| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






vendredi 11 octobre 2013

Charte de la laïcité - Oser penser par soi-même

par Micheline Carrier






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


« Islamophobie » ou « islamistophobie » ?
La charte des valeurs n’a été ni cachée ni utilisée à des fins électoralistes
Lettre ouverte à Françoise David sur la laïcité
Un islamisme "laïcophobe" très militant
Montrez-moi une lesbienne féministe voilée
Fatima Houda-Pepin : "Je suis libérale et fédéraliste et je suis contre le tchador à l’Assemblée nationale".
Un voile sur les yeux
Non, Monsieur Parizeau
Sans complaisance : Le mythe Jacques Parizeau. La réalité Pauline Marois
Intégrisme islamiste - Le Québec n’est pas une île
Charte des valeurs québécoises - Voir plus loin que le bout du foulard
Lettre au Ministre Bernard Drainville - Le hidjab a quelque chose à voir avec l’inégalité hommes-femmes
Charte des valeurs québécoises - Ni parfaite ni diabolique
Le Conseil du statut de la femme doit pouvoir jouer son rôle dans le débat sur la laïcité
Lettre au ministre Bernard Drainville - Clair, net, définitif : une charte de la laïcité, point !
Lettre à Maria Mourani, députée - La laïcité inclusive ou l’aveuglement volontaire
"À Rome, on fait comme les Romains". Pourquoi pas au Québec ?
Je suis "pour" la laïcité proposée par le projet de Charte des valeurs québécoises
Charte des valeurs québécoises - Laïcité : quatre mises au point essentielles
Laïcité et pseudo-laïcité
La laïcité, enfin !
Le SFPQ réitère son appui pour un État laïque
Parce que nos valeurs, on y croit - Document d’orientation
La CSQ souhaite un débat ouvert et rassembleur sur le projet d’une Charte des valeurs
Signes religieux ostentatoires - Des enseignantes en colère écrivent au président de la Fédération autonome de l’enseignement
Pour une laïcité authentique et inclusive







Je prêche peut-être dans le désert, mais j’essaie bien humblement de vous convaincre de lire le document d’orientation intitulé "Parce que nos valeurs, on y croit", soumis à la discussion publique par le gouvernement Marois en vue de l’adoption de ce que que je préfère nommer charte de la laïcité.

J’ai lu et entendu tant de choses étranges sur ce projet que j’ai des raisons de penser qu’une grande partie des gens qui en parlent n’en ont pas lu une ligne.

Si vous ne vous êtes pas fait encore une opinion - et même si votre opinion est faite et que vous n’avez pu encore lire le document – il est toujours temps de le lire.

Vous découvrirez qu’il contient un projet pour l’avenir.

Qu’il est beaucoup plus souple et qu’il affiche un plus grand esprit de compromis que ce que ses adversaires en disent.

Il n’y est pas du tout question d’exclure qui que ce soit.

Ce n’est pas un projet xénophobe comme le prétendent des extrémistes islamistes (du genre Coalition contre l’islamophobie).

Ni une attaque contre les femmes musulmanes comme le soutiennent notamment des femmes portant le hidjab, Québec solidaire et la Fédération des femmes du Québec.

Discréditer un projet qu’on n’a pas lu n’est pas une démarche intellectuelle acceptable ni digne d’un bon citoyen et d’une bonne citoyenne. Ne nous contentons pas du ouï-dire, d’un côté comme de l’autre, vérifions par nous-mêmes ce que dit le document et "osons penser par nous-mêmes" (Voltaire).

L’auteur-compositeur-interprète Michel Rivard avait signé le manifeste des inclusifs (sic) et avait tenu des propos négatifs au sujet du projet de charte dans sa page Facebook. Il a eu l’honnêteté et l’humilité d’admettre qu’il était mal renseigné. En bon citoyen, il a étudié la question sérieusement, et il a déclaré ensuite regretter tant sa signature que ses propos.

Je ne m’adresse pas aux intégristes islamistes ni aux gens qui cherchent à se faire du capital politique en marge du projet gouvernemental.

Je pense aux citoyennes et citoyens de bonne volonté, qui ont pu faire confiance à la parole de personnes influentes - vedettes politiques, artistiques, féministes ou médiatiques - et qui, en toute bonne foi, comme Michel Rivard, ont peut-être adopté une position hâtive.

Peut-être ces personnes garderont-elles la même position quand elles seront mieux informées - je respecte leur choix - mais peut-être aussi nuanceront-elles leur position ou en changeront-elles.

Je trouve injuste pour une large partie de la société québécoise, qui attend une charte de la laïcité depuis la Commission Bouchard-Taylor, et même avant, que l’on rejette un tel projet faute de l’avoir étudié et compris. On peut avoir un point de vue critique - c’est notre cas - sans rejeter le projet en bloc.

Si l’on refuse que le Canada anglais dicte ses politiques au Québec, pourquoi accepterait-on davantage que des groupes au sein même de la société québécoise imposent leur agenda politique, sous couvert de liberté de religion, à l’ensemble de la population et à son gouvernement ?

La laïcité, la neutralité de l’État et de ses institutions, l’égalité des hommes et des femmes, l’encadrement des demandes d’accommodement sont des valeurs qui devraient nous rassembler. Si ce n’est pas le cas, nous vivons dans l’illusion depuis plusieurs années et nous nous préparons des lendemains difficiles.

Après avoir lu le document d’orientation du ministre Bernard Drainville, si vous voulez vous joindre au Rassemblement pour la laïcité, vous pouvez le faire ici.

PDF - 199 ko

Document d’orientation "Parce que nos valeurs, on y croit". Cliquer sur le PDF.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 7 octobre 2013


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Micheline Carrier
Sisyphe

Micheline Carrier est éditrice du site Sisyphe.org et des éditions Sisyphe avec Élaine Audet.



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2013
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin