| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 18 mars 2009
"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib

par Micheline Carrier

Une Québécoise d’origine algérienne, Djemila Benhabi (qui vit à Gatineau), publiera le 17 mars un livre sur la Commission Bouchard-Taylor et les accommodements réclamés notamment par des islamistes. Son livre s’intitule Ma vie à contre-coran. "Cet essai dévoile au grand jour, selon l’éditeur, les stratégies des islamistes au travers de témoignages solidement documentés." La journaliste Laura-Julie Perreault de La Presse présentait, le 7 mars dernier, une entrevue qu’elle a réalisée avec Djemila Benhabib.

« Charles Taylor et Gérard Bouchard n’ont rien compris au Québec d’aujourd’hui. Ils ont convoqué les gens pour les écouter, mais leurs conclusions n’en ont pas tenu compte ; ils avaient tout décidé d’avance », dit Djemila Benhabib.

L’auteure de Ma vie à contre-coran, qui a été journaliste en Algérie, est maintenant fonctionnaire fédérale en Outaouais. Elle "raconte son enfance à Oran, en Algérie, la montée de l’islamisme à laquelle elle a assisté, les assassinats et les massacres qui ont suivi, ainsi que son exil, pour échapper aux islamistes qui lui pourrissaient la vie."

"Parallèlement au récit de son enfance sur les bancs d’écoles d’une Algérie où certains professeurs l’obligeaient à réciter le Coran, elle décrit son malaise depuis son arrivée au Québec face aux demandes formulées par des groupes musulmans, demandes qu’elle qualifie d’islamistes et de prosélytistes."

Son essai de 267 pages critique ouvertement les groupes qui revendiquent des passe-droits au nom de leur religion :

"Ces islamistes, qui revendiquent benoîtement les auspices du respect de la religion et du droit à la différence, pervertissent l’idée de la démocratie. Qu’on se le tienne pour dit, il ne s’agit pas là de liberté individuelle, mais de prosélytisme, d’intégrisme, de fascisme vert. Car dès qu’une religion s’affiche ostensiblement dans la sphère publique, il y a confusion des genres."

Des commissaires Bouchard-Taylor, elle dit : "Ils n’ont pas voulu relever le problème. Pendant ce temps, les groupes islamistes radicaux continuent d’exister à Montréal. Ils embrigadent".

Djemila Benhabib critique également la position de la Fédération des femmes du Québec et celle de Françoise David, qu’elle qualifie de "compromission avec l’islamisme".

La journaliste Laura-Julie Perreault lui a demandé si elle ne craignait pas d’être qualifiée d’islamophobe ou d’intolérante. Elle a répondu : "Je suis une femme de convictions et j’ai payé le prix fort pour ces convictions."

Le livre Ma vie à contre-coran, de Djemila Benhabib, sera publié chez VLB éditeur (Montréal) la semaine prochaine, dans la collection Partis pris actuels.

- Lire l’article de Laura-Julie Perreault.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 12 mars 2009



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


vendredi 7 avril
Cours de culture religieuse au primaire - Le ministre Sébastien Proulx doit agir maintenant
jeudi 17 novembre
Le prix Condorcet-Dessaulles 2016 remis à Madame Djemila Benhabib
jeudi 3 novembre
Pétition - Retrait du volet "culture religieuse" du cours Éthique et culture religieuse (ÉCR)
jeudi 3 novembre
La nouvelle déclaration du Rassemblement pour la laïcité : "La laïcité, la seule issue possible"
mardi 4 octobre
Une offensive du pape contre l’école publique
jeudi 30 juin
Campagne de financement pour soutenir Djemila Benhabib
jeudi 9 juin
Adoption du projet de loi no 59 - La ministre Stéphanie Vallée est satisfaite de l’adoption de mesures pour renforcer la protection des personnes
vendredi 22 avril
Webinaire le 25 avril : une étude de PDF Québec : "Le monde musulman dans les manuels ÉCR du primaire"
dimanche 15 novembre
ÉGALE - 13 novembre 2015. C’est la guerre
jeudi 15 octobre
"L’islam dévoilé", lancement à Montréal et à Québec








"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
20 novembre 2011, par Fred
"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
11 juillet 2011, par Amnaylas
"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
7 mai 2011, par Martial
"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
24 mars 2010, par Claude
"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
13 mars 2010, par Elisabeth
"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
10 mars 2010, par farouk
Coran
28 février 2010, par Faraj
"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
15 février 2010, par el maini
"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
13 février 2010, par afouzou
"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
7 février 2010, par MD
"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
12 mai 2009, par abdenacer



"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
20 novembre 2011, par Fred   [retour au début des forums]
Djemila mon amour

J’aime les Algériennes qui osent parler de choses graves. Elles manquent un peu dans la grande polyphonie du monde. De plus Djemila est tellement belle que je l’aime encore plus.

[Répondre à ce message]

"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
11 juillet 2011, par Amnaylas   [retour au début des forums]

Many greetings from Kabylia !
J’ai de la chance de prendre entre mes mes mains l’essai de BENHABIB ; et j’aimerai bien faire apparaitre à mes frères de sang, de langue, de religion ainsi que d’autres liaisons que l’essai de la romano-Algérienne BENAHBIB n’est pas fondé sur les règles d’écriture ni de publications, et ce pour des raisons suivantes ;

- 1er point c’est que l’essai de BENHABIB n’est qu’un recueil d’article de la presse écrite (affirmatif)qui mélange le vrai et le faux.
2èem point ; Ladite BENHABIB s’engage à faire des explication des versés coraniques sans savoir que l’explication du Coran comme la bible n’est destinés au gens de domaine.
3ème point ; Melle BENHABIB n’a prononcé en aucune fois dans son essai les cotés positifs de la société Musulmane.
4ème point ; la " narratrice" n’a fait qu’une récolte de coupons de presse à travers presque une 20taine d’année, ce qui met le lecteur dans l’ampleur dans n’importe qu’elle idée sujet de l’écriture.
- 5ème point ; Melle BENHABIB ne parle qu’avec une grande rancune de l’ISLAM en disant qu’il est rejeté de 98% de la société Algérienne ce qui prouve ses grande mensonges (plus de 98% d’Algérien sont Musulman non négociable).
6ème point ; "la narratrice" confond volontairement entre l’Islamisme politique et l’arabisme de BANOU HILLAL qui sont la cause de la destruction de l’ISLAM.
7 points ton idéologie incite les femme à revendiquer leurs droit à l’erreur tel que l’homme or que vous pourriez bien inciter les homme à être respectable comme les femmes musulmane.
8 ème point ; l’Islam est une région de justice pas d’égalité (the right man in the right place)la justice que le bon Dieu à introduit dans toutes ses créatures (ce n’est pas que le fait de ne pas être tous riches, instruits, gros, hommes , directeurs,...etc) que dieu ne fait pas d’égalité. l’homme est différent de la femme dans tous les domaines physiquement, psychologiquement and so on.
enfin j’adresse à Mademoiselle BENHABIB ces questions espérant bien qu’elle trouvera une réponse convaincante pour ses lecteurs ;
de quelle origine est issu le mot démocratie ? vous allez dire c’est un terme Greco-latin demo cratos ( la volonté du peuple) et pourquoi oppsez vous un peuple dont la majorité est musulmane ? es-ce que ta démocratie te dicte de rejeter tout ce qui est musulman ? si oui c’est ça l’intégrisme et l’extrémisme que vous devez sacrifier votre plume pour l’expliquer à tes lecteurs.
et enfin le seul mérite que je doit à la romano-oranaise c’est qu’elle m’a poussé à chercher le vrai sens de l’Islamisme, la charia.
Je t’invite d’abord à contacter les connaisseur de l’Islam comme je te déconseille de croire à tous ce qui se transmet via media player.
Amnaylas, comédien, poète, et écrivain amateur des haute montagne de Djurdjura, d’Ath DOUALA de LOUNES et de FERRAOUN et de TAOUS Amrouche. AMNAYLAS invite you to join Algeria this next month (Ramadan) perhaps it’ll be an opportunity to change your idea about Islamic religion.

[Répondre à ce message]

"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
7 mai 2011, par Martial   [retour au début des forums]

Les femmes ensoleillées de liberté

Selon les propos de Djemila Benhabib tous ces actes ostentatoires sont militants. Djemila s’est retrouvée en France et au Canada face aux mêmes phénomènes d’infiltration et d’intimidation de la société. Elle nous rappelle que ce dispositif et ces méthodes sont le fruit d’un plan d’islamisation du monde, concocté par les frères musulmans, il y a environ quatre vingts ans.
« Ce qui se joue, c’est une bataille de relations publiques en direction des medias.
C’est ainsi qu’ils ressassent toujours le même discours victimaire, accusant toute critique à l’égard de l’islam et des musulmans, de racisme et d’islamophobie. La variante, c’est que les porteurs de ces messages sont devenus des femmes qui s’affichent comme des modèles d’intégration et présentent le voile comme un choix inhérent à toute bonne musulmane.
Cette stratégie de communication a un impact puisque c’est un sujet de discussion et de discorde qui jette le trouble dans les esprits des politiques et des intellectuels. Par calcul ou par lâcheté ces derniers soignent leur mauvaise conscience de néo colonisateurs en affichant une tolérance coupable. Et pourtant, quelle que soit la discrimination vestimentaire, ce sont autant de résurgences archaïques qui discriminent les femmes, qui les isole et les désigne comme des objets de suspicion. Sous couvert de les protéger, elles sont ainsi mises au ban de la société comme tentatrices impénitentes.
Quant aux hommes il faut croire qu’ils sont atteints de lubricité chronique qui empêche toute retenue. Ils voient dans la chevelure féminine des pubis partout. Ce n’est donc pas étonnant qu’on promette à ceux qui sacrifient leur vie d’aller au paradis d’Allah où des houries (vierges) aux grands yeux, les attendent.
Peut-on continuer à ne pas tenir compte de ce genre de mise en garde par des musulmans et aussi par des laïcs de culture orientale ? On leur reproche tellement de ne pas s’exprimer sur le sujet et pourtant, ils le font mais, pour ne pas déplaire à l’establishment religieux, on reprend rarement leurs propos ! En sommes-nous arrivés par dérive de la notion de tolérance, à lui donner le visage de la lâcheté, pour ne pas avoir à affronter cette nouvelle déferlante de la sottise et de la haine, parées des oripeaux de la religion, pour imposer leur diktat. Leur slogan qui confine à la paranoïa consiste à pilonner, puisque je parle au nom de Dieu, j’ai raison contre tous et je suis par-là-même au-dessus des lois républicaines .

[Répondre à ce message]

"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
24 mars 2010, par Claude   [retour au début des forums]
Félicitation a Djemila Benhabib

Djemila Benhabib,vous etes une femme remarquable,vous avez dénoncé haut et fort ce que les ignorants et caractere mou , les sans colone vertébrale québécoise n’ont pas pu détecté( tant la commission taylor bouchard que l’association des femmes Québéçoise).J’ai voyagé a travers le monde et j’ai vu et constaté l’état de soumission que l’islamiste veut instaurer.mahomet n’est pas un prophete de Dieu,il est peu etre le prophete des islamiste ignorant et illettré,mais pas de Dieu.
Apres un 1 er mariage,ce mahomet alors agé de 50 ans a marrié une jeune fille de 6 ans ( et oui vous avez bien lu 6 ans) et il a eu sa premiere relation sexuelle avec cette enfant alors que cette derniere n’avait que 9 ans.Au Canada on appelle ça un pédophile,les ignorant et extrémiste islamisque appel ça un prophete.L’Islam est plus un mouvement politique qu’une religion,ces extrémiste ont trouvé une faille dans le systeme et c’est a travers un mouvement religieux qu’ils s’infiltrent.Le coran appel a la mise a mort des infideles,pour eux nous sommes les infideles.Ils veulent convertir le monde occidental de force ou de gré.Leur infiltration n’est que le début de nos douleurs,l’islam est comme un gaz qu’on n’arrive pas a percevoir et qui en peu de temps devient mortel.
Les gens qui voit clair se font identifié d’islamophobe,une autre de leur ruse pour ne pas etre contesté.
musulman rentré chez vous,en afrique du nord ou en afrique tout cour,la ou les ignorants et extrémistes peuvent vivent en toute liberté.

[Répondre à ce message]

"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
13 mars 2010, par Elisabeth   [retour au début des forums]

je viens de lire de livre de Djemila Benhabib, qui m’a intéressé au plus haut point et je partage son point de vue totalement. Ici aussi nous voyons de plus en plus de femmes voilées et de demandes de type religieux. Je crains la perte de tout ce qui a été obtenu par la lutte des femmes et par la laïcité.
Merci Djemila de votre courage et bravo pour votre lutte.

Elisabeth

[Répondre à ce message]

"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
10 mars 2010, par farouk   [retour au début des forums]

rien qu’à lire la majorité des commentaires ci-dessus, cela confirme bien la thèse de ce livre : pas le droit de critiquer soit le coran soit l’islam ! Alors que le port du voile et autres coutumes imposées aux femmes n’y figurent pas !!!

[Répondre à ce message]

Coran
28 février 2010, par Faraj   [retour au début des forums]
ecouter coran

Je pense que cette femme a eu une malheureuse histoire et c’est très dommage de jeter la faute aux musulmans sachant que l’on sait que l’état démocratique à aussi participé au massacre de gens civils.

[Répondre à ce message]

"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
15 février 2010, par el maini   [retour au début des forums]
poit de vue

salut
je crois que ce livre est tres important pour evoluer la montaliter des arabe musulman ...et a mon avie le foi alalma cet la seul soulition

[Répondre à ce message]

"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
13 février 2010, par afouzou   [retour au début des forums]
Fausse démocratie

Je ne comprend plus ce que veut dire la démocratie. D.Benhabib est contre le voile mais elle tolérante envers les nudistes. Faut-il réglementer les tenues vestimentaires ? c’est infaisable, alors laissez les gens faire ce qu’ils veulent du moment qu’ils ne touchent pas à la liberté d’autrui. Accepter la différence, c’est la vraie démocratie.
Amicalement votre.

[Répondre à ce message]

"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
7 février 2010, par MD   [retour au début des forums]

il fau lire le coran pour comprendre que vouloir l’appliquer littéralement notamment à propos des femmes est une absurdité au 21éme siècle

[Répondre à ce message]

"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
12 mai 2009, par abdenacer   [retour au début des forums]

L’Islam est la solution pour tous et il est eternel, c’est lui qui donnait, qui donne et qui donnera les solutions a tous les problemes de l’humanite.
Pour la femme , il n’y a pas de religion ou de constitution qui lui a donne les droits et liberte autre que l’Islam.

[Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin