| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mercredi 2 mai 2018

Impromptu

par Élaine Audet






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Passage de l’ange
L’été du rêve
La démesure du bleu
Monter en amour
L’hiver secret des mots
Force de gravité
L’art obscur du désir
Dialogue avec l’éclair
La quête
Lettre à l’autre de soi
Le parlamour
Pierres de mer
Le rêve de voler
Tutoyer l’infini
Le voyage
Sablier
Dworkin - L’envers de la nuit
Autres poèmes depuis 2002







Chaque nouveau visage de l’amour
nous prend toujours au dépourvu
il recouvre soudain tout le paysage
du voile de la beauté en flammes

Elle se met à attendre
le passage de la lumière
comme si toute sa vie
dépendait de cet éclair

Elle aime tout de son passage
le silence la musique et l’eau
le désert et l’absolu de sa soif
sa trace sur le bord des mots

Il y a un mouvement perpétuel dans son sang
une valse indigo dans ses mots
un vertige extrême avant le saut
le chant d’une louve bondi dans son destin

Parfois elle croise le regard nu de la beauté
reconnu de l’intérieur d’avant le temps
l’œil de la tempête la déploie dans l’inédit
à la source incandescente de l’univers

L’emportement la mène loin hors limites
elle ne voit plus ni sol ni mur ni rivage
ivre de l’infinie vulnérabilité des mots
elle vole libre entre peur vertige et chant

Elle découvre le bleu du vent
les nervures plus sensibles des rêves
la flèche traversière du désir
le jeu et le chant d’ailes sur sa langue

Entre noir et blanc elle suit son ombre
sa poitrine est une forêt de murmures
tous les arbres ont parfum de printemps
quand la symphonie effleure sa peau

C’est une heure solitaire suspendue
l’air bleu couvre les fenêtres de pulsations
elle naît comme la note tant attendue
le mot en souffrance qui délivre le poème

Elle ne veut plus être qu’écume de mer
avalanche de gouttes sur la beauté
le sable doux entre ses doigts devenir
le pur passage amoureux des mots

Ce matin la lumière passe si près de l’âme
l’ombre pourpre palpite sous ses pas
souffle et silence parlent la langue de l’eau
elle va au-devant du ciel qui danse

Elle sent déjà l’aimant de ses mains
l’instant de la rencontre
le moment de l’étincelle
elle devient lumière et vitesse pure

Rien ne fut et ne sera jamais assez
pour dire la valse de la joie sur sa peau
ni saisir le cristal bleu de l’instant
ce tumulte fou de la pensée et des sens

Mis en ligne le 6 juin 2018



Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.


Élaine Audet

Élaine Audet a publié, au Québec et en Europe, des recueils de poésie et des essais, et elle a collaboré à plusieurs ouvrages collectifs. Depuis 2002, elle est l’une des deux éditrices de Sisyphe.
Ses plus récentes publications sont :
- Prostitution - perspectives féministes, (éditions Sisyphe, 2005).
- La plénitude et la limite, poésie, (éditions Sisyphe, 2006).
- Prostitution, Feminist Perspectives, (éditions Sisyphe, 2009).
- Sel et sang de la mémoire, Polytechnique, 6 décembre 1989, poésie, (éditions Sisyphe, 2009).
- L’épreuve du coeur, poésie, (papier & pdf num., éditions Sisyphe, 2014).
- Au fil de l’impossible, poésie, pdf num., (éditions Sisyphe, 2015).
- Tutoyer l’infini, poésie,pdf num., 2017.

On peut lire ce qu’en pensent
les critiques et se procurer les livres d’Élaine Audet
ICI.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2018
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin