| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







samedi 20 septembre 2008
L’exposition "Chaire Domestique" de Nathalie Lavoie à Ville de Saguenay

L’artiste Nathalie Lavoie présente son dernier projet solo in sitù intitulé Chaire domestique, fruit d’une résidence effectuée depuis avril dernier dans la tour du clocher de l’église Saint-Édouard de Port-Alfred (631, boul. de la Grande-Baie Sud, arrondissement de La Baie, Ville de Saguenay). Le public est convié à visiter cette exposition les dimanches 14, 21 et 28 septembre de 12 h 30 à 16 h 30. L’artiste sera présente sur place.

Nathalie Lavoie s’inspire des gestes, des codes et des objets rattachés à l’entretien des vêtements pour explorer le thème des corvées effectuées par la mère de famille nombreuse du début du XXe siècle au Québec, alors que la religion était fortement présente dans la sphère familiale.

Avec cette installation multidisciplinaire, l’artiste crée un jeu d’inversion en ramenant les activités de la vie domestique à l’intérieur de l’église.

Depuis 2001, Nathalie Lavoie aborde la relation entre le corps de la femme et les objets domestiques. L’artiste transforme ces objets en les transposant dans l’univers médical et/ou religieux ; deux domaines qui exercent un pouvoir important sur le corps et la vie reproductive. Nathalie Lavoie met en scène la mutation du vivant à l’intérieur de la vie privée pour créer une re-production domestique.

Avec Chaire domestique, il s’agit du quatrième projet que Nathalie Lavoie réalise dans une église. En 2002, elle participait dans le cadre de l’événement international Migrations Nord/Sud à une résidence à Calbuco, un village insulaire du Sud du Chili. Elle a également exposé au Gésù (Montréal) ainsi qu’à l’église Saint-Alexis de la Grande-Baie (Ville de Saguenay).

Pour plus d’information, consulter ce site.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 13 septembre 2008.



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


dimanche 5 mars
GFPD - Journée internationale des femmes. De la solidarité à l’engagement pour le développement d’Haïti : le rôle des femmes
jeudi 24 septembre
Tournée Montréal au féminin, le 7 novembre 2015
samedi 23 mai
La marche "Du pain et des roses"... 1995, c’était il y a 20 ans... Y étiez-vous ?
mercredi 1er avril
Le Y des femmes souligne le 75e anniversaire du droit de vote des Québécoises
vendredi 26 octobre
La 3e soirée-bénéfice de la fondation La rue des femmes a connu un franc succès
mardi 16 octobre
1, 2, 3 Go ! St-Michel/Femmes-Relais a besoin d’une coordonnatrice ou d’un coordonnateur
mardi 9 octobre
Le RAFIQ a besoin d’une militante féministe
octobre
Les articles de Sisyphe, 4 octobre 2011
mercredi 23 février
Colloque - Comment atteindre rapidement la gouvernance paritaire administrative et politique ?
samedi 22 mai
À L’Elles des Femmes le 26 mai - Le savoir des femmes herboristes et la face cachée de l’industrie pharmaceutique






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin