| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







vendredi 26 septembre 2008
Madame Ravary poursuit sa campagne dans les médias, par Micheline Carrier

Madame Lise Ravary, rédactrice en chef de Châtelaine, poursuit ses démarches dans les médias en se plaignant des réactions que suscite sa campagne pour l’abolition du Conseil du statut de la femme. Elle se dit maintenant victime. Elle se plaint qu’un "site de féministes radicales" ("enragées", a-t-elle laissé entendre ailleurs) l’attaque personnellement et mène campagne contre elle. Elle ne le nomme pas, mais il s’agirait de Sisyphe.

Tout d’abord, nous sommes bien des féministes qui ont une analyse radicale (c’est-à-dire qui cherche à aller à la racine des questions et des problèmes, non à endormir le monde ou à lui dorer la pilule), mais nous ne sommes pas "enragées", sauf peut-être contre la désinformation et la bêtise qu’illustrent bien la démarche et la campagne médiatique de Madame Ravary. Mais nous comprenons que Madame Ravary, à défaut d’arguments, se rabatte sur ce cliché de "féministes enragées", toujours populaire auprès de certains médias et d’une frange de la population. "Y en a-t-il encore de celles-là ?", a demandé Benoît Dutrizac, la nouvelle recrue de Madame Ravary, qui lui a renvoyé l’ascenseur en l’invitant à son émission. (Découvrez ce qui lie entre eux les divers médias et vous saurez pourquoi on entend toujours ânonner les mêmes choses. Ça s’appelle convergence, paraît-il.)

Nous n’attaquons pas ici Madame Ravary sur le plan personnel, contrairement à elle qui a attaqué la présidente du Conseil du statut de la femme, notamment en mettant en cause la pertinence de son salaire. Nous nous en prenons à sa démarche incongrue.

Est-il nécessaire de rappeler que c’est Madame Ravary qui est passée à l’attaque en demandant, dans son magazine et sur toutes les tribunes disponibles, que le Conseil du statut de la femme soit aboli. Elle est même allée rencontrer la ministre de la Condition féminine et a écrit quantité de faussetés sur la soi-disant non-pertinence du CSF et sur l’égalité qui, selon elle, serait atteinte, démontrant ainsi qu’elle connaît mal la situation de nombreuses femmes au Québec.

Or, ce que nous lui disons, c’est que nous ne sommes pas d’accord avec elle. Des femmes et des hommes lui ont répondu sur Sisyphe, pas parce qu’ils ne l’aiment pas ou lui en veulent personnellement, mais parce qu’ils ne partagent pas son point de vue. Ces personnes, signataires libres d’une lettre à la ministre, dénoncent le fait que Madame Ravary utilise son magazine et plusieurs médias pour mener une campagne contre un organisme public qui défend les intérêts des femmes. Si Madame Ravary peut se permettre, à grands renforts de moyens financiers et médiatiques, de demander l’abolition du CSF, pourquoi d’autres n’auraient-ils pas le droit de demander son maintien ?

Est-il possible que Madame Ravary se soit attendue à aucune réaction ou bien se soit attendue à être suivie par un troupeau dans sa campagne de dénigrement du CSF ?

Pour finir, le site de féministes soi-disant "enragées" ne bénéficie d’aucune subvention gouvernementale (d’ailleurs, il n’en a pas sollicité) ni d’autres moyens financiers que les modestes moyens de ses éditrices, contrairement au magazine que dirige Madame Ravary. Alors, si cette dernière cherche une autre "nuisance" soi-disant coûteuse à abolir, après le CSF, elle devra se tourner vers d’autres cibles que Sisyphe.

Dossier Ravary-CSF

Micheline Carrier

Mis en ligne sur Sisyphe, le 26 septembre 2008


VOIR EN LIGNE : Lettre à la ministre de la Condition féminine Christine St-Pierre


Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 6 juillet
Stratégie gouvernementale pour l’égalité entre les femmes et les hommes vers 2021
jeudi 4 mai
GFPD - Session SimulACTIONS les 10 et 11 juin
lundi 27 mars
Le GFPD - Les Journées régionales municipales en Jamésie (Chibougamau)
lundi 27 mars
Laboratoire de l’égalité - Nouveau ’Pacte de l’égalité’ proposé aux candidat-es à la présidentielle
samedi 4 mars
8 mars 17 - Féminisme & laïcité. Questionnaire des VigilantEs à l’intention des candidat-e-s à l’élection présidentielle 2017
mardi 17 janvier
Marche des femmes à Washington
jeudi 10 novembre
GFPD - Session SimulACTIONS à Montmagny pour favoriser l’implication des femmes en politique
lundi 12 septembre
Parité femmes-hommes : le Groupe Femmes, Politique et Démocratie interpelle les candidatEs à la course à la chefferie du Parti Québécois
mardi 21 juin
Condition féminine Canada - Appel de candidature pour les Prix du Gouverneur général du Canada commémorant l’affaire "personne". Jusqu’au 10 juillet
vendredi 26 février
Femmes, féministes et indépendantistes - Le 8 mars au Lion d’Or








Censure sur le blogue de Lise Ravary !
30 septembre 2008



Censure sur le blogue de Lise Ravary !
30 septembre 2008   [retour au début des forums]
Madame Ravary poursuit sa campagne dans les médias

Lise Ravary vient de faire le ménage sur ces deux derniers blogues, éliminant la plupart des critiques qui dénonçaient son point de vue concernant le CSF et sa demande d’abolition !!! N’a-t-elle pas dénoncer le CSF mentionnant qu’il voulait censurer les médias ! Quel paradoxe !!!

Deux articles édités sur Sisyphe, celui de Jacinthe Dubien intitulé : "Lettre à Madame Lise Ravary - Nous savons nous, à quelles femmes s’adressent le CSF et l’article de Johanne St-Amour intitulé : "Attaques contre le CSF -Lise Ravary se trompe de cible".

On peut critiquer Châtelaine et son éditrice ou ses chroniqueurs seulement si on est d’accord avec eux !

[Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin