| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







vendredi 22 février 2008
Débat crucial pour Hillary Clinton, par Élaine Audet

Quelques heures avant le débat Clinton-Obama au Texas, tout le monde se demande quel point Hillary Clinton devrait mettre de l’avant pour enrayer la vague de fond en faveur de Barrack Obama. Je pense qu’elle devrait affirmer clairement sa détermination à défendre les intérêts des femmes quelle que soit leur classe sociale, leur race, leur origine ethnique, leur orientation sexuelle et prôner l’unité des femmes pour créer un changement fondamental à Washington. Le seul qui toucherait les racines de toutes les communautés.

Les femmes ne sont pas un groupe comme un autre, elles constituent plus de 50% de l’humanité et de l’électorat américain. Elles sont présentes dans toutes les classes, les minorités raciales, les ethnies, les partis, les syndicats et les groupes communautaires. Elles ont subi plus de violence et de discrimination que tout autre groupe social, racial, ethnique, dans toutes les civilisations, dans tous les pays, dans toutes les époques. Aujourd’hui l’esclavage sexuel des femmes et des enfants, dans la prostitution, la traite internationale et la pornographie, dépasse tout ce que l’humanité a connu en terme d’oppression collective. La chasse aux sorcières du Moyen Âge, qui a fait des millions de victimes, reste une des plus grandes répressions de l’histoire. Depuis toujours, la prostitution, le viol, la violence conjugale, les avortements clandestins en font des milliers d’autres chaque année.

Une grande partie de l’électorat américain se réjouit actuellement, à travers l’élection d’Obama, de pouvoir effacer la honte que l’esclavage et la ségrégation des Afro-Américains constituent pour les États-Unis. Personne ne niera que l’esclavagisme et l’holocauste doivent susciter la condamnation et le désir d’y remédier à jamais. Mais pourquoi, en refusant tout débat identitaire, fait-on le silence sur la violence et la discrimination ininterrompues envers les femmes. Les doubles standards et la misogynie médiatiques à l’égard de la sénatrice Clinton ne forment que la pointe d’un iceberg taché de sang, de silence et de préjugés. Quand serons-nous fières de défendre notre identité de femmes, comme le sont les peuples et les minorités au sein desquels nous continuons à être une majorité silencieuse ?

L’élection d’une femme dont la feuille de route démontre qu’elle est dédiée à la défense des droits des femmes constitue le changement le plus radical que l’histoire des États-Unis ait connu. En espérant que Hillary Clinton osera affirmer haut et fort son appartenance à la lignée des pionnières qui ont édifié ce pays et les entraîne à sa suite dans un changement de fond sans précédent.

Voir Hillary Clinton, le sexisme et les femmes.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 21 février 2008.



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 4 mai
Groupe Femmes, Politique et Démocratie - Session SimulACTIONS les 10 et 11 juin
lundi 27 mars
Le GFPD - Les Journées régionales municipales en Jamésie (Chibougamau)
lundi 27 mars
Laboratoire de l’égalité - Nouveau ’Pacte de l’égalité’ proposé aux candidat-es à la présidentielle
samedi 4 mars
8 mars 17 - Féminisme & laïcité. Questionnaire des VigilantEs à l’intention des candidat-e-s à l’élection présidentielle 2017
mardi 17 janvier
Marche des femmes à Washington
jeudi 10 novembre
GFPD - Session SimulACTIONS à Montmagny pour favoriser l’implication des femmes en politique
lundi 12 septembre
Parité femmes-hommes : le Groupe Femmes, Politique et Démocratie interpelle les candidatEs à la course à la chefferie du Parti Québécois
mardi 21 juin
Condition féminine Canada - Appel de candidature pour les Prix du Gouverneur général du Canada commémorant l’affaire "personne". Jusqu’au 10 juillet
vendredi 26 février
Femmes, féministes et indépendantistes - Le 8 mars au Lion d’Or
jeudi 15 octobre
Formations du Groupe Femmes, Politique et Démocratie en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine








l’iceberg taché de sang
11 avril 2008, par Jeanne marie clot
> Débat crucial pour Hillary Clinton, par Élaine Audet
22 février 2008, par Dominique



l’iceberg taché de sang
11 avril 2008, par Jeanne marie clot   [retour au début des forums]

Bonjour,

A propos de "l’iceberg taché de sang" que vous évoquez nous pourrions parler du vote de H.CLINTON en faveur de la guerre en Irak qui, en cinq années, a abouti à la mort de 600.000 à un million d’hommes, de femmes et d’enfants. Sans parler des centaines de milliers de blessés.

cordialement
Jeanne-Marie

[Répondre à ce message]

> Débat crucial pour Hillary Clinton, par Élaine Audet
22 février 2008, par Dominique   [retour au début des forums]

Ce que démontre le succès populaire d’Obama à l’heure actuelle, c’est précisément la perte de vitesse des "Identity politics" dans l’opinion publique américaine. Ce dernier tient un discours rassembleur visant toute la population et qui s’exprime dans plusieurs de ses formules comme "There are no blue states and red states - There are the UNITED States of America". C’est à cette seule condition - celle de tenir un discours rassembleur - qu’un afro-américain peut espérer remporter la présidence. Dans ce contexte, il ne serait pas du tout stratégique pour Hillary Clinton de tenir un discours féministe. Car, si cette condition vaut pour le candidat noir, elle s’applique également à la candidate.

[Répondre à ce message]

    > Débat crucial pour Hillary Clinton, par Élaine Audet
    22 février 2008   [
    retour au début des forums]


    Alors, une femme n’aura jamais de chances, quoi qu’elle vaille et fasse, on va toujours dire qu’on ne peut pas voter pour une femme, certaines disent, c’est essentialiste. (Comme si voter pour un homme de toute éternité n’en était pas.)

    Je ne prends pas pour acquis, quant à moi, qu’Obama sera élu à la présidence s’il est choisi candidat démocrate.

    En outre, je me méfie des discours rassembleurs qui jouent sur les émotions. L’homme est un bon orateur, un bon sénateur peut-être aussi, mais pas beaucoup d’expérience par rapport à son adversaire.

    Je pose une question à toutes les personnes qui liront ceci. Si Obama était une femme noire, avec le même discours rassembleur, le même talent, aurait-il le même succès ?

    [Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin