| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






jeudi 12 février 2015

Colloque "Les écrans : libération ou esclavage ?" à Trois-Rivières

par Jacques Brodeur, consultant en éducation et en prévention de la violence






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Sciences - Les tablettes, à éloigner des enfants
Alice Miller et les racines de la violence dans l’éducation de l’enfant
Un défi à l’école : apprendre à se passer des écrans
Éducation et féminisme : beaucoup de chemin à parcourir
Réduire la violence en milieu scolaire : des efforts méconnus
Éducation ou catastrophe : l’heure de se débrancher
Réduire le temps-écrans aujourd’hui, un véritable sport extrême
Des technologies modernes fantastiques... pour servir les enfants ou les asservir ?
À l’égalité il faut ajouter la liberté
Qui a peur des professeur-es ?
Décrochage scolaire - Complément d’information à propos de "À l’école, p’tit gars !"
La langue française à l’école - Mont tex es-ti lizib ? J’ai cri !
Les jeux vidéo ont des effets néfastes sur les jeunes
Une femme, Marylin Vos Savant, a le QI le plus élevé au monde
L’intégration des jeunes en difficulté d’apprentissage
Écoles hassidiques illégales - L’État doit être ferme
Drelin, drelin ! Parents : à vos devoirs !
La marchandisation des enfants et le port du G-string
Étudiants en grève. Intransigeants, dites-vous ?
Grève étudiante ou choc des générations ?
Apprendre aux filles à se soumettre aux garçons
Les garçons et l’école : les prétentions masculinistes réduites à néant
L’école québécoise et les garçons : l’apprentissage de la domination
La mixité scolaire n’a pas d’effet sur la motivation
Obstacles et réussite des filles à l’école
Profils contrastés d’un groupe de garçons québécois de 15 ans
Les difficultés scolaires des garçons : débat sur l’école ou charge contre le féminisme ?
Renforcer les stéréotypes masculins ne résoudra pas les difficultés des garçons à l’école
Comment limiter le décrochage scolaire des garçons et des filles ?
Identités de sexe, conformisme social et rendement scolaire
La non-mixité en milieu scolaire nuirait aux garçons
Décrochage scolaire : remettre les pendules à l’heure
La non-mixité à l’école : quels enjeux ?
Faire réussir les garçons ou en finir avec le féminisme ?
Les garçons à l’école - Pour en finir avec le XVIIIe siècle
Quand les garçons échouent à l’école







Edupax et le Département de Lettres et communication sociale de l’Université du Québec à Trois-Rivières ont le plaisir de vous inviter au colloque "Les écrans : libération ou esclavage ?", le 4 mars 2015.

L’engouement des enfants et des adolescent-es pour les écrans donne lieu à des questionnements chez plusieurs parents. Le temps que les adultes consacrent aux écrans augmente lui aussi. Cet engouement n’a-t-il que des bienfaits ? Il semble bien que non lorsqu’on consulte les études scientifiques sur les effets négatifs de la surexposition précoce aux écrans. On les compte par milliers mais elles sont méconnues du grand public.

Le 4 mars prochain, se tiendra à l’UQTR un colloque où une quinzaine de chercheurs et de professeurs viendront partager leur expertise.

* Selon Jeunesse en Forme Canada, le nombre d’heures consacré aux écrans par nos enfants a dépassé la moyenne des 40 heures/semaine depuis 2006
* Quand on voit des petits de 3-4 ans s’amuser sur la tablette ou le ipod des parents, on les trouve mignons mais c’est ignorer que les médecins traitent maintenant la nomophobie, une nouvelle forme de névrose qui fait paniquer des adolescent-es à l’idée d’être privé-es de leur téléphone.
* Au menu de ce colloque, on retrouve notamment l’impact de la hausse du temps-écrans sur les conversations familiales, l’autorité parentale, la diffamation en ligne, la santé émotionnelle des jeunes, leur capacité d’attention, leur alimentation, leur accès aux connaissances, leur comportement, le climat scolaire et les notes, le décrochage, l’estime de soi et les relations de couple.
* Enfin, on abordera la question des vertus de la déconnexion et les moyens d’y arriver.

Bienvenue au colloque
Les écrans : libération ou esclavage ?
UQTR, Pavillon Albert-Tessier, salle 1200 / Ludger-Duvernay
Le mercredi 4 mars 2015, de 9h30 à 16h15

- Réservation : Mariette Gélinas / mariettegelinas@videotron.ca / 819-379-1995

Inscription obligatoire sous peine de manquer de place. Coût de l’accès au colloque : 5,00$.
Le dîner à la cafétéria de l’UQTR est aux frais des participants.
Pour consulter la liste des conférenciers et conférencières et les contenus traités :
fichier PDF

Source : Jacques Brodeur, Edupax, 418-932-1562 / Jbrodeur@edupax.org
Yvon Laplante, UQTR, (819) 376-5011, poste 3284 / Yvon.Laplante@uqtr.ca

Annexe

Violence à l’écran, agressions sur Facebook, pornographie, désensibilisation, dépendance à Internet : l’heure est venue de jeter un coup d’oeil aux coûts cachés de la surexposition.

- Après avoir passé plus de 40 heures/semaine devant divers écrans (télé, films, jeux vidéo, réseaux sociaux, tablette) un enfant nord-américain a été témoin de 100 000 agressions et 8000 meurtres avant son 13e anniversaire.
- Des chercheures de l’Indiana ont passé à la loupe les 50 émissions préférées de 2 à 11 ans. Elles véhiculent une quantité énorme d’agressions dites ’’sociales’’ qui font rigoler les spectateurs. On en a comptabilisé 14 à l’heure, donc une aux 4 minutes. Après avoir encaissé un tel bombardement, plusieurs jeunes cerveaux deviennent désensibilisés, l’empathie naturelle de l’enfant fond littéralement, et on rigole avec les intimidateurs.
- Pornographie ? Elle serait devenue la principale école de sexologie des jeunes selon Richard Poulin, chercheur retraité du Département de sociologie et d’anthropologie, Université d’Ottawa. Elle serait responsable de 3 divorces sur quatre.
- La déconnexion de la réalité coûte de plus en plus cher.
- Nomophobie, une nouvelle névrose qui affecte des ados rendus anxieux à la simple idée de dormir sans ipod ou sans tablette.
- On ouvre des cliniques et des camps de désintoxication numérique aux États-Unis, au Canada, au Japon, en Chine, en Corée du Sud.....
- Comment les adultes vont-ils venir à la rescousse de la jeunesse ?
- Faudra-t-il que les pouvoirs publics se contentent de ramasser les pots cassés ?
- Quel prix les jeunes et leur famille vont-ils payer pour la surexposition aux écrans ?
- De quels moyens les adultes disposent-ils pour prévenir ?
- Où sont passées la responsabilité et l’autorité parentales ?
- Quel rôle délicat pour les grands-parents ?

Des experts viendront témoigner du pouvoir addictif des écrans, des dommages à l’intelligence
des jeunes, à leur santé, à celle des personnes et des familles, et surtout, surtout, de la lumière
au bout du tunnel : les vertus de la déconnexion.

À chacune et chacun d’entre nous de réserver la date à nos agendas en prenant soin de relayer l’invitation à nos familles, nos amis, nos contacts, nos collègues.

Nous avons toutes et tous rendez-vous à Trois-Rivières le 4 mars 2015.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 7 février 2015


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Jacques Brodeur, consultant en éducation et en prévention de la violence
EDUPAX

Jacques Brodeur a enseigné durant 30 ans et œuvre comme consultant, conférencier et formateur dans les domaines de l’éducation à la paix, l’éducation aux médias, la prévention de la violence et la promotion de saines habitudes de vie.



Plan-Liens Forum

  • Colloque "Les écrans : libération ou esclavage ?" à Trois-Rivières
    (1/1) 24 février 2015 , par Peter Bu





  • Colloque "Les écrans : libération ou esclavage ?" à Trois-Rivières
    24 février 2015 , par Peter Bu   [retour au début des forums]

    Très intéressant mais il me semble curieux que vous n’évoquiez pas le caractère nuisible d’ondes électromagnétiques. Pourtant ce n’est plus seulement quelques militants du www.criirem.org qui en parlent...

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2015
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin