| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







lundi 7 décembre 2009
Jean-Claude Rochefort accusé de menaces de mort à l’endroit des femmes

L’auteur d’un blogue résolument antiféministe, Jean-Claude Rochefort, devra comparaître sous des accusations de menaces de mort à l’endroit des femmes.

Selon le mandat d’arrestation, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) reproche à Jean-Claude Rochefort d’avoir proféré des menaces de mort sur une période allant d’avril à décembre 2009.

Jean-Claude Rochefort fait déjà face à une accusation de possession illégale d’arme à feu.

L’homme de 60 ans a fait beaucoup parler de lui récemment, deux semaines avant les cérémonies commémorant les 20 ans de la tuerie de Polytechnique. Radio-Canada.ca révélait la semaine dernière qu’il faisait, sur son site Internet, l’apologie de Marc Lépine, l’auteur de cette tragédie.

Outre ses textes au vitriol dans lesquels il fustige les féministes, Jean-Claude Rochefort utilise aussi des montages de photos pour le moins provocateurs. Dans l’un deux (ci-contre), on pouvait voir Marc Lépine, arme au poing, avec le commentaire d’un policier lui disant : « STP Marc, rends-nous service : tue toutes ces salopes ! »

Dans un autre montage d’une carte Google (ci-dessous), ce masculiniste pointe l’École polytechnique et montre, entre autres, une femme au centre d’une cible avec un insigne nazi à l’intérieur d’un symbole du féminin. On peut y lire : « Où cela pourrait se passer de nouveau avec les bonnes personnes et le bon équipement. »

Jean-Claude Rochefort s’est déjà défendu de verser dans l’apologie du crime commis par Marc Lépine. Il a tenté de tourner en dérision toute l’agitation suscitée par son site, affirmant faire plutôt de l’« humour ».

Selon lui, ce sont les féministes qui ont fait de Marc Lépine un héros et ce sont elles qui ont « récupéré l’événement ».

« C’est un fait divers qu’on a récupéré pour en faire un monument. Est-ce qu’on va fêter Marc Lépine encore dans 50 ans ? Arrêtez, c’est ridicule ! », s’est-il défendu.

  • Source : Radio-Canada, Nouvelles, le 7 décembre 2009.

    Mis en ligne sur Sisyphe, le 7 décembre 2009



  • Partagez cette page.
    Share



    Commenter ce texte
    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    *    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

    © Sisyphe 2002-2014




    Chercher dans ce site
    Lire les articles de la page d'accueil


    LES AUTRES BRÈVES
    DE CETTE RUBRIQUE


    vendredi 5 décembre
    La CLES souligne l’entrée en vigueur de la Loi sur la protection des collectivités et des victimes d’exploitation
    vendredi 5 décembre
    CSF - Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes - Agir ensemble pour que ça cesse !
    mardi 2 décembre
    Deux spectacles pour le 6 décembre - "En souvenir d’elles" à la Salle Claude-Champagne (OUM) et "Quatorze voix unies..." au Théâtre Outremont
    vendredi 28 novembre
    Chaire Claire-Bonenfant - S’unir contre la violence faite aux femmes
    jeudi 27 novembre
    Encore féministes ! Paris, samedi 6 décembre à 19h : commémoration du massacre anti-féministe à la Polytechnique de Montréal
    mardi 25 novembre
    Condition féminine Canada - 16 jours d’activités contre la violence faite aux femmes
    lundi 24 novembre
    Table ronde - Féminicide, mémoire et reconnaissance
    lundi 24 novembre
    28 novembre - 25 ans après Polytechnique. Contrer l’effacement, créer sa place
    dimanche 23 novembre
    Jusques à quand ? par Andrée Yanacopoulo, PDF Québec
    samedi 30 novembre
    6 décembre - Panel de discussion portant sur la prévention des agressions contre les femmes






    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin