| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mardi 20 mai 2008
Le jardin oublié – La vie et l’œuvre d’Alice Guy-Blaché, un film de Marquise Lepage

Dans le cadre du Cinéquitable, organisé par Les réalisatrices équitables

En présence de la réalisatrice Marquise Lepage, présentation du film :

Le jardin oublié – La vie et l’œuvre d’Alice Guy-Blaché
de Marquise Lepage
documentaire, couleurs et noir et blanc, 53 min., Québec

  • Mention d’honneur, Festival international du film et de la vidéo, 1996, Columbus, Etats-Unis
  • Prix Gémeaux décerné pour le meilleur documentaire d’auteur, 1996
  • Prix Bronze Apple, National Educational Media Network Competition, 1996, Oakland - États-Unis

    À la casa Obscura
    vendredi le 23 mai 2008 - 20h30
    4381 Papineau, angle Marie-Anne
    Gratuit

    La première femme cinéaste Alice Guy-Blaché

    Elle eut, avant Méliès, l’idée d’utiliser cette toute nouvelle découverte, le cinématographe, pour raconter des histoires. Première femme à mettre en scène de la fiction au monde, elle le restera durant 17 années. Alice Guy, que l’histoire a failli passer à la trappe comme beaucoup d’autres, fut tirée de l’oubli grâce à l’effervescence du mouvement des femmes et à l’association Musidora qui créa en 1974 le premier Festival de films de femmes en France. Depuis, de nombreux historiens du cinéma n’ont cessé de lutter pour lui redonner sa place dans les manuels d’histoire. En 1994, Marquise Lepage lui consacre un formidable documentaire, troublant et sensible. Grâce à l’acuité de son regard, Marquise Lepage nous montre des extraits de son oeuvre où explose l’immence talent d’Alice Guy. Avant la MGM, elle crée un des premiers studios de superproductions aux États-Unis. Avant Orson Welles, elle procède par un montage dans la profondeur de champ. Avant les cinéastes de la nouvelle vague, elle demande à ses comédiens de jouer avec naturel. Avant James Cameron, elle fait exploser et couler un bateau à l’écran...

    Les réalisatrices équitables.

    Mis en ligne sur Sisyphe, le 20 mai 2008



  • Partagez cette page.
    Share



    Commenter ce texte
    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    *    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

    © Sisyphe 2002-2014




    Chercher dans ce site
    Lire les articles de la page d'accueil


    LES AUTRES BRÈVES
    DE CETTE RUBRIQUE


    lundi 25 septembre
    Art pour la paix. Récital-conférence avec le pianiste Pierre Jasmin
    samedi 3 juin
    L’association franco-canadienne Wendo Provence fête ses 5 ans
    jeudi 18 mai
    20 ans du Théâtre Libre 4-5-6 juin 2017
    jeudi 27 avril
    Éditions du remue-ménage - "Partition pour femmes et orchestre. Ethel Stark et la Symphonie féminine de Montréal"
    lundi 17 avril
    Le Festival de films féministes de Montréal vous invite à sa première édition du 20 au 23 avril 2017
    jeudi 2 mars
    Livre - Femmes et cinéma
    mercredi 22 février
    Exposition Galerie AAPARS les 4 et 5 mars 2017
    jeudi 16 février
    PRENDRE LIEUX. Une exposition du 16 au 26 février 2017, à l’Écomusée du fier monde
    jeudi 2 février
    Festival d’ouverture à l’Euguélionne, librairie féministe
    jeudi 24 novembre
    "Toute femme est une étoile qui pleure", de Karim Akouche, à la scène du 29 novembre au 10 décembre






    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin