| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







lundi 6 avril 2009
Pour que le travail invisible compte, évaluons-le

COMMUNIQUÉ DE L’AFEAS

Montréal, lundi 6 avril 2009 – À l’occasion de la 9e Journée annuelle du travail invisible, l’Afeas demande à la ministre d’État fédérale à la Condition féminine, l’honorable Helena Guergis, de faire en sorte que Statistique Canada évalue et comptabilise le travail non rémunéré, dit « invisible », effectué par les Canadiennes et les Canadiens, et ce, d’ici 2012. De nombreux groupes québécois et canadiens joignent leur appui à cette demande.

En effet, l’Afeas constate que la dernière évaluation du travail non rémunéré, dit « invisible », provient de l’Enquête sociale de 1992. Près de 20 ans plus tard, il est important que le Canada se dote de données à jour dans ce secteur d’activité.

Madame Mariette Gilbert, présidente de l’Afeas, souligne : « À maintes reprises, lors de consultations avec Condition féminine Canada et d’autres instances gouvernementales canadiennes, l’Afeas a réitéré l’importance de reconnaître le travail des femmes au sein de la famille par des mesures sociales, financières et fiscales. De nouvelles données permettraient de les comparer à celles de 1992 et de faire ressortir l’importance de ce secteur d’activité, comparativement aux autres secteurs à caractère économique et commercial inclus dans le PIB et le PNB canadiens. En cette période de récession, le travail des femmes au sein de la famille risque d’augmenter. Comment les aider si les gouvernements n’en tiennent pas compte ? »

Engagements internationaux

Rappelons que depuis 1985, le Canada a adhéré aux Stratégies prospectives d’action de Nairobi voulant que les gouvernements assurent une collecte de statistiques sur la situation des femmes. Ces données ventilées selon le sexe doivent reconnaître les contributions rémunérées et non rémunérées des femmes, notamment, en ce qui a trait à l’agriculture, à la production alimentaire, à la reproduction et aux activités domestiques. Les diverses rencontres internationales suivant celle de Nairobi ont précisé la teneur des actions recherchées (Copenhague, Beijing, Beijing+5, Beijing+10).

Mise à jour des données canadiennes

Pourtant, malgré les engagements du Canada à cet égard, les dernières données statistiques sur la question datent de 1992. Pour cette année-là, Statistique Canada indique que la valeur annuelle du travail non rémunéré, incluant le bénévolat, représente entre 34,0% et 54,2% du PIB, soit entre 235 et 354 milliard $. De plus, depuis 1996, les recensements canadiens comportent une question sur les « Activités à la maison » permettant d’évaluer le travail non rémunéré auprès des enfants, des personnes aînées et des proches, pour une semaine donnée. Cependant, aucune nouvelle analyse globale de la valeur du travail non rémunéré de l’ensemble des Canadiennes et des Canadiens n’a été effectuée à partir des données des recensements ou d’enquêtes sociales, entre 1996 et aujourd’hui. Par ailleurs, le PNB et le PIB canadiens n’intègrent pas encore la valeur de ce travail, pourtant essentiel à la société canadienne.

À propos de l’Afeas : Fondée en 1966, l’Afeas a pour but de regrouper en association des Québécoises intéressées à la promotion des femmes et à l’amélioration de la société (www.afeas.qc.ca). La Journée annuelle du travail invisible est une initiative de l’Afeas depuis le 1er mardi d’avril 2001 (www.afeas.qc.ca – Dossiers prioritaires).

Source : Afeas
Pour information : courriel.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 6 avril 2009



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 4 mai
Groupe Femmes, Politique et Démocratie - Session SimulACTIONS les 10 et 11 juin
lundi 27 mars
Le GFPD - Les Journées régionales municipales en Jamésie (Chibougamau)
lundi 27 mars
Laboratoire de l’égalité - Nouveau ’Pacte de l’égalité’ proposé aux candidat-es à la présidentielle
samedi 4 mars
8 mars 17 - Féminisme & laïcité. Questionnaire des VigilantEs à l’intention des candidat-e-s à l’élection présidentielle 2017
mardi 17 janvier
Marche des femmes à Washington
jeudi 10 novembre
GFPD - Session SimulACTIONS à Montmagny pour favoriser l’implication des femmes en politique
lundi 12 septembre
Parité femmes-hommes : le Groupe Femmes, Politique et Démocratie interpelle les candidatEs à la course à la chefferie du Parti Québécois
mardi 21 juin
Condition féminine Canada - Appel de candidature pour les Prix du Gouverneur général du Canada commémorant l’affaire "personne". Jusqu’au 10 juillet
vendredi 26 février
Femmes, féministes et indépendantistes - Le 8 mars au Lion d’Or
jeudi 15 octobre
Formations du Groupe Femmes, Politique et Démocratie en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin