| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







vendredi 12 décembre 2008
Parité au Conseil des ministres - De quelle discrimination parle-t-on ? (CSF)

par Christiane Pelchat, présidente du Conseil du statut de la femme, Québec

(Québec, le 12 déc. /CNW Telbec/) - La parité au Conseil des ministres* est
un reflet des compétences et des expériences des députées élues à l’Assemblée nationale. Ce faisant le premier ministre donne une voix au Conseil des ministres à la moitié de la population, qui est composée à 51% de femmes.

Notre système parlementaire québécois n’impose pas au premier ministre de
faire une équation entre le nombre de femmes ou d’hommes élus dans son parti en les nommant au Conseil des ministres. Le chef de parti qui a obtenu le plus de voix forme le gouvernement et choisit parmi ses députés les
membres de son Conseil des ministres en fonction de leurs compétences et de leurs expériences. Ainsi, le premier ministre fait le choix de la
représentativité des femmes, comme il fait le choix de la représentativité
régionale.

Depuis l’entrée des femmes au Conseil des ministres avec le cabinet de
Jean Lesage en 1962 (en fait l’entrée d’une seule femme), les conseils des
ministres ont toujours été formés à majorité d’hommes, sauf depuis 2007, où Jean Charest a formé le premier Conseil des ministres paritaire de l’histoire du Québec. Il a fallu attendre en 1994 pour dépasser la barre des 20% de femmes au Conseil des ministres, avec Daniel Johnson. Depuis 1998, le Conseil des ministres a toujours compté 30% de femmes.

Si le premier ministre a l’intention de former encore une fois un
gouvernement paritaire, il faut se réjouir de cette mesure, qui est
certainement de nature à encourager les femmes à s’investir en politique.
Parce qu’ultimement, pour représenter adéquatement la population, il faudra la parité parmi les députés.

* Réaction à un article en provenance de la Presse canadienne publié dans Le Devoir, le 12 décembre 2008.

- Lire aussi : "La parité au Conseil des ministres : une injustice faite aux hommes ??!!", par Louise Langevin, titulaire de la Chaire d’étude Claire-Bonenfant, Université Laval.
 
Mis en ligne sur Sisyphe, le 12 décembre 2008



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 27 mars
Le GFPD - Les Journées régionales municipales en Jamésie (Chibougamau)
lundi 27 mars
Laboratoire de l’égalité - Nouveau ’Pacte de l’égalité’ proposé aux candidat-es à la présidentielle
samedi 4 mars
8 mars 17 - Féminisme & laïcité. Questionnaire des VigilantEs à l’intention des candidat-e-s à l’élection présidentielle 2017
mardi 17 janvier
Marche des femmes à Washington
jeudi 10 novembre
GFPD - Session SimulACTIONS à Montmagny pour favoriser l’implication des femmes en politique
lundi 12 septembre
Parité femmes-hommes : le Groupe Femmes, Politique et Démocratie interpelle les candidatEs à la course à la chefferie du Parti Québécois
mardi 21 juin
Condition féminine Canada - Appel de candidature pour les Prix du Gouverneur général du Canada commémorant l’affaire "personne". Jusqu’au 10 juillet
vendredi 26 février
Femmes, féministes et indépendantistes - Le 8 mars au Lion d’Or
jeudi 15 octobre
Formations du Groupe Femmes, Politique et Démocratie en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine
vendredi 13 mars
PDF Québec s’inquiète de la situation au Conseil du statut de la femme






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin