| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






dimanche 24 juin 2018

La démesure du bleu

par Élaine Audet






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


L’été du rêve
Impromptu
Monter en amour
L’hiver secret des mots
Force de gravité
L’art obscur du désir
Dialogue avec l’éclair
La quête
Lettre à l’autre de soi
Le parlamour
Pierres de mer
Le rêve de voler
Tutoyer l’infini
Le voyage
Sablier
Dworkin - L’envers de la nuit
Autres poèmes depuis 2002







Elle gît magnifique sur le sable
là où la vague l’a laissée
sans doute lasse de la caresser
dans le sens de l’éternité

Le rêve envahit sa pensée
tout devient coïncidence miroir écho
musiques et mots savoir inné
marée à l’embouchure de la mémoire

Elle prend alors conscience
du changement imperceptible de sa voix
de la vibration fine des mots
petits bois verts jeté au feu de sa passion

Une rivière est venue prendre sa main
pour l’aider à traverser le désert
l’avalanche de pierres chauffées à blanc
elle lui couvre le sable de mots

À l’improviste le noir arrêt du temps
mains mots et gestes suspendus
les visages voyagent pourtant en elle
immobile le mouvement l’habite

Elle lui redonne l’émotion
un corps et des ailes un cœur fertile
les cils tremblants du désir
sa langue écarte les rideaux de la nuit

L’eau monte en elle à pas de loup
à pas de soie et de soif
à fleur de peau elle touche l’esprit
le vertige de la flamme

Elle aime tant cette voix qui l’aborde
en douceur comme l’eau
au proche de ses ailleurs
et caresse les mots qu’elle rencontre

Le soleil ne peut plus lui brûler les ailes
elle avance dans la démesure du bleu
avec une connaissance innée du bonheur
et le nom même qui incarne la beauté

La poésie l’emporte au plus près du désir
sur les pas de l’ombre qui la danse
au-delà des murs de désespérance
pure respiration du printemps sous la glace

Elle voyage en toi comme un navire de nuit
les étoiles pour guide elle perd le nord
pas de port possible pour ses mers intérieures
ses yeux et ses rêves pris d’immensité

Le beau visage changeant de l’amour
vieux et né encore toujours
comme une vague sans fin
préserve de l’oubli la mer et tes rêves

Elle a le corps érudit
un long fleuve tressé de mots blonds
en torsade sur son dos
sa langue parle l’infini sur tes lèvres

Mis en ligne sur Sisyphe, le 27 juin 2018



Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.


Élaine Audet

Élaine Audet a publié, au Québec et en Europe, des recueils de poésie et des essais, et elle a collaboré à plusieurs ouvrages collectifs. Depuis 2002, elle est l’une des deux éditrices de Sisyphe.
Ses plus récentes publications sont :
- Prostitution - perspectives féministes, (éditions Sisyphe, 2005).
- La plénitude et la limite, poésie, (éditions Sisyphe, 2006).
- Prostitution, Feminist Perspectives, (éditions Sisyphe, 2009).
- Sel et sang de la mémoire, Polytechnique, 6 décembre 1989, poésie, (éditions Sisyphe, 2009).
- L’épreuve du coeur, poésie, (papier & pdf num., éditions Sisyphe, 2014).
- Au fil de l’impossible, poésie, pdf num., (éditions Sisyphe, 2015).
- Tutoyer l’infini, poésie,pdf num., 2017.

On peut lire ce qu’en pensent
les critiques et se procurer les livres d’Élaine Audet
ICI.



Plan-Liens Forum

  • La démesure du bleu
    (1/1) 17 septembre 2018 , par





  • La démesure du bleu
    17 septembre 2018 , par   [retour au début des forums]

    Bonjour ma belle
    J,ai beaucoup aimée cette poésie si douce comme du volour et
    qui coule dans un ruisseau comme la vie.
    Porte toi bien , gros bisou
    Elahè

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message

    Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2018
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin