe hétéroclite. Dans le cas inverse, les parents n’auraient qu’à dire que la prof est obligée de retirer son voile, mais qu’à la maison elle porte le voile, ce qui ne serait pas nécessairement vrai. Cette professeure pourrait même se mériter le mépris des parents, ayant choisi l’emploi à la foi, et par mimétisme l’enfant pourrait reproduire cette attitude.

    Finalement, concernant le travaille, plusieurs des femmes atteintes par cette charte ont déjà un emploi, sont déjà intégrées, sont ici depuis parfois trois générations et porte le voile au travail. Concernant le plan d’action 2012-2015 issu des États généraux sur la situation des femmes immigrées et racisées, dont vous faites mention : il n’est pas non plus question qu’il faille que la femme s’habille selon nos coutumes pour favoriser l’accès à un emploi. Par contre, plusieurs actions et objectifs du document semblent abonder plus dans le sens de Mme Mourani que dans le vôtre : 6 .1 « Adapter les institutions à la diversité ethnoculturelle. 6.1.1 « Préparer les institutions à s’adapter au changement de la société relié à l’immigration et la diversité ethnoculturelle »
    6.1.2-Écoles, institutions, gouvernements, politiciens, intervenantEs, etc., participent
    réellement à la gestion de la diversité ethnoculturelle
    6.1.3-Les jeunes femmes et les femmes racisées ainsi que celles de la 2ième
    génération sont prises en compte dans les politiques en éducation et en emploi
    6.1.4-Apprendre à vivre ensemble grâce à la diversification des intervenantEs et à la confrontation obligatoire dans tous les milieux.

    Pour conclure, j’ai envie de vous poser la question croyez-vous sincèrement que les exigences qu’on impose aux femmes et aux petites filles musulmanes seront amoindries si on intègre et normalise la charte ? La charte aura-t-elle une influence positive sur les droits collectifs des femmes ?

    • Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
      14 septembre 2013 , par Internaute
        [retour au début des forums]

      Pour conclure, j’ai envie de vous poser la question croyez-vous sincèrement que les exigences qu’on impose aux femmes et aux petites filles musulmanes seront amoindries si on intègre et normalise la charte  ? écrivez-vous.

      Ma réponse est un oui clair et définitif. Mais posons autrement la question : ne pensez-vous pas que cette acceptation en pays libre d’une soi-disant obligation religieuse ne constitue pas un appui de taille à tous les fondamentalistes ? Quand la FFQ a appuyé le port des signes religieux dans les services publics en 2009, de nombreux sites islamistes et fondamentalistes se sont ouvertement réjouis de cet appui.

      Enfin détail important, diversité ethnoculturelle n’est pas synonyme de diversité religieuse. Et contrairement à la diversité ethnoculturelle, la visibilité des appartenances religieuses dans l’espace citoyen ne m’apparaît pas du tout un objectif à atteindre. Car les signes religieux EXCLUENT l’autre qui ne fait pas partie de la même confession. Alors, non, ils ne sont pas les bienvenus dans les services publics qui s’adressent et sont payés par tous les citoyens, peu importe leur appartenance religieuse.

      [Répondre à ce message]

    Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
    13 septembre 2013 , par roudene   [retour au début des forums]

    Je souhaite juste dire qu’effectivement il n’a aucune in jonction ou obligation dans le Coran a porter un quelconque fichu ou tissu sur la tête, les cheveux,le visage,le dos,les bras,le ventre,les cuisses,les molets et j’irais même jusqu’a rajouter les seins comme l’on voudrait nous le faire croire en utilisant le mot"poche"dans la sourate "la lumière verset 31 !Et encore moins dans la sourate "les coalisés verset 59, qui parle de personne et non pas de vetements !Je traduit volontiers les 2 versets en question !
    Compte twitter @roudene1 merci


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2013
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin