| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






samedi 1er novembre 2014

Galère des sables

par Micheline Mercier






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Écrire la vie, la mort et de nouveau la vie
Donnez-moi des mots
La connaissez-vous cette fille, la pute aux cent pas ?
Motus
Le monde est si petit et ses besoins si grands
Comme une tache de moutarde sur un tablier blanc
Dans les fables, le loup était-il vraiment un mythe ?
Rouler sa vie dans un panier d’épicerie
Et au diable les frontières
L’intimidation ou “bullying” en milieu de travail
Merck met en danger la vie de prostituées dominicaines
La solitude est une bête à pleurer
Mots de cœur
Écoutez les sanglots des enfants perdus
Souvenances
Il fut un temps....







Ramer dans une galère, sans eau pour donner prise à l’avancée. Fourberie d’un capitaine, digne héritier des trente deniers offerts à même la pitance des galériens échinés à l’ouvrage de pagaie.

Conscientes ou inconscientes paroles porteuses d’empreintes fantomatiques et de visions plus que douloureuses, enrobées de douceurs et de faux semblants peints aux couleurs des visages empreints d’illusions ou de chimères. Chemin de pèlerins pavé de ronces recouvert de roses belles à cueillir sans nul doute du danger de s’écorcher les mains, les pieds et encore moins le cœur de l’innocence, innocence qui se recueille en sa candeur transparente d’enfant d’un monde inébranlable de foi. Véritable passion pour l’éternité.

Et, sans savoir pourquoi, ramer encore et encore dans l’eau boueuse et trouble d’un avide prêcheur, capitaine de galère au milieu d’un désert porteur du mensonge qui ressemble étrangement à un oasis au visage déguisé en vérité absolue. Sombre tableau de l’antithèse des Grandes Portes, portail des amours inconditionnels, amours purs dans leur simplicité, tendre humilité prête à donner sans attente, sans espoir, sans condition, juste donner par amour, pour l’amour.

Regarder au loin la forme sablonneuse des dunes en l’absence de chameaux affectés au remorquage des galères. Que de bontés enchaînées sous le signe d’une main tendue en terre d’accueil et prêtes à ramer au nom de fourberies voilées, histoires d’insanes voyances posées sur des cœurs innocents, purs et prêts à se donner en vocation dans l’infime espoir de ne pas être seuls à grignoter une toute petite vie, parcelle de vie d’ange décomposées par de viles promesses désavouées.

Solitudes des sables, méditations et pensées secrètes, espoirs lointains, miroitement d’un horizon qui donne envie de ramer, pagayer dans le bleu apaisant d’une eau limpide qui circule dans la franchise du regard juste des anciens. Mémoires de caravaniers porteurs de croyances d’avant le grand sacrifice et précurseurs de la voie des vérités absolues.

Pagayer en galère, se délester d’inutiles chaînes et atteindre enfin l’océan intérieur qui porte la vision du monde dans sa pure couleur d’abandon.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 1er novembre 2014


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Micheline Mercier

Micheline Mercier est née à Windsor, en Estrie, au Québec. Depuis l’adolescence, elle a toujours été fascinée par la poésie. Pour elle, "les mots sont communicateurs et libérateurs".

Les Cahiers de la femme de l’Université York ont déjà publié certains de ses poèmes dont Esquisse de paix, Liberté sans voile, Chair-chère et Perles noires. La revue Arcade de Montréal a publié Mots de cœur. Chair-chère est aussi paru sur Sisyphe. Un premier recueil, Nue, paraîtra bientôt.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2014
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin