| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







lundi 22 mars 2004
Les droits des femmes régressent dans l’Irak occupé, par Solidarité-Irak

Un an déjà… partout dans le monde, des millions de voix se sont élevées contre cette guerre atroce.

Aujourd’hui ? Après 35 ans de dictature, de guerres, de conflits nationalistes, d’expansionnisme religieux, de blocus, de récession économique, la vie des femmes s’est dégradée.

Dès les années 80, le régime totalitaire de Saddam Hussein s’est aligné sur les conceptions réactionnaires de l’Islam politique et a commencé à restreindre les
droits des femmes. Gardienne autoproclamée de la démocratie et des droits humains, la coalition armée menée par les Etats-Unis n’a servi qu’à défendre des intérêts impérialistes.

Aujourd’hui ? Silence radio. Les médias internationaux, les « spécialistes » et les politiques se gardent bien d’évoquer les épreuves quotidiennes des femmes en Irak.

Et pourtant aujourd’hui si tu es femme en Irak :

- Tu veux sortir ? Pense bien à être escortée par ton père, ton frère, ton époux ou bien ton cousin si tu ne veux pas être agressée ou insultée !

- N’oublie pas de porter ton voile si tu ne veux pas être frappée par les milices islamistes qui patrouillent dans les rues ou bien recevoir du vitriol au visage !

- Tu risques d’être violée ou d’être kidnappée. Simple marchandise, tu seras vendue suivant un tarif fixe :100 dollars. Si tu es vierge : 200 dollars.

- Tu as été violée ? Ne tente pas de te rendre à l’hôpital pour te faire soigner ! Primo, il est préférable que ça ne se sache pas si tu ne tiens pas à des représailles. Secundo, les médecins ne s’occuperont de toi qu’à certaines heures…

- N’oublie pas ce que tu peux subir à chaque instant : le crime d’honneur si on te soupçonne d’adultère ou de relations sexuelles avant le mariage, la répudiation, les punitions physiques (insultes, coups, vitriol).

- Tu es lesbienne ? Garde-toi d’en parler à tes proches, ta famille ou tes amies, si tu tiens à la vie.

- Depuis que l’embargo de l’ONU sanctionne le pays, la prostitution augmente. Déjà Saddam Hussein avait instauré la décapitation systématique des prostituées.

- Tu sais très bien que cette mesure cruelle a permis aussi à certaines familles d’assassiner légalement des femmes insoumises en les faisant passer pour des prostituées. Aujourd’hui ton père, ton frère, ton mari t’a mise sur le trottoir parce qu’il faut manger. Tu sais qu’à Bassora, des groupes islamistes ont dernièrement décapité des « prostituées »…

- Comme beaucoup de femmes en Irak, tu travaillais dans le secteur public. Suite à l’occupation par la coalition armée, la quasi-totalité des administrations ont disparu et tu te retrouves au chômage sans aucun revenu.

- Tu sais que l’actuel Conseil provisoire du gouvernement irakien mis en place par la coalition armée menaçait de rétablir la Charia de façon détournée. Il se proposait de remplacer le Code de la famille par la loi islamique, faisant des femmes des êtres inférieurs sur le plan juridique. Cette mesure a été annulée le 1er mars et c’est une victoire pour les femmes, mais pour combien de temps ?

- La loi fondamentale qui vient d’être votée fait de l’Islam la religion de l’État irakien et l’une des sources de la loi. Cela laisse la place à une dérive religieuse. En effet, comment doit-on entendre le fait « qu’il n’y aura aucune loi contre l’islam » ?

- La peur, la faim, la claustration, l’absence de soins, les vexations quotidiennes sont aujourd’hui ton quotidien. Comme la majorité des femmes, tu refuses aujourd’hui cette situation. Défiant la répression machiste, tu as manifesté dans les rues avec des milliers d’autres femmes, pour clamer ton désir de vivre en paix dans un monde égalitaire.

- Depuis juin 2003, des femmes ont créé l’ Organisation pour la Libération des Femmes en Irak. Sa première réalisation a été d’ouvrir, à Bagdad, un foyer pour les femmes victimes de violences domestiques ou menacées de meurtres pour l’honneur. Aujourd’hui, ce centre demeure précaire.

Sa présidente, Yanar Mohammed, qui s’est publiquement exprimée contre le rétablissement de la Charia, a reçu des menaces de mort de la part du groupe islamiste « l’Armée des compagnons du Prophète », lié aux Talibans.

Contre l’occupation impérialiste, contre la répression et l’obscurantisme islamiste !

Troupes d’occupation hors d’Irak !

Liberté pour les femmes irakiennes !

Plus que jamais, les femmes d’Irak ont besoin de notre soutien !

Solidarité Irak
http://www.solidariteirak.fr"> Site de Solidarité Irak
Courriel : solidarite_irak@yahoo.fr
Tel. 08 71 77 84 65
OWFI (Organisation pour la libération des femmes en Irak)
http://www.equalityiniraq.com
info@equalityiniraq.com



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 19 juin
Marche mondiale des femmes - Libérez Ayse Gokkan et les autres militant-e-s
jeudi 25 mai
"Musow, dialogue de femmes", film documentaire sur l’excision
jeudi 24 mars
Mutilations génitales féminines : nous pouvons agir
jeudi 24 mars
L’assassinat de Berta Cáceres ne sera pas vain, par la MMF France
samedi 19 mars
Maroc - Plusieurs organisations dénoncent l’avant-projet de loi sur les violences contre les femmes
mardi 8 mars
JIF 2016 - L’avenir des femmes en Côte d’Ivoire
vendredi 4 mars
Ruptures - "Viols, armes de guerre : 9 mars 2016, pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC)"
samedi 27 février
CNDF - Appel à un 8 mars de lutte pour l’égalité femmes/hommes au travail et dans la vie !
mardi 16 février
"Femmes et processus de paix". Le cas de la Bolivie
samedi 6 février
Congo - Le viol, une arme de terreur - Dans le sillage du combat du Docteur Mukwege








> Les droits des femmes régressent dans l’Irak occupé, par Solidarité-Irak
14 décembre 2005
d’aprés "une prière du prophète : soulage nous de toute affliction et sors nous de toute gene
17 octobre 2004, par lurap
Un peu de réalisme.
12 mai 2004, par Un ami



> Les droits des femmes régressent dans l’Irak occupé, par Solidarité-Irak
14 décembre 2005   [retour au début des forums]

"Contre l’occupation impérialiste, contre la répression et l’obscurantisme islamiste !"

Voilà un slogan qui me semble un peu absurde. Si les Américains quittent, les islamistes ne vont-ils pas prendre encore plus de place ? C’est contradictoire.

Les droits des femmes régressent par rapport à l’époque de Saddam ? Vraiment ? L’article mentionne pourtant que ce dernier décapitait les prostituées !!

Finalement, j’ai l’impression que l’auteur affirme un peu ce qu’elle veut...

Bonne chance aux Iraquien(ne)s tout de même

[Répondre à ce message]

d’aprés "une prière du prophète : soulage nous de toute affliction et sors nous de toute gene
17 octobre 2004, par lurap   [retour au début des forums]

je trouve ça bien de faire des sites comme ça sur le wed. Continué comme ça. Battez vous jusqu’aux bout

[Répondre à ce message]

Un peu de réalisme.
12 mai 2004, par Un ami   [retour au début des forums]

Je suis depuis le début contre l’intervention unilatérale des Etats-Unis en Irak.

Je suis aussi solidaire à 100%, des femmes dans leur lutte pour l’égalité et la liberté.

Or je ne peux pas imaginer, les troupes de la coalition étant éventuellement parties, que les Irakiens feraient autre chose que de brimer encore davantage les droits des femmes.

Entre les Sunnites et les Chiites, c’est la compétition non seulement pour le pouvoir, mais surtout pour savoir qui le premier, et le plus totalement, instaurera la Charia. Seule la présence des occupants les retient un peu, bien que pas assez.

Entre une guerre civile inévitable dans le pays et des aspirants au pouvoir tous illuminés par l’obscurantisme, comment pouvez-vous espérer sincèrement le retrait des coalisés et croire que cela améliorera le sort des femmes ?

Les sociétés obscurantistes n’évoluent pas d’elles-mêmes. Saddam aurait régné, tué et persécuté jusqu’à sa mort. C’est la manière d’intervenir des Américains, unilatérale et axeée principalement sur l’exploitation du pétrole, qui fait que la situation ne s’améliore pas assez vite.

Mais pour croire que leur retrait améliorerait le sort des femmes, il faut être antiaméricaine à un point tel que le discours passe avant le réalisme.

Faisons donc plutôt des pressions pour que l’ensemble de la communauté démocratique, et pas seulement les GIs américains, aide l’Irak à accéder à son tour à la démocratie.

Franchement, qui, d’un gouvernement irakien démocratique encore à venir, et un groupe de résistants, nécessairement religieux obscurantistes, vous permettra enfin d’enlever en toute sécurité votre voile dans la rue ?

Et comment arriverez-vous à un gouvernement démocratique sans l’aide armée des pays démocratiqu ?

Croire autre chose est de la naïveté. Ou alors, de l’aveuglement volontaire pour fins de polémique.

Un ami.

P.S. On pourrait croire que certaines femmes préfèrent, à tout prendre, la répression d’obscurantistes religieux et même une guerre civile, plutôt qu’une occupation américaine. Je trouve que c’est haïr les Américains vraiment beaucoup, au-delà en fait du sens de la réalité. Préférer la régression plutôt que les Américains, c’est être habité d’une haine aveugle. Que les Américains méritent d’être haïs n’a rien à y voir. Les haïr à ce point, c’est préférer se suicider plutôt que de les subir. Il y a mieux à penser je crois.

[Répondre à ce message]

    > Un peu de réalisme.
    31 juillet 2004, par
    Nico   [retour au début des forums]
    Solidarité Irak


    L’objectif de Solidarité Irak est d’aider, de manière concrète, els mouvements de femmes en Irak, et plus largement, les forces qui oeuvrent au changement social - et non à la régression sociale, comme le font de manière convergente le gouvernement ’indépendant’ et les groupes ’résistants’. La question du retrait des troupes d’occupation ne peut être posée de manière indépendante de savoir qui va leur succéder. Effectivement, si les troupes se retirent pour laisser la place aux ex-baasistes et aux islamistes, ce sera un bain de sang pour le mouvement des femmes. C’est pourtant l’option choisr par toutes celles et ceux qui, à ’gauche’, en restent au slogan ’retrait des troupes’ ou pire encore ’soutien à la résistance’ indépendamment de son programme social. Et de la même manière, un soutien international qui ne s’engagerait pas de manière claire et concrète aux côtés des organisations progressistes irakiennes, n’irait pas au delà de la bonne conscience - et encore... Il ne s’agit donc pas de faire de l’anti-américanisme - bien au contraire, toutes les amériacins et américaines sont bienvenu-es dans ce mouvement de solidarité internationale - mais de faire en sorte que, lors du départ des troupes, l’alternative ne soit pas ce bain de sang mais une véritable libération pour les femmes - que le gouvernement actuel, soutenu par une bonne partie des islamistes et des nationalistes, ne réalisera pas.

    Voila le seul ’réalisme’ pratique.

    [Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin