| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 28 avril 2004
Non à la publicité directe des médicaments d’ordonnance

Action pour la protection de la santé des femmes s’oppose à la publicité directe de médicaments d’ordonnance... par une campagne d’affiches !

La situation actuelle

Aux termes de la Loi sur les aliments et drogues, il est illégal de faire la publicité directe de médicaments d’ordonnance au Canada. C’est difficile à croire, pourtant, vu la prolifération de panneaux-réclames et de pubs à la télé et dans les magazines. Depuis 2000, Santé Canada n’applique plus aussi strictement la Loi ; le Ministère a même invoqué un amendement adopté en 1978 sur la comparaison des prix des médicaments afin de permettre aux sociétés pharmaceutiques de faire des « annonces de rappel » pour leurs produits.

Dans son rapport, Dans l’armoire à pharmacie, le Comité permanent de la santé recommande l’élimination de ce passe-droit. Il s’oppose vigoureusement à la publicité « à l’américaine » sur les médicaments au Canada, y compris les annonces de rappel, puisque cela ne répond à aucun besoin en matière de santé publique.

La publicité, par sa nature même, est conçue pour vendre un seul produit, en mousser les bienfaits et en minimiser les risques. Résultat : attentes irréalistes en matière de traitement, surconsommation de médicaments, tendance accrue des médecins à prescrire et hausse du prix des médicaments.

Aux États-Unis, les effets de la publicité s’adressant directement aux consommateurs ont fait l’objet de nombreuses études. On a constaté une forte augmentation des dépenses pour les médicaments d’ordonnance, du nombre d’ordonnances pour des médicaments publicisés et de la consommation de nouveaux médicaments dont les bienfaits et les effets secondaires sont mal connus. Or, les nouveaux médicaments ne sont pas nécessairement plus efficaces et peuvent même être plus dangereux.

Prenons, à titre d’exemple, le Rezulin (troglitazone). Grâce à une campagne publicitaire massive, les ventes de ce médicament contre le diabète ont atteint plus de 2,1 milliards de dollars américains, mais le Rezulin pourrait être responsable d’au moins 500 décès.

Pour empêcher que cela ne se produise au Canada, le gouvernement canadien doit appliquer les lois déjà en vigueur, pas en adopter qui préconisent la publicité s’adressant directement aux consommateurs.

L’Association médicale canadienne, l’Association des pharmaciens du Canada, l’Association des infirmières et infirmiers du Canada et plusieurs organismes en santé des femmes et de protection des consommateurs se sont prononcés contre la légalisation de la publicité directe aux consommateurs des médicaments d’ordonnance.

Aidez Action pour la protection de la santé des femmes à faire passer le message. Faites imprimer nos affiches, distribuez-les à vos amies et vos collègues et affichez-les.

http://www.whp-apsf.ca/fr/index.html

Qui sommes-nous ?

Action pour la protection de la santé des femmes (APSF) est une coalition de groupes communautaires, de chercheurs, de journalistes et de militantes préoccupés par la sécurité des médicaments et des produits pharmaceutiques.

Notre coalition suit de très près les changements proposés dans la loi fédérale sur la protection de la santé et en analyse les effets possibles sur la santé des femmes. Dans nos documents et publications, nous formulons des recommandations claires visant à ce que la législation canadienne soit véritablement fondée sur la « protection de la santé ».

- Rendez-vous au http://www.whp-apsf.ca/fr/index.html pour télécharger les affiches, les imprimer ou les envoyer à une amie. Faites passer le message !

- Renseignements : http://www.whp-apsf.ca/fr/index.html
Ou, faites le 1-888-818-9172.

Pour consulter le rapport du Comité permanent de la santé sur les médicaments d’ordonnance, cliquez ici.

Pour obtenir une entrevue

Barbara Mintzes
Centre for Health Services & Policy Research, UBC
Tél. : (604) 822-0565
Courriel

Anne Rochon Ford
Coordonnatrice
Action pour la protection de la santé des femmes
Cell. : (416) 712-9459
Courriel



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


vendredi 30 juin
Collectif "Avortement en Europe, les femmes décident ! " - Décès de Simone Veil
lundi 27 mars
Conseil des Femmes Francophones de Belgique - Mobilisation pour le droit à l’avortement le 29 mars
dimanche 26 mars
Brochure de PDF Québec - "L’enfantement pour autrui, esclavage des temps modernes"
lundi 6 mars
8 mars 2017 - Lancement d’une brochure de PDF sur l’enfantement pour autrui
mardi 13 septembre
Webinaire de PDF Québec - L’enfantement pour autrui : du désir d’enfant au blanchiment d’enfant
dimanche 31 juillet
PDF Québec - Le recours aux mères porteuses débattu le 10 août au Forum mondial 2016
jeudi 26 mai
"La bataille de l’avortement. Chronique québécoise", par Louise Desmarais
mardi 3 mai
Frais accessoires : l’opposition monte d’un cran, par la Coalition Solidarité Santé
mercredi 24 février
Le Conseil du statut de la femme et les mères porteuses : avis et résumé
lundi 11 janvier
Appuyons le mouvement pour l’abolition de la maternité de substitution (GPA, mère porteuse)






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin