| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






lundi 4 décembre 2017

24 meurtres de femmes et d’enfants commis au Québec depuis le 25 novembre 2016

par Martin Dufresne






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


28 ans après le massacre de l’École Polytechnique, 1082 femmes et enfants tuées par des hommes en tant qu’hommes (ou par des inconnus) au Québec
27 ans après le massacre de l’École Polytechnique : 1056 femmes et enfants tuées par des hommes en tant qu’hommes
Femmes et enfants tué-es en 2016 par des hommes (ou des inconnus)
Femmes et enfants tué-es en 2015 par des hommes (ou des inconnus)
25 ans plus tard - Femmes et enfants tuées par des hommes en tant qu’hommes (ou par des inconnus) au Québec depuis le 6 décembre 1989
Femmes et enfants tué-e-s au Québec en 2014 par des hommes (ou des inconnus)
Polytechnique, bientôt vingt-quatre ans... et le massacre continue ! ASSEZ, c’est ASSEZ ! Affiche 2013
Femmes et enfants tué-e-s au Québec en 2013 par des hommes (ou des inconnus)
À quand un Jour du souvenir des victimes du sexisme ?
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2012
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2011
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2010
Polytechnique, vingt et un ans déjà... et le massacre continue ! ASSEZ, c’est ASSEZ ! 2010
Polytechnique – vingt ans déjà… et le massacre continue ! ASSEZ, c’est ASSEZ ! 2009
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2009
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2008
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2007
850 femmes et enfants tué-es par des hommes ou des inconnus au Québec depuis le 6 décembre 1989
Femmes et enfants tué-es par des hommes ou des inconnus jusqu’à maintenant au Québec en 2007
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2006
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus en 2005 au Québec
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2004
Femmes et enfants tués par des hommes ou par des inconnus au Québec en 2003
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus en 2003 au Québec
Femmes et enfants tués par des hommes ou par des inconnus au Québec en 2002
Femmes et enfants tués par des hommes ou par des inconnus au Québec en 2001
Femmes et enfants tués par des hommes ou par des inconnus au Québec en 2000
Femmes et enfants tués par des hommes ou par des inconnus au Québec en 1999
Femmes et enfants tués par des hommes ou par des inconnus au Québec en 1998







Chantal Cyr, 49 ans, abattue le 4 décembre 2016 au soir d’un coup de feu dans un restaurant de Montréal où elle attendait sa fille Carolanne par un toxicomane schizophrène, Frederick Gingras, 21 ans, afin de lui voler sa voiture. Gingras avait comparu trois semaines plus tôt pour des voies de fait contre sa mère et s’enfuyait après avoir tué son revendeur de drogue.

Mylène Laliberté, 24 ans, a été tuée chez elle à St-Lin le 13 janvier. Elle était impliquée au mouvement spirituel La Relève. Le meurtrier présumé, Maxime Aubin, 21 ans, avec qui elle venait de rompre après une relation houleuse et qui la harcelait sans cesse depuis, s’est aussi infligé des blessures chez des amis lorsqu’ils ont appelé la police après qu’il soit arrivé chez eux les mains ensanglantées. Le J. de Mtl signale qu’il a été « envoyé en psychiatrie ».

Thérèse Allen, 83 ans, trouvée tuée chez elle à Gatineau le 17 janvier. La police a pris 30 minutes à répondre à un appel lancé par un citoyen pour de l’aide. Un ancien employé de sa famille : Jean-François Dupuis, 21 ans, a été arrêté dans le logement de la victime et accusé de meurtre au deuxième degré.

Jocelyne Lizotte, 60 ans, patiente de la maladie d’Alzheimer tuée avec un oreiller le 20 février 2017 par son mari Michel Cadotte, 55 ans, dans un Centre de soins de longue durée Émilie-Gamelin de Montréal. Mme Lizotte avait demandé l’aide à mourir mais n’avait pas été jugée admissible. Les médias ont parlé, comme à leur habitude, de « meurtre par compassion » et ont fait grand cas de la tristesse de Cadotte de n’avoir pu assister aux funérailles de sa victime.

Amélie Gauthier Matte, 20 ans, trouvée morte chez elle d’une surdose de drogue avec son ex-conjoint Christopher Lecouvie, 31 ans, le 27 février à Hull, Il avait été accusé de voies de fait et de menaces de mort contre elle en décembre et faisait l’objet d’une ordonnance de non-communication avec sa victime.

Petite fille de six semaines secouée chez ses parents dans Lanaudière, portée à l’hôpital le 18 mars, son décès a été constaté le 21 mars. Aucune accusation portée.

Daphné Boudreault, 18 ans, tuée à Mont St-Hilaire, le 23 mars, après avoir demandé sans succès l’intervention de la police contre le harcèlement que lui infligeait de son ex-conjoint. « Est-ce qu’il va falloir qu’il me tue pour que la police puisse agir ? C’est la dernière chose qu’elle m’a dite en partant du dépanneur à midi », a témoigné avoir entendu une amie. Anthony Pratte-Lops, 22 ans, qui l’avait menacée et avait « piraté » son téléphone et sa page FB, a été arrêté après avoir égorgé Boudreault lorsqu’elle s’est présentée chez lui, suivie mais de trop loin par une policière, pour récupérer ses effets.

Jocelyne Pellerin, Denise Hallé et Janet Lauzon Toupin, dont sa belle-sœur (Denyse Hallé) qui l’hébergeait jusque là, tuées par Sylvain Duquette, 51 ans, à St-Mathieu-du-Parc, en Mauricie, le 7 avril. Dans un long texte publié sur Facebook une semaine plus tôt, l’assassin a dit en vouloir d’abord à son père de ne pas l’avoir soutenu financièrement quand il a décidé de cesser de travailler et à sa belle-sœur (une des femmes tuées) pour lui avoir demandé de partir de chez elle.

Priscilla Lee-Bond, 33 ans, et sa fille Gabrielle Lepage, 15 ans, abattues au moyen d’une arme à feu par David Lepage, 60 ans, ex-conjoint de Mme Bond, à Notre-Dame-du-Laus, près de Mont-Laurier le 10 avril, quelques mois après le départ de celle-ci. Gabrielle Lepage habitait encore avec son père. Il s’est rendu aux policiers plusieurs heures plus tard. Il a été accusé de meurtres prémédités.

Sophie Beaulieu, 48 ans, poignardée à mort chez elle à La Pocatière, le 5 mai, par Eric Sweeney, 41 ans, un voisin qu’elle connaissait. Il a été accusé de meurtre au deuxième degré.

Guylaine Morin, 37 ans, qui se déplaçait en fauteuil roulant, tuée avec son conjoint le 11 juin dans un incendie criminel à Limoilou, allumé à 4 h du matin, pour lequel Michel Lapierre, 37 ans, un homme plusieurs fois condamné pour menaces qui avait eu une altercation plus tôt avec le couple a été accusé d’homicide involontaire.

Suzanne Gareau, 50 ans, tuée au camping naturiste de Ste-Brigitte-des-Saults, le 12 juin, par son ex-conjoint, Denys Carpentier, 74 ans, qui se serait ensuite suicidé après avoir aussi tué un homme qui hébergeait Mme Gareau, Rodrigue Tremblay, 77 ans.

Une dame de 94 ans décède de ses blessures après l’incendie volontaire d’une résidence pour personnes à mobilité réduite de Terrebonne, le 8 juillet. Alain Landais, 44 ans, a été arrêté et accusé de meurtre non prémédité.

Bethany Epoo, 14 ans, battue à mort le 22 juillet à Inukjuak, alors qu’elle revenait d’une garderie où elle travaillait. Un suspect de 17 ans, qui la connaissait, a été accusé de meurtre au premier degré en octobre.

Nouveau-né tué par Sofiane Ghazi, 37 ans, à Montréal le 24 juillet, lorsqu’il a poignardé à plusieurs reprises le ventre de la mère de l’enfant, une femme de 33 ans. Le bébé est décédé peu après sa naissance, provoquée d’urgence par césarienne, ce qui a justifié une accusation de meurtre prémédité vs le père. Celui-ci était sous ordonnance de non-communication avec la mère, qu’il avait violentée et harcelée quelques jours plus tôt.

Marie-Lisa Desbiens, 30 ans, poignardée à mort, chez elle à Lévis, le 25 août, par son conjoint, Pierre Gagné-Boily, 33 ans. Il a été arrêté et accusé de meurtre au deuxième degré.

Siasi Tullaugak, 27 ans, femme Inuite vivant de la prostitution, trouvée morte à Montréal le 28 août, après avoir dit à quelqu’un qu’elle était en danger mais n’osait en dire plus. On l’a retrouvée pendue à un bacon sur la galerie de son appartement, mais un reportage indique que son corps y a été accroché par quelqu’un d’autre. Le soir de sa mort, elle a été vue avec des hommes potentiellement dangereux, dont son souteneur. Elle avait dit à sa sœur et à la police que quelqu’un tentait de la tuer. Un ami dit l’avoir vue une heure plus tôt avec un homme, puis l’a entendue crier. Un rapport fait à la police quelques heures plus tôt avait dépeint un homme tentant de l’entraîner dans une ruelle. Après avoir classé son décès comme un suicide, la police de Montréal a accepté de rouvrir l’enquête, sous pression d’organismes communautaires. Une autre femme Inuite, Sharon Barron, vivant dans des circonstances similaires, est morte dans un suicide apparent à Dorval deux jours après.

Véronique Barbe, tuée chez elle à St-Eustache le 14 septembre, apparemment par son ex-conjoint Ugo Fredette qui a ensuite enlevé leur enfant Louca, 6 ans, et s’est servi de deux véhicules différents pour l’amener jusqu’en Ontario où il a été intercepté le 16 sept. Le propriétaire du deuxieme de ces véhicules, Yvon Lacasse, a été retrouvé mort six jours plus tard sur un chemin d’Arundel. Fredette, qui a tenté de se suicider en prison, a collaboré au tournage d’un film sur l’enlèvement et l’assassinat de Cedrika Provencher. Il a été accusé des meurtres de V. Barbe et (non prémédité) de Y. Lacasse.

Gerry Sisi Thibert, 26 ans, prostitué-e transgenre, poignardé-e à mort dans un édifice de Pointe St-Charles, le 18 septembre. Le suspect, Jean Edens Lindor, 24 ans, identifié par une caméra de surveillance, a été arrêté une semaine plus tard en Ontario et accusé de meurtre au second degré.

Johanne Chayer, 65 ans, abattue d’un coup de feu par son conjoint, Alain Castonguay, 72 ans, le 3 octobre à Salaberry-de-Valleyfield. Celui-ci avait des antécédents de violence conjugale et sa victime avait divorcé de lui en 1994. Mais ils venaient de se remettre en ménage. Il a été accusé de meurtre prémédité.

Simonne Jourdain, 78 ans, tuée avec son mari le 28 octobre à Sainte-Catherine par leur petit-fils, Jeannot Jr Cormier, 26 ans, un drogué et ex-prisonnier qui habitait avec eux et qu’ils avaient prévenu de se prendre en main parce qu’ils devaient déménager dans une résidence. Il a été accusé de meurtres prémédités.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 27 novembre 2017


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Martin Dufresne



Plan-Liens Forum

  • 24 meurtres de femmes et d’enfants commis au Québec depuis le 25 novembre 2016
    (1/1) 8 décembre 2017 , par





  • 24 meurtres de femmes et d’enfants commis au Québec depuis le 25 novembre 2016
    8 décembre 2017 , par   [retour au début des forums]

    À ces noms il faut hélas ajouter maintenant ceux de
    Diane Champagne, 55 ans, et sa mère, Paulette Robidoux, 75 ans, poignardées à mort par le fils de Diane Champagne, Christian Pépin, 35 ans, un homme récemment libéré après une peine de neuf ans de pénitencier pour vols qualifiés, à Montréal-Est le 4 décembre 2017.

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2017
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin