| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







dimanche 21 février 2010
Burqa : un problème de communication ???

par Diane Guilbault

Selon Charles Taylor et Jocelyn Maclure, la burqa ne poserait pas de problème en soi, sauf dans le contexte scolaire parce que, dans ce cas, le recouvrement du corps et du visage exclurait la communication non verbale et instaurerait une distance entre l’enseignante et ses élèves. (« La présomption d’impartialité », La Presse, 20 février 2010)

La burqa poserait donc essentiellement un problème de communication !?!!! MM. Taylor et Maclure ont l’air d’y tenir à cet argument. La section sur la burqa dans leur texte est en effet un copier-coller d’une partie du rapport Bouchard-Taylor (p. 150). Ce serait dérisoire si cette banalisation de la burqa n’était pas le fait de deux intellectuels de renom. Sans doute MM. Taylor et Maclure sont-ils persuadés que toutes les femmes voilées intégralement portent cette chose de leur propre chef, ce qui lui enlèverait, comme par magie, son caractère insupportable ? Feraient-ils preuve de la même « ouverture » si ce « vêtement » était imposé aux personnes d’un groupe ethnique particulier ?

La burqa, ce n’est pas une prescription religieuse, c’est une prison, c’est une atteinte à la dignité des femmes, de celles qui la portent comme des autres qui se font dire implicitement qu’une femme doit être invisible dans l’espace public. Pour la philosophe Élizabeth Badinter, une femme en burqa, c’est aussi grave que de voir « des hommes promener leur femme en laisse ».

On connaît tous le conte d’Andersen dans lequel des courtisans du Roi affirment à celui-ci que ses atours sont magnifiques alors qu’il est nu. On est dans la même logique quand on refuse de reconnaître le caractère odieux et sexiste, pourtant évident, de la burqa.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 20 février 2010



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 30 juin
Campagne de financement pour soutenir Djemila Benhabib
jeudi 9 juin
Adoption du projet de loi no 59 - La ministre Stéphanie Vallée est satisfaite de l’adoption de mesures pour renforcer la protection des personnes
vendredi 22 avril
Webinaire le 25 avril : une étude de PDF Québec : "Le monde musulman dans les manuels ÉCR du primaire"
dimanche 15 novembre
ÉGALE - 13 novembre 2015. C’est la guerre
jeudi 15 octobre
"L’islam dévoilé", lancement à Montréal et à Québec
dimanche 11 octobre
Le niqab en Europe et au Québec, par Marie Savoie
mercredi 15 avril
Jugement de la Cour suprême sur les prières municipales : une victoire sur toute la ligne pour la laïcité
lundi 23 mars
Le Rassemblement pour la laïcité dénonce la tenue d’une manifestation anti-islam
jeudi 19 mars
PDF Québec déplore la décision de la Cour suprême sur le programme d’Éthique et culture religieuse (ECR)
vendredi 23 janvier
Amnistie internationale - Pétition pour Raif Badawi menacé de coups de fouet en Arabie saoudite








Les lucides
23 février 2010, par Internaute
Burqa : un problème de communication ???
23 février 2010, par Une femme comme les autres



Les lucides
23 février 2010, par Internaute   [retour au début des forums]

Les vraies lucides-pour ceux et celles qui connaissent cette expression-ce sont les féministes !

[Répondre à ce message]

Burqa : un problème de communication ???
23 février 2010, par Une femme comme les autres   [retour au début des forums]

Eureka ! Enfin une image qui explique le malaise viscéral que je ressens chaque fois que je vois une femme en burqa, accompagnée d’un homme vêtu normalement et le visage découvert ! J’ai toujours intimement compris qu’il considérait cette femme comme sa possession. Mais en fait, c’est vraiment comme si cet homme promenait sa femme en laisse. D’où mon bouleversement intérieur et ma colère à la vue de cet accoutrement déshumanisant. J’ai remarqué que les femmes réagissent plus fortement que les hommes à la vue d’une femme en burqa ou en niqab. Ce n’est pas que nous soyons moins ’tolérantes’, mais bien parce que nous nous identifions à la femme affublée de cette prison de tissu et privée de visage. Pour un homme, la menace est théorique, mais pour une femme, elle est concrète. Nous comprenons d’emblée que pour l’homme qui accompagne cette femme et pour les autres qui partagent ses valeurs, toutes les femmes devraient être couvertes et privées d’identité de cette façon.
Tout comme Diane Guilbault, je me demande comment un homme intelligent peut prétendre- ou même penser - que cette femme est vraiment consentante, même si elle ne se débat pas au bout de la laisse.

[Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin