| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mardi 31 mars 2009
Karzaï légalise le viol des femmes chiites par leur mari pour satisfaire les islamistes

Aussi révoltant que les récents "exploits" du Vatican, mais plus risqué à dénoncer...

par Micheline Carrier

Encore une fois, un chef politique s’entend avec des intégristes et sacrifie les droits des femmes à ses propres intérêts.

Le président Karzaï, en Afghanistan, a adopté une loi qui légalise le viol, disent des groupes de femmes et un rapport des Nations Unies. Le président a adopté rapidement la nouvelle Shia Family Law, qui était en veilleuse depuis un an, affirment-ils, pour calmer les fondamentalistes dont il souhaite l’appui lors de la prochaine échéance électorale en août.

La nouvelle Shia Family Law rejette la nécessité du consentement sexuel entre époux (c’est-à-dire de l’épouse), approuve tacitement le mariage d’enfants (le mariage d’enfants est toujours mariage non consentant) et limite le droit des femmes à quitter leur résidence sans surveillance, masculine il va de soi. Elles voient leurs droits réduits dans les cas de divorce et de garde d’enfants.

« C’est la pire loi adoptée par le Parlement au cours de ce siècle », dit Shinkai Karokhail, une membre du Parlement qui fait campagne contre la législation. Cette loi est carrément contre les droits des femmes et elle les rend plus vulnérables. »

« Article 132 requires women to obey their husband’s sexual demands and stipulates that a man can expect to have sex with his wife at least "once every four nights" when travelling, unless they are ill. The law also gives men preferential inheritance rights, easier access to divorce, and priority in court. » (1)

À mon avis, cette nouvelle est aussi révoltante que les derniers exploits de l’Église catholique au Brésil et en Afrique, mais je doute qu’elle entraîne une semblable levée de boucliers chez les militant-es pour les droits des femmes du monde occidental, plus particulièrement chez nous au Québec. Cela se passe ailleurs et concerne des fondamentalistes islamistes.

Depuis toujours, pour ceux et celles qui refusent de se fermer les yeux, il est évident que les fondamentalistes islamistes et les intégristes catholiques poursuivent exactement les mêmes objectifs : ils ne se contentent pas de nier les droits des femmes, particulièrement les droits sexuels, ils les combattent vigoureusement en faisant pression sur les dirigeants politiques. Ils ne reculent devant rien, intimidation comprise. Toutefois, il est plus facile et moins risqué de dénoncer le Pape et les catholiques que de dénoncer les intégristes islamistes. En dénonçant le Pape et en fermant les yeux sur les actes des imams et de divers intégristes, on ne risque pas de passer pour islamophobe et néo-colonialiste.

J’en entends déjà dire que tout cela relève des préjugés des Occidentaux à l’égard des Orientaux, qu’il s’agit de propagande pour justifier l’occupation de l’Afghanistan.

Il y a des choses, en tout cas, que certain-es de ceux et de celles qui s’affichent progressistes n’ont pas à envier à d’autres : l’hypocrisie et la mauvaise foi.

Note

1. Lire l’article dans The Independent :
« Afghan leader accused of bid to ’legalise rape’ ».

Mis en ligne sur Sisyphe, le 31 mars 2009



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 27 mars
Le GFPD - Les Journées régionales municipales en Jamésie (Chibougamau)
lundi 27 mars
Laboratoire de l’égalité - Nouveau ’Pacte de l’égalité’ proposé aux candidat-es à la présidentielle
samedi 4 mars
8 mars 17 - Féminisme & laïcité. Questionnaire des VigilantEs à l’intention des candidat-e-s à l’élection présidentielle 2017
mardi 17 janvier
Marche des femmes à Washington
jeudi 10 novembre
GFPD - Session SimulACTIONS à Montmagny pour favoriser l’implication des femmes en politique
lundi 12 septembre
Parité femmes-hommes : le Groupe Femmes, Politique et Démocratie interpelle les candidatEs à la course à la chefferie du Parti Québécois
mardi 21 juin
Condition féminine Canada - Appel de candidature pour les Prix du Gouverneur général du Canada commémorant l’affaire "personne". Jusqu’au 10 juillet
vendredi 26 février
Femmes, féministes et indépendantistes - Le 8 mars au Lion d’Or
jeudi 15 octobre
Formations du Groupe Femmes, Politique et Démocratie en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine
vendredi 13 mars
PDF Québec s’inquiète de la situation au Conseil du statut de la femme






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin