| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







lundi 10 mai 2010
Le foulard islamique pour des élèves de l’école secondaire des Pionniers à Trois-Rivières, par Andréa Richard

On ne peut « mieux » partir du mauvais pied...

On peut lire dans le Nouvelliste du vendredi 7 mai que neuf jeunes Irakiennes « voilées » ont été accueillies à l’école secondaire des Pionniers. Concernant le port du voile, le directeur adjoint de l’établissement, et je le cite, a pris une position de recul en n’exigeant pas qu’elles se soumettent au même règlement que les autres élèves : « Nous, on ne leur a pas demandé de l’enlever même si dans notre code de vie, on dit de ne rien mettre sur la tête. » Il me semble que c’est l’envers de pionniers dont on se donne le nom !

Pourquoi accorder un tel privilège aux nouveaux arrivants que nous accueillons généreusement ? Est-ce à nous de nous adapter ou à eux ? Est-ce vraiment la bonne façon de les aider à s’intégrer ? M. le directeur, ignorez-vous les problèmes que soulèvent actuellement le port du voile dans plusieurs pays ? Ignorez-vous que, même dans certains pays musulmans, le port du voile est interdit à l’université et dans certains milieux scolaires ? En leur permettant d’agir à leur guise dès leur arrivée chez nous, vous prêchez par la négative et les privez d’une occasion idéale d’intégration tout en leur fournissant celle de faire bande à part. Pourtant, c’est dès le début qu’on devrait leur expliquer nos valeurs et les inviter à respecter, comme les autres élèves, les règlements. En leur accordant des privilèges sous des prétextes religieux, on les expose à subir les frustrations qui ne manqueront pas de s’ensuivre. Les Québécois et Québécoises ont pourtant été clairs en exprimant leur désaccord avec les accommodements religieux ! J’aurais souhaité que Trois-Rivières donne l’exemple... mais c’est le contraire qui se produit ! Pourtant, une école ou un État se doit d’être neutre et démocratique, un lieu où hommes et femmes, enfants et adultes, gens de toute couleur et de toute origine sont traités également.

"Rien n’est plus vicieux que ce mélange entre tolérance et vertu, fait social et politique pancanadienne. Le recours aux accommodements raisonnables est une technique détournée d’affirmation de multiculturalisme et du droit d’échapper aux normes communes par la religion", disait Me Marie-Andrée Bertrand, docteure en criminologie, professeure émérite de l’Université de Montréal et membre de l’Ordre national du Québec, lors de sa conférence à Trois-Rivières, le 8 mars dernier, Journée internationale des femmes.

Je souhaite, pour que la leçon porte, voir un groupe de garçons et de filles se présenter à leurs cours coiffés de casquettes, chapeaux, bérets imprégnés de croix voyantes et autres accoutrements. Oseriez-vous appliquer votre règlement envers eux ? Ils devraient pourtant en être exemptés.

On espère des nouveaux arrivants qu’ils apprennent les lois et coutumes et s’y conforment et la grande majorité d’entre eux le font ; ne sont-ils pas venus dans l’espoir de trouver ici un pays libre et laïque ? Encore faut-il leur offrir les moyens de s’y intégrer.

Lorsqu’on se trouve en position d’autorité, il est indispensable d’étudier les dossiers que l’on doit traiter, s’instruire sur le sujet, s’informer et consulter avant de prendre des décisions qui, à long terme, (en se basant sur ce qui se passe ailleurs) n’auront que des conséquences néfastes.

Lettre adressée au directeur de l’école secondaire des Pionniers, Trois-Rivières, par Andréa Richard, auteure de Au-delà de la religion, Septentrion

Mis en ligne sur Sisyphe, le 10 mai 2010



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


jeudi 17 novembre
Le prix Condorcet-Dessaulles 2016 remis à Madame Djemila Benhabib
jeudi 3 novembre
Pétition - Retrait du volet "culture religieuse" du cours Éthique et culture religieuse (ÉCR)
jeudi 3 novembre
La nouvelle déclaration du Rassemblement pour la laïcité : "La laïcité, la seule issue possible"
mardi 4 octobre
Une offensive du pape contre l’école publique
jeudi 30 juin
Campagne de financement pour soutenir Djemila Benhabib
jeudi 9 juin
Adoption du projet de loi no 59 - La ministre Stéphanie Vallée est satisfaite de l’adoption de mesures pour renforcer la protection des personnes
vendredi 22 avril
Webinaire le 25 avril : une étude de PDF Québec : "Le monde musulman dans les manuels ÉCR du primaire"
dimanche 15 novembre
ÉGALE - 13 novembre 2015. C’est la guerre
jeudi 15 octobre
"L’islam dévoilé", lancement à Montréal et à Québec
dimanche 11 octobre
Le niqab en Europe et au Québec, par Marie Savoie






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin