| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







lundi 24 mai 2004
Femmes chypriotes et Union européenne : un exemple de pacifisme féministe

Le 1er mai 2004, dix nouveaux pays, Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Slovaquie, Slovénie, Tchéquie (75 millions d’habitant(e)s en plus), sont entrés dans l’Union Européenne qui compte 25 Etats membres avec 455 millions d’habitant(e)s. Espérons que l’Europe ne sera pas uniquement un énorme marché pour les entreprises où les droits sociaux et les libertés seront rabotés mais avant tout un espace de paix, de démocratie, de citoyenneté, avec de vrais droits sociaux et économiques pour les travailleur-es.

Dans le cadre de cet élargissement, l’adhésion de l’Ile de Chypre à l’Europe ne se fera pas sans problème ! En effet, depuis 1974, Chypre est divisée par la Ligne verte ou Ligne Attila entre le Nord pour la communauté turque ou République turque de Chypre du Nord (reconnue uniquement par la Turquie) et au sud pour la communauté grecque ou République de Chypre la seule reconnue au niveau international. Le 23 avril 2003, les habitants grecs et turcs ont pu traverser, pour la première fois depuis 30 ans, la Ligne verte et visiter leur maison abandonnée lors de l’invasion militaire et la partition de l’île. Un an après cette ouverture, samedi 24 avril 2004, un référendum séparé a été organisé à Chypre pour demander aux deux peuples de se prononcer, avant le 1er mai 2004, date de l’adhésion de Chypre à l’Union Européenne, sur le plan de réunification de Chypre ou Plan Annan qui a été élaboré par Kofi Annan, le secrétaire général de l’ONU suite aux pourparlers sur l’avenir de l’île qu’il a eus en Suisse avec les représentants des parties turques et grecques.

Le plan de l’ONU (plan Annan) prévoit la réunification de l’île sous la forme d’une fédération et son adhésion simultanée à l’Union Européenne mais aussi tous les litiges en suspens depuis la division de l’île. Ce plan a été rejeté et seule la partie grecque entrera dans l’Union Européenne. Pour rappel, les propositions de l’ONU limitent le retour dans la partie Nord de 120.000 réfugiés grecs sur 200.000, elle autorise 70.000 des 120.000 colons turcs d’Anatolie à rester sur l’île et limite à 650 (contre 40.000 à ce jour) le nombre des soldats turcs stationnés dans la partie turque dans le Nord etc.

Ceci dit, depuis trois ans, Hands across the Divide, un réseau de femmes chypriotes tant turques que grecques, au péril de leur vie, proteste dans la rue, oeuvre pour la paix et demande l’implication des femmes dans les négociations du conflit chypriote. Ces femmes chypriotes turques et grecques, vivant au Nord et au sud de Chypre ou à l’étranger, communiquent par messagerie électronique grâce à un réseau créé sur Internet afin de remédier à l’interdiction ou l’impossibilité de se rencontrer physiquement.

Cynthia Cockburn, féministe britannique, professeure au Département de sociologie de la City University de Londres et activiste anti-militariste au Réseau Femmes en Noir contre la guerre s’est engagée dans cette lutte de femmes pour la paix et relate cette expérience dans un nouvel ouvrage qu’elle vient de publier : The Line, Women, Partition and the Gender Order in Cyprus, Cynthia Cockburn, Zed Books, 2004 (Commande par courriel ).

Fotoula Ioannidis



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 3 décembre
Appel à communication pour colloque international - L’après-génocide, Trauma, transmission et réinventions
dimanche 16 novembre
Viols, armes de guerre dans les conflits armés : comment les associations de femmes et de féministes luttent contre l’impunité des coupables
mardi 7 octobre
Colloque "Les femmes déclarent la paix"
mardi 14 octobre
Une marche et une chaîne humaine contre la guerre, samedi le 18 octobre à Montréal
mardi 24 juin
Une opposition de rue à la guerre
mardi 27 novembre
Le déshonneur des Casques bleus
mardi 20 novembre
Un monde de femmes - Conférence de l’AFAI
mardi 1er août
Le Québec se mobilise pour la justice et la paix au Liban...maintenant !
lundi 24 octobre
Les Semaines éco-féministes du Centre des femmes d’ici et d’ailleurs
mardi 10 mai
La Charte mondiale des femmes pour l’humanité a fait escale à Québec






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin