| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







vendredi 5 mars 2010
Journée internationale des femmes dans Villeray, par le Centre des femmes d’ici et d’ailleurs

La Journée internationale des femmes trouve son origine dans les luttes ouvrières, le mouvement pacifiste contre la guerre et les mouvements pour les droits des femmes. Cette journée est un moment pour faire le constat des avancées et des gains du féminisme, se commémorer les luttes courageuses du passé pour les droits des femmes et de mettre sur l’espace public nos revendications actuelles pour l’amélioration des conditions de vie de toutes les femmes.

Cette année, un comité composé de citoyennes de Villeray, participantes et travailleuses du Centre des femmes d’ici et d’ailleurs et de l’Organisation populaire des droits sociaux organise la Journée internationale des femmes dans Villeray sous le thème de la pauvreté des femmes.

Ces dernières années, le coût de la vie n’a cessé d’augmenter, mais les salaires et prestations gouvernementales ne suivent pas. La pauvreté touche un nombre grandissant de gens, particulièrement les femmes. En effet, plus de 80% des familles monoparentales sont dirigées par une femme et près de la moitié des mères monoparentales vivent sous le seuil de faible revenu. Par ailleurs, une personne seule, prestataire de l’aide sociale, reçoit en moyenne 23.47$ par jour de l’aide sociale, alors qu’il lui en coûte environ 19.86$ par jour pour se loger. Il lui reste donc 3.61$ par jour pour se nourrir, se chauffer, se vêtir, payer l’électricité et le transport, etc. Il est impossible, dans ces conditions, de vivre décemment.

Dans une société d’opulence comme la nôtre, il est inacceptable que des femmes vivent dans un tel état de pauvreté. Plusieurs groupes tels que l’Organisation populaire des droits sociaux, proposent des alternatives à la pauvreté des femmes. Ce revenu citoyen, universel et inconditionnel, serait versé à chaque personne adulte vivant au Québec et permettrait d’atteindre le seuil de pauvreté fixé par Statistique Canada. Comme centre de femmes, nous ne pouvons qu’encourager les citoyennes et les citoyens à avoir un réel débat de société sur cette revendication que nous trouvons fort intéressante en vue d’un réel partage de la richesse.

Afin de dénoncer les impacts de la pauvreté sur leur vie et de sensibiliser la population du quartier, les femmes du comité organisent une courte prestation théâtrale au métro Jean-Talon, à 14h30, le 8 mars.

Pour plus d’information :

* Annie Lapierre ou Julie Marcoux, 514-495-7728 (Centre des femmes d’ici et d’ailleurs)
& Pierrette Charpentier, 514-527-0700 ou 354-1430 (Organisation populaire des droits sociaux)

- Site internet du Centre des femmes d’ici et d’ailleurs : www.cdfia.net</b/

Mis en ligne sur Sisyphe, le 28 février 2010



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 24 septembre
Tournée Montréal au féminin, le 7 novembre 2015
samedi 23 mai
La marche "Du pain et des roses"... 1995, c’était il y a 20 ans... Y étiez-vous ?
mercredi 1er avril
Le Y des femmes souligne le 75e anniversaire du droit de vote des Québécoises
vendredi 26 octobre
La 3e soirée-bénéfice de la fondation La rue des femmes a connu un franc succès
mardi 16 octobre
1, 2, 3 Go ! St-Michel/Femmes-Relais a besoin d’une coordonnatrice ou d’un coordonnateur
mardi 9 octobre
Le RAFIQ a besoin d’une militante féministe
octobre
Les articles de Sisyphe, 4 octobre 2011
mercredi 23 février
Colloque - Comment atteindre rapidement la gouvernance paritaire administrative et politique ?
samedi 22 mai
À L’Elles des Femmes le 26 mai - Le savoir des femmes herboristes et la face cachée de l’industrie pharmaceutique
dimanche 16 mai
À L’Elles des Femmes le 19 mai - La santé des femmes enceintes et des mères






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin