| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







samedi 10 avril 2010
La ministre d’État à la Condition féminine, Helena Guertis, forcée de quitter le Cabinet

Ottawa - La ministre d’État à la Condition féminine, Helena Guergis, a démissionné de ses fonctions vendredi. En conférence de presse, le premier ministre Stephen Harper a confirmé que des « allégations sérieuses » pesaient sur elle. Il a ajouté que le dossier avait été transféré au commissaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique ainsi qu’à la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Sans dire qu’il avait demandé la démission de Mme Guergis, M. Harper a indiqué que son départ était inévitable. Il a ajouté qu’elle était expulsée du caucus conservateur « en attendant une résolution à cette affaire ».

Le premier ministre Harper a insisté sur le fait que ces allégations ne touchaient aucun autre ministre, député, sénateur ou membre du gouvernement.

C’est la ministre des Travaux publics, Rona Ambrose, qui prendra la relève de Mme Guergis à la Condition féminine.

Peu de détails

Le premier ministre n’a pas voulu aller plus en détail au sujet des allégations visant Mme Guergis. Un journaliste a suggéré qu’elle aurait pu utiliser son poste ministériel pour favoriser les affaires de son mari, l’ex-député conservateur Rahim Jaffer, ce que M. Harper a refusé de commenter, précisant que M. Jaffer était un « citoyen privé ».

Les conservateurs avaient déjà dû réagir jeudi à des allégations de trafic d’influence formulées par un ancien partenaire d’affaires de M. Jaffer. Stephen Harper a martelé vendredi que les allégations selon lesquelles M. Jaffer bénéficiait d’une « porte ouverte » à son bureau étaient fausses.

- Lire la suite : Radio-Canada, Nouvelles, le 9 avril 2010



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 27 mars
Le GFPD - Les Journées régionales municipales en Jamésie (Chibougamau)
lundi 27 mars
Laboratoire de l’égalité - Nouveau ’Pacte de l’égalité’ proposé aux candidat-es à la présidentielle
samedi 4 mars
8 mars 17 - Féminisme & laïcité. Questionnaire des VigilantEs à l’intention des candidat-e-s à l’élection présidentielle 2017
mardi 17 janvier
Marche des femmes à Washington
jeudi 10 novembre
GFPD - Session SimulACTIONS à Montmagny pour favoriser l’implication des femmes en politique
lundi 12 septembre
Parité femmes-hommes : le Groupe Femmes, Politique et Démocratie interpelle les candidatEs à la course à la chefferie du Parti Québécois
mardi 21 juin
Condition féminine Canada - Appel de candidature pour les Prix du Gouverneur général du Canada commémorant l’affaire "personne". Jusqu’au 10 juillet
vendredi 26 février
Femmes, féministes et indépendantistes - Le 8 mars au Lion d’Or
jeudi 15 octobre
Formations du Groupe Femmes, Politique et Démocratie en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine
vendredi 13 mars
PDF Québec s’inquiète de la situation au Conseil du statut de la femme






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin