| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







jeudi 8 avril 2010
Agression au kirpan à Toronto

L’usage du kirpan dans une agression survenue vendredi dernier, à Toronto, a relancé le débat sur la pertinence de tolérer le port de ce signe religieux de la communauté sikh.

L’agression a été commise à l’endroit du président d’un temple sikh, Manjit Mangat. Une foule d’environ 150 personnes massée à l’extérieur du Sikh Lehar Centre s’est mise à crier et à manifester.

Selon des témoins, au moins deux des protestataires ont brandi leur kirpan, un petit couteau. Peu après, Manjit Mangat, un avocat avantageusement connu dans sa communauté, a été poignardé, affichant une cicatrice d’une douzaine de centimètres à l’abdomen.

Le port du kirpan est toléré dans la plupart des endroits publics au Canada, y compris dans les écoles.

Les croyances des sikhs font en sorte que le kirpan doit être porté par ses baptisés en tout temps, enfoui sous les vêtements. Cependant, des leaders sikhs craignent que l’agression de vendredi suscite de nouvelles objections du public sur cette pratique.

Le port du kirpan est interdit en France, au Danemark et dans certains États américains mais est toléré dans la plupart des endroits publics au Canada, y compris dans les écoles.

En 2006, la Cour suprême du Canada a tranché dans la délicate question constitutionnelle opposant la sécurité publique à la liberté religieuse, en invalidant, dans un arrêt unanime, l’interdiction imposée par une école du sud-ouest de Montréal quant au port du kirpan par les écoliers sikhs orthodoxes.

En août dernier, cependant, la police de Calgary avait dû intervenir quand des dizaines de personnes venues assister à concert ont été refoulées à la porte parce qu’elles portaient un kirpan.

- D’après la Presse Canadienne (PC) et Canoë, le 7 avril 2010.

- Lire aussi : « Un sikh de 13 ans est acquitté d’agression avec son kirpan » (15 avril 2009)

Mis en ligne sur Sisyphe, le 7 avril 2010



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 17 novembre
Le prix Condorcet-Dessaulles 2016 remis à Madame Djemila Benhabib
jeudi 3 novembre
Pétition - Retrait du volet "culture religieuse" du cours Éthique et culture religieuse (ÉCR)
jeudi 3 novembre
La nouvelle déclaration du Rassemblement pour la laïcité : "La laïcité, la seule issue possible"
mardi 4 octobre
Une offensive du pape contre l’école publique
jeudi 30 juin
Campagne de financement pour soutenir Djemila Benhabib
jeudi 9 juin
Adoption du projet de loi no 59 - La ministre Stéphanie Vallée est satisfaite de l’adoption de mesures pour renforcer la protection des personnes
vendredi 22 avril
Webinaire le 25 avril : une étude de PDF Québec : "Le monde musulman dans les manuels ÉCR du primaire"
dimanche 15 novembre
ÉGALE - 13 novembre 2015. C’est la guerre
jeudi 15 octobre
"L’islam dévoilé", lancement à Montréal et à Québec
dimanche 11 octobre
Le niqab en Europe et au Québec, par Marie Savoie






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin